Crédit consommation : quels sont les points à étudier ?

produits et tirelires cochons representant le credit consommation

Le crédit à la consommation a pour objectif d’aider les ménages à réaliser des projets importants à l’exemple de l’achat d’une voiture ou du financement de travaux. Les familles sont nombreuses à y recourir et l’idée reste de trouver une solution adaptée à son projet. Mais certains points méritent une attention particulière.

Un crédit à la consommation, qu’est-ce que c’est ?

Le crédit conso est un financement accordé à un particulier par une banque ou un établissement de crédit. Il ne doit pas être utilisé à des fins professionnelles et sert à financer n’importe quel projet comme une voiture ou un mariage. Seuls les projets immobiliers sont exclus de ce genre de financement. Le Code de la consommation encadre le crédit à la consommation afin de limiter au mieux les abus. Il existe différents types de crédit conso, à l’exemple du non affecté, du renouvelable ou du permanent. Pour l’obtenir, il suffit de faire la demande auprès d’un établissement financier, à l’exemple de Cofidis, spécialiste des crédits en ligne.

Lire aussi: Quels sont les crédits bancaires ayant les meilleurs taux sur le marché ?

Crédit conso : quels sont les points d’attention ?

Lorsque l’on souscrit à un crédit consommation, il est utile d’être attentif à certains points essentiels. Nous vous proposons d’en détailler quelques-uns.

PRÊTER ATTENTION AU COÛT TOTAL DU CRÉDIT

Le taux d’un prêt à la consommation est fixé en fonction des montants empruntés. Néanmoins, certains organismes de financement ont parfois tendance à prêter une somme en dessous des seuils réglementaires, dans le but d’augmenter le coût du crédit. Lorsque vous cherchez à souscrire à un crédit conso, attachez-vous donc à comparer plusieurs offres et voir ainsi où vous pourrez réaliser le plus d’économies possible.

L’ASSURANCE N’EST PAS OBLIGATOIRE

Il n’est pas obligatoire de souscrire à l’assurance décès, invalidité ou incapacité de travail, même si elle est presque toujours proposée. Sachez que si vous la refusez, votre établissement de prêt ne peut pas s’y opposer. Ce type d’assurance tend à augmenter le coût d’un crédit. Rien ne vous empêche donc de souscrire à une assurance ailleurs que là où vous avez décidé d’emprunter pour votre crédit conso.

OPTER POUR UN CRÉDIT AMORTISSABLE PLUTÔT QUE RENOUVELABLE

Depuis 2010 et la loi Lagarde, les établissements prêteurs doivent proposer un crédit à la consommation classique plutôt qu’un renouvelable si le montant emprunté est supérieur à 1 000 euros. Attention cependant, les crédits renouvelables sont plus simples à accorder et n’ont pas d’échéance ce qui incite certains professionnels à les privilégier. L’avantage d’un prêt amortissable est qu’il est proposé à des taux inférieurs et qu’il permet de connaître le coût total d’un emprunt grâce au tableau d’amortissement.

PRÉFÉRER DES MENSUALITÉS PLUS IMPORTANTES

En préférant des mensualités légèrement plus élevées que celles que vous propose votre banquier, vous éviterez d’avoir les intérêts maximums générés par la loi. N’oubliez pas non plus que vous avez la possibilité de réaliser un remboursement par anticipation, même partiel. Cela contribuera à diminuer le solde de votre prêt. Les pénalités de remboursement peuvent être prélevées par le prêteur en ce qui concerne les crédits conso amortissables. Il faut alors que le remboursement anticipé soit supérieur à 10 000 euros. Quel que soit le cas de figure, l’indemnité ne pourra dépasser le montant des intérêts restant.

Lire aussi: Covid-19 : le sort des échéances des crédits immobiliers et des crédits à la consommation

4.4/5 - (37 votes)