La crise du Covid-19 : vers une baisse des prix immobiliers ?

0
141
La crise du Covid-19 : vers une baisse des prix immobiliers ?

Avant la crise du Covid-19, le prix de l’immobilier ne cessait de grimper. Depuis le confinement, cette hausse du prix de l’immobilier a subi un frein. Ce frein est dû à l’arrêt de toutes activités immobilières. Début 2020, il y avait un dynamisme de progression avec des prix orientés vers la hausse. Actuellement, cette hausse n’est plus une certitude. La question que tout le monde se pose maintenant est quelles conséquences cette crise aura sur les prix immobiliers ?

Le marché immobilier en mauvais état

La crise du Covid-19 a affecté le marché immobilier sur quelques points. Depuis le confinement, les vendeurs et les acheteurs ont dû se retirer du marché. Ce retrait du marché de l’immobilier pourrait durer quelques semaines ou plusieurs mois. Cela dépendra de la durée du confinement. Si le confinement continu, les transactions sur ce marché connaîtront une baisse brutale.

Toutefois, il peut arriver que certains vendeurs soient à la recherche de liquidités. Même si le processus n’est faisable qu’à distance, il est possible. Néanmoins, certains acheteurs n’arrivent pas à se fier aux visites virtuelles, ce qui rend les transactions sur le marché immobilier très rares actuellement.

En plus, les agences immobilières ont dû fermer les portes, mettant un frein aux visites. Dans ce cas, la durée de traitement des dossiers est prolongée. Avec cette immobilisation du secteur immobilier, les prix pourraient baisser. Si la crise Covid-19 continue, les prix pourraient subir une crise. Cependant, cette baisse ne sera que de court terme. Avec le temps, les prix pourraient se stabiliser.

L’immobilier : une valeur sûre

Si la crise du Covid-19 dure encore quelques semaines ou quelques mois, il est possible de faire face à une augmentation du taux de chômage, ce qui aura un impact sur le marché de l’immobilier. Cependant, à la fin du confinement, ce marché pourrait reprendre ses couleurs assez rapidement. L’immobilier est un secteur assez solide.

Même si tout porte à croire qu’une baisse des prix est inévitable, l’immobilier reste une valeur sûre. À la fin du confinement, la hausse du prix de l’immobilier pourrait reprendre. Cette crise étant sanitaire, la baisse ne devrait pas avoir trop d’impact. Certains gouvernements ont pris des dispositions dans le domaine économique, permettant ainsi d’atténuer les conséquences de la crise. Avec ces dispositions, ce marché pourra être tenu à flot.

Le crédit dans le secteur immobilier

Les taux d’intérêt sur le secteur de l’immobilier sont liés au bien-être de ce dernier. Des dispositions ont été prises pour maintenir ces taux. Cela permet de rassurer les investisseurs. Selon certains spécialistes, les conditions par rapport aux crédits reviendront à la normale après le confinement. Ces conditions seront peut-être meilleures puisqu’elles disposeront de taux en baisse.

Les banques quant à elles, pourraient proposer des modalités d’emprunt avec de nombreux avantages. Cela peut être dû au retard que certains auront sur la vente des crédits. Vous pouvez dans ce cas financer facilement vos projets. Les conditions bancaires seront encore favorables à la fin du confinement ou à la fin de la crise du Covid-19.

Actuellement, le scénario est très positif. Les prix de l’immobilier subiront une baisse avant que le marché ne reprenne son souffle. Toutefois, d’autres spécialistes pensent que cette crise aura un grand impact sur le marché immobilier. Selon eux, la suite de la crise du Covid-19 ne sera pas favorable au marché immobilier.

Si vous voulez investir dans l’immobilier, vous pouvez poursuivre votre plan. Vous n’êtes pas obligé d’attendre une baisse du prix. Cela peut s’avérer risqué. Par contre, si vous êtes un vendeur, vous devez être très patient. Dans le cas contraire, vous avez l’option de vente virtuelle. Toutefois, cela peut se révéler un peu complexe et moins rentable.