Comment faire un rachat de crédit à la consommation ?

Comment faire un rachat de crédit à la consommation ?

SIMULATEUR DE RACHAT DE CRÉDITS

  • Rachat de crédit : Comparez les taux
  • Obtenez le meilleur taux
  • Économisez de l'argent sur votre prêt
  • Gratuit et sans engagement

Tout comme les prêts habitat, le rachat de crédits à la consommation est une pratique de plus en plus répandue. Quels crédits sont concernés ? Quels sont les avantages d’un rachat ? Comment procéder ? Voyons cela ensemble.

Qu’est que qu’un rachat de crédit à la consommation ?

Le rachat de crédit à la consommation est une opération consistant à regrouper l’ensemble de ses prêts et dettes diverses en un seul et nouveau crédit. Le fait de fusionner les mensualités en une seule peut ainsi présenter de nombreux avantages.

Parmi ces avantages, on retrouve ainsi :

  • Diminuer votre mensualité globale. En effet, avec des souscriptions successives de différents crédits, les mensualités peuvent être amenées à s’accumuler. Le fait de lisser la date de fin, bien souvent allongée, permet d’avoir une mensualité en général inférieure.
  • Réduire le coût de crédit en bénéficiant de taux inférieurs à la moyenne de ceux détenus. Attention cependant, en cas d’allongement de la durée de votre prêt, le coût de celui-ci s’en verra augmenter.
  • Simplifier la gestion des comptes : avec un prêt unique, dans un même établissement, avec un seul interlocuteur pour toutes vos questions.
  • Inclure un nouveau projet sans pour autant trop pénaliser votre mensualité
  • Rembourser vos dettes personnelles telles qu’un découvert bancaire ou des dettes contractéées auprès de proches ou encore payer des factures en retard.
  • Règler des dettes fiscales avant de recevoir des avis à tiers détenteur ou ATD.
  • Bénéficier d’une alternative au dossier de surendettement. En effet, en diminuant vos mensualités vous allez assainir votre situation financière et ainsi éviter, si possible, de devoir déposer un dossier auprès de la Banque de France.

Il s’agit bien entendu d’une liste non exhaustive. A chaque situation particulière sera recherché un avantage bien spécifique, voir même plusieurs.
Il ne faut pas non plus confondre rachat de crédit et renégociation. Le second correspond en fait à un avenant sur votre contrat. C’est à dire une simple modification des conditions de celui-ci, avec le même prêteur.

La préparation

Bien entendu, comme toute demande de financement, un minimum de préparation doit être effectuée en amont de votre demande. Voici quelques conseils pour optimiser vos chances de décrocher un accord.

Lister toutes les dettes

C’est la première étape avant d’entamer quoi que ce soit comme démarches : déterminer ce qui doit être racheter. Il est en effet compliquer de se projeter sur un rachat de prêt si on ignore exactement le montant total et le type de prêt concerné par le rachat.
Ainsi, il faut avant tout déterminer s’il s’agit de :

  • Crédit à la consommation
    • Prêt affecté : type prêt auto, moto, travaux, …
    • Prêt non affecté le meilleur exemple est le prêt personnel pour lequel aucun justificatif n’a été nécessaire
    • Crédit étudiant
  • Prêt habitat : à noter que les crédits habitat pourront être intégrer dans votre rachat de prêt à la consommation sous réserve qu’ils ne dépassent pas un certain pourcentage du total du projet. A noter que pour que ce rachat soit financièrement intéressant, il est en général recommandé que le taux de rachat soit de 1 point inférieur au taux racheté.
    • Prêt amortissable
    • Prêt relais
    • Crédit inFine
    • Prêt à taux Zéro
    • Prêt Economie d’Energie
  • Crédit renouvelable : autrement appelé crédit revolving ou crédit permanent. IL s’agit d’une réserve d’argent donc le montant disponible se reconstitue à chaque remboursement.
  • Dettes diverses
    • Prêt entre particuliers
    • Découvert bancaire
    • Factures en retard
    • Retard d’impôt
    • Factures d’avocat, d’huissier
  • Nouveau projet. Comme évoqué précédemment, un rachat de crédit peut être l’occasion de financer un nouveau projet sans pour autant pénaliser sa demande.

Quelque soit la nature de vos crédits à regrouper, attention également de bien prendre en compte les indemnités de remboursement anticipé. Ces pénalités seront en effet exigibles par l’établissement dans lequel vous remboursez les crédits.
Pensez à bien regarder dans vos offres de prêt afin de vérifier leur présence, ainsi que le montant.
Pour un prêt habitat par exemple, le montant classique sera équivalent à 6 mois d’intérêts limités à 3% du capital restant dû.
Exemple : 10 000 € pour un prêt à 2% donnera 100€ de pénalités.

Pour les pénalités liées au prêt à la consommation, le calcul est tout autre. Les pénalités se limiteront en effet à une limite fixée selon la durée restant à courir sur le contrat.

