Rachat de crédit étudiant : Comment faire ?

Rachat de crédit étudiant : Comment faire ?

Qu’est ce qu’un prêt étudiant ?

Qui est le bénéficiaire ? A quoi sert-il ?

Un prêt étudiant est un crédit à la consommation spécifiquement adapté à un public étudiant. Pour en bénéficier, l’emprunteur doit ainsi pouvoir justifier d’une inscription dans un établissement d’étude supérieur, avoir moins de 28 ans et être de nationalité française ou d’un pays de l’espace économique européen (pour le cas du prêt garanti par l’Etat).
Ce prêt a pour objet de prendre en charge tous les frais annexes liés aux études du jeune concerné (frais d’hébergement, de nourriture, frais d’inscription aux écoles, frais d’équipement type ordinateur portable, …).
Son montant varie de 1500 € à 50 000 € (15 000 € pour les prêts garantis par l’Etat).
Sa durée est de 2 ans minimum et peut s’étaler sur un maximum de 10 ans soit 120 mois, dont 60 mois de différé maximum.

Combien de formes de crédit étudiant existe-t-il ?

Il existe deux formes principales de crédit étudiant :

  • Un crédit étudiant garanti par l’Etat
  • Un crédit librement conçu et proposé par les banques

Il existe cependant des caractéristiques communes à ces deux types de prêt étudiant.
La plus importante est le montage financier particulier, comprenant deux périodes bien distinctes :

  • Pendant les études : l’étudiant règle uniquement les intérêts d’emprunt et l’assurance emprunteur, comme convenu dans l’échéancier prévu au départ. A noter que l’étudiant pourra, de lui-même, opter pour un différé partiel et non total afin d’alléger les mensualités finales.
  • Après les études : au terme de la période de différé total indiquée initialement, l’étudiant devra s’acquitter du remboursement de son prêt sur une période d’amortissement prévue dans les offres de prêt.

Une autre caractéristique commune est la possibilité d’effectuer un remboursement anticipé afin d’anticiper son remboursement si la période d’embauche devait, par exemple, arrivée avant le terme prévu.

A noter que dans le cadre d’un prêt non garanti par l’Etat, le prêteur pourra réclamer une garantie sur le prêt. Bien souvent, cette caution prend la forme d’une caution personnelle pris par les parents.
Au vu de la situation souvent précaire de l’étudiant, la banque accepte en effet de ne pas tenir compte de sa situation financière mais de celle de la caution pour décider de son octroi.

Les modalités de rachat du prêt étudiant

Peut-on faire racheter son prêt étudiant ?

Comme évoqué précédemment, il est tout à fait possible de racheter son prêt étudiant.
C’est en effet un des seuls prêt qui ne se renégocie pas, les taux d’intérêts pratiqués étant bien inférieurs à ceux pratiqués sur le marché pour d’autres types de prêt.
A noter que même s’il est possible de faire racheter son prêt étudiant, cela n’exonère par l’emprunteur de devoir s’acquitter des indemnités de remboursement anticipé calculées sur le capital restant dû (donc potentiellement sur la totalité du crédit en cas de différé total).

Comment faire ?

Il existe plusieurs possibilités pour faire racheter son prêt étudiant : contacter sa banque ou un autre établissement.
Un peu différent d’un rachat de prêt classique, le prêt étudiant peut être racheté par l’emprunteur à savoir l’étudiant ou par ses parents qui se sont portés caution. En effet, nombre de parents souhaitent donner un coup de pouce à leur enfant pour l’aider à prendre son envol dans la vie active. Ils en profitent ainsi pour faire racheter leurs propres encours de prêt en incluant ce dernier.
Dans le cadre d’un rachat par l’ex étudiant lui même, il faudra donc contacter un organisme prêteur pour étudier la demande. Une des solutions recommandées est ainsi d’effectuer dans un premier temps une simulation sur un comparateur en ligne afin d’obtenir une première estimation du projet.
Une fois cette étape passée, il pourra demander la mise en relation avec un conseiller. Lors du rendez-vous, il faudra bien penser à ramener tous les documents justifiant de sa nouvelle situation :

  • Contrat de travail
  • Bulletin de salaire
  • Attestation fiscale à son nom si une première déclaration a déjà été faite
  • Offre de prêt initiale et tableau d’amortissement du/des prêts concernés
  • Renseignements sur le nouveau projet si présence
  • 3 derniers relevés de compte

Les avantages du rachat d’un crédit étudiant

Bien qu’ayant un taux initial très acttractif, le prêt étudiant peut ne plus convenir à une situation initialement imaginée. La vie n’est en effet pas une longue ligne droite et le plan d’études envisagé n’a peut-être pas été suivi comme cela était prévu.

