Quels sont les crédits bancaires ayant les meilleurs taux sur le marché ?

Si vous avez l’habitude de mettre fin à vos projets par manque de moyens, sachez que vous faites une grave erreur. En effet, les crédits bancaires sont disponibles pour vous sortir des situations financières compliquées. Il en existe de différents types, chacun réservé à des fonctions et des usages bien déterminés. Il est donc assez préjudiciable de contracter un crédit bancaire au hasard. Quels sont alors les différents prêts à faire pour profiter de meilleurs taux ? La réponse ici !

Le crédit personnel

Comme son nom l’indique, le crédit personnel est mis à votre disposition par un organisme de prêt afin de vous permettre d’assouvir une de vos nécessités personnelles.

Quels usages est-il possible de faire d’un crédit personnel ?

Avant tout, il est important de savoir qu’aucun document justificatif n’est exigé de votre part dans le processus de sollicitation de ce prêt. En réalité, le crédit personnel est de la même catégorie que le crédit à la consommation. Sa fonction première est de financer un certain pourcentage de tous les biens et services que vous souhaitez vous allouer. Plusieurs acteurs participent activement à ce processus de prêt, notamment les banques.

Chacun d’entre eux se distingue généralement en proposant son crédit meilleur taux, dans le but d’alléger les peines liées non seulement à la solvabilité du prêt en question, mais surtout à ses intérêts cumulés. Cet avoir peut atteindre une limite maximum de 75 000 euros, remboursable sur une durée égale ou inférieure à cinq ans. Bien entendu, il est préférable pour vous de régler votre dette au plus tôt.

Peu importe l’usage personnel réservé à votre prêt, qu’il s’agisse de financer les études de vos enfants, acheter une automobile ou voyager, gardez à l’esprit que plus les années passent, plus votre dette croit. C’est le principe des intérêts cumulés. Au fil du temps, après l’écoulement de la première année, vous devrez solder des dettes sur votre prêt et sur les intérêts générés par celui-ci.

Lire aussi: Les solutions pour diminuer son taux d’endettement

Quels sont les avantages du crédit personnel

Le crédit personnel présente de nombreux avantages. Pour le solliciter, il n’est pas exigé de présenter un quelconque justificatif. Toutefois, en avoir vous aide à réduire les taux d’emprunts. En effet, les justificatifs mettent en confiance l’organisme de prêt quant à l’usage de l’avoir mis à votre disposition.

À ce propos, en plus de profiter d’une grande souplesse d’utilisation, vous ne serez pas confronté à une procédure fastidieuse pour obtenir votre crédit personnel. Vous n’avez même pas besoin de présenter une contribution personnelle, c’est-à-dire que l’organisme de crédit peut vous allouer au besoin 100 % du montant sollicité.

Plus intéressant encore, votre taux d’intérêt est fixe durant toute la durée de votre crédit. Ce taux se calcule indépendamment de l’inflation liée au coût de la monnaie. Vous avez donc l’avantage d’éviter toute mauvaise surprise parce que vous connaissez le montant de votre dette à solder mensuellement.

Les crédits immobiliers

Par définition, les crédits immobiliers sont des prêts engrangés pour financer des opérations liées à l’achat de biens immobiliers en tout genre : appartement, maisons ou parcelles de terrains. Les modalités de ce prêt varient généralement en fonction de l’identité de l’emprunteur, de son niveau de vie et de la nature du projet qu’il expose.

Quelles sont les différentes natures de projets valables pour un crédit immobilier ?

Les projets immobiliers exposés aux organismes de crédits sont généralement identiques. Ils sont aux nombres de quatre à savoir :

  • acquisition d’une résidence principale, en vue de répondre aux attentes d’une famille ayant une certaine stabilité financière ;
  • achat d’une résidence locative ;
  • acquisition d’une résidence secondaire pour optimiser ses mensualités et profiter de tous les avantages des crédits immobiliers ;
  • rachat de crédit immobilier afin de réduire le taux de vos emprunts.

Une chose est certaine, aucune institution ne vous octroiera un crédit immobilier si elle consciente qu’elle ne recouvrira pas son avoir. Généralement, ces organismes récupèrent toujours leurs gains, soit en espèce, soit en nature. Si vous souhaitez bénéficier des taux très alléchants accordés aux particuliers par les banques, faites alors une prospection sur la stabilité de vos revenus à long terme.

Lire aussi: Regroupement crédits : quand, comment et à qui le demander ?

Quel est l’apport personnel à détenir dans l’octroi d’un crédit immobilier ?

Il est très risqué pour un emprunteur de solliciter un crédit immobilier sans présenter les preuves d’un apport personnel. Cette démarche facilite non seulement l’attribution du crédit par l’organisme, mais aussi réduit les taux d’emprunt à solder. L’idéal, c’est de présenter un apport de 20 % de votre projet global. Cela est crucial.

Cependant, si vous avez cent mille euros par exemple et que vous convoitez en zone urbaine un appartement du même montant, vous pouvez procéder autrement. Plutôt que de solder la totalité de ce tarif pour un seul appartement, sollicitez cinq du même genre. Ainsi, pour le même prix, vous obtenez cinq appartements, un destiné à votre usage personnel et les quatre autres en location.

Cette petite astuce est tout à fait légale. Elle vous permet après un certain nombre d’années de solder le montant de votre prêt et d’avoir cinq appartements au lieu d’un. Savez-vous à quoi est réservé votre apport personnel ? Il est utilisé pour payer les frais du notaire, les frais de garantie, mais aussi les frais de dossiers de prêt. Notez que cet apport est de 10 % dans l’acquisition de votre première résidence principale.

En somme, il existe plusieurs types de crédits bancaires. Chacun avec son utilité. Il serait donc anormal de solliciter un crédit personnel pour engranger un bien immobilier. Agir ainsi est certes avantageux et moins fastidieux. Néanmoins, il existe des solutions tout aussi simplistes pour obtenir des crédits bancaires aux meilleurs taux possible.

N’oubliez pas qu’un crédit vous engage et qu’il doit être remboursé. Avant de vous engager, vérifiez votre capacité de remboursement.

Lire aussi: Crédit consommation : quels sont les points à étudier ?

4.7/5 - (40 votes)
Article précédentLogistique : les solutions de stockage pour préparer Noël
Article suivantPayer en plusieurs fois par CB : est-ce possible ? Dans quels cas ?