Assurance pour chat : 4 critères à prendre absolument en compte

assurance pour chat

Une assurance pour chat est un indispensable pour protéger votre petite boule de poils sur le plan sanitaire et en cas d’accident. Cependant, afin de vous permettre de réellement bénéficier des avantages de ce type de services tout en lui offrant la couverture idéale, vous devez être minutieux dans votre choix de l’offre d’assurance.

Pour cela, voici les 4 principaux critères que vous devez impérativement prendre en compte !

1- Les éléments couverts par l’assurance pour chat

En fonction de la formule que vous choisissez, la couverture offerte est plus ou moins large. On distingue notamment :

La formule de base

Minimaliste et économique, cette formule d’assurance pour chat prend en charge :

  • Les analyses ;
  • L’hospitalisation ;
  • Les actes chirurgicaux ;
  • Les examens d’imagerie en cas d’accident.

La prise en charge par l’assurance se fait à hauteur de 40 ou 50 % en fonction de l’assureur auquel vous vous adressez.

La formule Confort ou Premium

Elle couvre 60 à 80 % des dépenses en cas d’accident ou de maladie : chirurgie, bilans, analyses et examens, médicaments.

La formule Optimale

La prise en charge va de 90 à 100 % des dépenses engagées en cas de maladie ou d’accident de votre animal de compagnie. Les garanties offertes par ce type de contrat sont étendues et incluent les frais d’euthanasie et d’inhumation. Suite au décès du chat, certaines compagnies vous offrent même un capital pour l’adoption d’un nouveau chaton.

En plus de l’une ou l’autre de ces formules, il est recommandé d’ajouter un forfait Prévention. Ce supplément permet de bénéficier de remboursements dans le cadre d’actes courants effectués à titre préventif :

  • Bilan de santé ;
  • Vaccination ;
  • Détartrage ;
  • Achat de vermifuges ;
  • Soins antiparasitaires ;
  • Alimentation thérapeutique ;
  • Stérilisation.

2- L’âge limite et les exclusions

Même quand il vieillit, votre félin a des besoins en matière de santé. Dans certains cas, il s’agit de soins palliatifs pour une fin de vie apaisée. Cependant, la majorité des compagnies n’acceptent d’assurer un chat que jusqu’à 8-10 ans. Vous en trouverez moins qui proposent une couverture pour les chats seniors et les très âgés. Faites donc attention à ce détail.

En ce qui concerne les exclusions, elles désignent l’ensemble des éléments qui ne sont pas pris en compte par la police d’assurance. Il est indispensable d’en prendre connaissance avant de vous engager. Elles peuvent concerner certaines maladies récurrentes chez les chats, les actes vétérinaires les plus chers ou encore certains types de produits.

Plus la liste des exclusions est longue, moins votre animal est couvert.

3- La franchise et le plafond de remboursement du contrat d’assurance

La franchise désigne le montant qui reste à votre charge après l’application de la couverture de votre assurance pour chat. Plus elle est élevée, moins cela est avantageux pour vous. Les contrats sans franchise sont donc les plus intéressants. A défaut, optez pour un contrat d’assurance pour chat avec une franchise la plus faible possible.

Quant au plafond de remboursement, il correspond au montant maximal qui peut vous être remboursé, et ce, indépendamment du pourcentage de prise en charge. Ce plafond varie généralement entre 700 et 2 000 euros par an pour les assurances chat.

4- Le délai de carence de votre assurance pour chat

En assurance, on entend par délai de carence, la période qui précède l’activation effective de votre contrat. Selon l’assureur, elle varie de 2 jours à 9 mois selon l’assureur. Elle vise à s’assurer que l’animal est en bonne santé au moment de la souscription. Pendant cette période, aucun remboursement n’est assuré par la compagnie d’assurances.

Précisons cependant que la production d’un certificat de santé permet de réduire, voire d’annuler le délai de carence. Ce certificat peut être établi par un vétérinaire ou prendre la forme d’une attestation sur l’honneur certifiant le bon état de santé du chat.

Critères de choix d’une assurance pour chat : que retenir ?

Pour bien assurer votre chat, optez pour une formule adaptée à ses besoins et à votre budget. Toutefois, le montant de la prime d’assurance ne doit pas être votre premier critère de choix. Dans l’idéal, optez pour un contrat incluant peu d’exclusions, sans limite d’âge, avec un plafond de remboursement élevé, une franchise faible (ou inexistante) et dont le délai de carence est court, voire inexistant.

Lire aussi : Assurance pour chien yorkshire : ce qu’il faut savoir pour assurer son petit compagnon

4.3/5 - (37 votes)