Un rachat de prêt étudiant va ainsi permettre d’éviter des mensualités trop élevées à l’entrée dans la vie active. Le marché du travail est en effet assez fluctuant et il n’est pas forcément évident de trouver un salaire suffisant pour faire face à la nouvelle situation.
De plus, cela peut également permettre d’inclure un nouveau projet en maintenant une mensualité raisonnable. Cela peut ainsi permettre d’acheter une voiture ou payer les frais d’installation dans un nouveau logement.
Enfin, le rachat peut être l’occasion de rallonger la durée de remboursement. Il sera ainsi possible de passer d’un remboursement sur 60 mois à un remboursement sur 84 mois, permettant de ne pas mettre en danger le budget directement à l’entrée dans la vie active.

A quoi faire attention ?

Lors d’un rachat de prêt, il faut bien être attentif à plusieurs éléments :

  • Le coût du nouveau prêt : du fait du taux initialement très bas, il faut bien s’assurer que ce rachat est indispensable pour répondre à votre situation actuelle (besoin de trésorerie, mensualité trop élevée) car financièrement parlant, cette option sera rarement avantageuse.
  • La couverture d’assurance : L’assurance emprunteur n’est pas forcément souscrite lors de la signature du prêt étudiant car l’emprunteur est considéré jeune donc, à tort, non concerné. Les parents s’étant engagé en tant que caution, le jeune n’ayant pas d’héritier direct, l’impasse est faite sur cette option. C’est oublier que la dette suivra la ligne successorale légale à savoir, bien souvent, les parents et qu’en cas d’invalidité, ils prendront bien souvent en charge leur enfant financièrement. Dans tous les cas, dans ce nouveau prêt, la situation personnelle est tout autre et il faut bien penser à se couvrir soi et ses proches.
  • Les indemnités de remboursement anticipé (IRA): en cas de différé total sur le prêt étudiant initial, les indemnités seront calculées sur le montant du capital restant dû remboursé soit le montant initial. Si l’emprunt portait sur 5 000 €, cela ne portera pas forcément d’incidence, ce qui ne sera pas la même chose en cas de remboursement de 50 000 €. Pensez bien à demander à les inclure dans le nouveau projet.

Simulez votre rachat de prêt étudiant

Pour avoir une idée précise de ce que le rachat de votre prêt étudiant peut vous apporter, rien de tel qu’effectuer des simulations en ligne. Des sites ont ainsi été spécifiquement créés pour vous délivrer, sans engagement de votre part, une simulation gratuite et précise de votre demande.
Bien souvent, il ne vous sera pas demandé vos coordonnées complètes. C’est l’assurance pour vous de ne pas être relancé perpétuellement.
Libre à vous de donner suite ou pas à votre simulation, auquel cas le site vous mettra en relation avec des établissements partenaires pour le traitement de votre demande.

Lire aussi :
Qu’est-ce qu’un courtier en rachat de crédit ?
Rachat de crédit : simulation immédiate et gratuite
Simulation rachat de crédit anonyme
Rachat de crédit : qui accepte facilement ? Quelles banques ?
Rachat de crédit situation difficile
Rachat de crédit hypothécaire
Rachat de crédit : les documents à fournir
Le rachat de crédit immobilier
Rachat de crédit refusé partout : que faire ? Solutions rapides
FICP : Qu’est-ce que c’est ?
Rachat de crédit entre particuliers : qu’est ce que c’est ?
Comment négocier son rachat de prêt ? Le guide
Rachat de crédit avec co-emprunteur – Le guide
Rachat de crédit locataire le guide complet
Rachat de crédit sur 15 ans ou 180 mois
Rachat de crédit sur 12 ans ou 144 mois
Rachat de crédit sur 10 ans ou 120 mois
Rachat de crédit renouvelable
Rachat de crédit sans CDI : Comment faire ?
Rachat de crédit à l’étranger
Le comparateur rachat de crédit
Comment faire un rachat de crédit à la consommation ?

Rachat de crédit 6000 euros
Rachat de crédit 10 000 euros
Rachat de crédit 15 000 euros
Rachat de crédit 30 000 euros
Rachat de crédit 40 000 euros

Rachat de crédit Crédit Agricole
Rachat de crédit Cofinoga
Rachat de crédit Cofidis
Rachat de crédit Cetelem
Rachat de prêt Caisse d’Epargne
Rachat de crédit Younited Crédit
Rachat de crédit Carrefour Banque
Rachat de crédit Banque Casino
Rachat de crédit Banque Accord
Rachat de crédit Banque Postale
Rachat de crédit Banque Populaire
Rachat de crédit Boursorama
Rachat de prêt BNP Paribas
Rachat de Crédit CIC
Rachat de crédit Sofinco
Rachat de crédit Société Générale
Rachat de crédit HSBC
Rachat de crédit ING Direct
Rachat de crédit Franfinance
Rachat de crédit Financo
Rachat de crédit Maif