Dresser un bilan de votre budget

De la même façon qu’il est important de connaître le montant exact à racheter, il est primordial de prendre connaissance de l’état de son budget. Cela peut être l’occasion de jeter un oeil critique sur vos dépenses.
Un conseil, mettez-vous à la place de quelqu’un qui découvre votre situation et lister les entrées et sorties de votre compte. Ainsi, nous vous conseillons de lister :

    • En crédit
      • Salaire
      • Allocations diverses
      • Remboursement santé à venir
    • En débit
      • Factures courantes (faire une moyenne) : eau, électricité, téléphone, internet …
      • Frais variables : courses
      • Frais fixes : Loyer, prêts actuels, assurances, impôts…
      • Budget loisir, sortie

N’hésitez pas à ramener cet état des lieux en rendez-vous. C’est un gage de sérieux et de prise en compte de la situation si celle-ci est en situation fragile.

Rassembler tous les justificatifs nécessaires

Même si vous commencez vos démarches à distance, pensez à bien réunir tous vos justificatifs permettant d’établir un bilan global de votre situation. Afin d’avoir une liste précise, nous vous invitons à consulter l’article dédié

La négociation

Une fois la phase de préparation passée, vous rentrez dans le vif du sujet : la négociation ! Certains d’entre vous seront pressés d’y arriver, d’autres un peu moins. Rappelez-vous que, comme bien souvent, une bonne préparation est un gage de réussite.

Lors de la préparation, vous aurez pris soin de bien lister vos attentes quand à cette démarche ainsi que les efforts que vous seriez prêt à consentir. En effet, bien souvent, il vous sera réclamer des contreparties comme par exemple l’ouverture ou le transfert d’un livret d’épargne ou la souscription d’une assurance prévoyance, permettant de sécuriser le budget de la famille en cas d’imprévus.

Lors de la négociation, n’essayez pas de dissimuler vos attentes ou des éléments de votre situation. Pour obtenir une proposition personnalisée, il est important que le professionnel ai toutes les cartes en main. De plus, il appréciera fortement votre souhait de transparence et prendra cela positivement en compte dans votre dossier.

De la même façon, montrer le bilan de vos finances et le souhait pour la nouvelle mensualité. Cela montrera que vous aviez bien pris conscience de votre démarche. Attention à ne pas vouloir prendre sa place non plus. Votre travail en tant que client est de rapporter les pièces nécessaires et votre demande. Soyez prêt à entendre les conseils de votre interlocuteur. C’est son métier après tout !

La réflexion

Cela peut sembler étonnant mais il est important de vous rappeler de prendre votre temps pour prendre votre décision. Quand bien même la situation revêterait un caractère d’urgence, prenez bien le temps de tout prendre les éléments en compte. De plus, cela vous permettra de comparer attentivement les différentes offres et être sûr de faire le meilleur choix. En général, cela ne tient pas à un jour prêt. Ne dit-on pas que la nuit porte conseil ?

Nos conseils

Pour résumer, afin d’obtenir le meilleur rachat de crédit à la consommation possible, nous vous conseillons de :

      • Lister vos attentes
      • Faire le bilan de votre situation (prêt à racheter, budget)
      • Préparer tous les documents nécessaires
      • Bien choisir son interlocuteur (un spécialiste en rachat de prêt)
      • Etre à l’écoute des conseils du professionnel
      • Prendre le temps de la réflexion : ne pas hésiter à comparer les différentes offres recues. Pour cela, les comparateurs en ligne sont assez pratiques pour se rendre compte de la situation.

Lire aussi :
Qu’est-ce qu’un courtier en rachat de crédit ?
Rachat de crédit : simulation immédiate et gratuite
Simulation rachat de crédit anonyme
Rachat de crédit : qui accepte facilement ? Quelles banques ?
Rachat de crédit situation difficile
Rachat de crédit hypothécaire
Rachat de crédit : les documents à fournir
Le rachat de crédit immobilier
Rachat de crédit refusé partout : que faire ? Solutions rapides
FICP : Qu’est-ce que c’est ?
Rachat de crédit entre particuliers : qu’est ce que c’est ?
Comment négocier son rachat de prêt ? Le guide
Rachat de crédit avec co-emprunteur – Le guide
Rachat de crédit locataire le guide complet
Rachat de crédit sur 15 ans ou 180 mois
Rachat de crédit sur 12 ans ou 144 mois
Rachat de crédit sur 10 ans ou 120 mois
Rachat de crédit renouvelable
Rachat de crédit sans CDI : Comment faire ?
Rachat de crédit étudiant : Comment faire ?
Rachat de crédit à l’étranger
Le comparateur rachat de crédit

Rachat de crédit 6000 euros
Rachat de crédit 10 000 euros
Rachat de crédit 15 000 euros
Rachat de crédit 30 000 euros
Rachat de crédit 40 000 euros

Rachat de crédit Crédit Agricole
Rachat de crédit Cofinoga
Rachat de crédit Cofidis
Rachat de crédit Cetelem
Rachat de prêt Caisse d’Epargne
Rachat de crédit Younited Crédit
Rachat de crédit Carrefour Banque
Rachat de crédit Banque Casino
Rachat de crédit Banque Accord
Rachat de crédit Banque Postale
Rachat de crédit Banque Populaire
Rachat de crédit Boursorama
Rachat de prêt BNP Paribas
Rachat de Crédit CIC
Rachat de crédit Sofinco
Rachat de crédit Société Générale
Rachat de crédit HSBC
Rachat de crédit ING Direct
Rachat de crédit Franfinance
Rachat de crédit Financo
Rachat de crédit Maif