Aménager un espace de coworking pour le louer à des professionnels

espace de coworking

Même s’il ne fait pas l’unanimité, le coworking est indéniablement l’un des modes de travail les plus en vogue ces dernières années. Cependant, pour obtenir les espaces dynamiques et productifs qui en constituent l’un des fondamentaux, il est important de bien aménager son espace de coworking.

Pour ce faire, nous partageons ici avec nous quelques conseils pratiques.

Tenez compte du type de coworking dans l’aménagement de l’espace

Le principe du coworking est simple : des professionnels venant de différents horizons partagent un espace de travail commun. Cela dit, tous les travailleurs n’ont pas les mêmes exigences, ni les mêmes besoins.

Tenant compte de ces particularités, les espaces de coworking se déclinent aujourd’hui en plusieurs catégories. On distingue ainsi :

  • Le coworking open-space ;
  • Le coworking avec bureaux fermés ;
  • Le coworking mixte qui combine les deux formes précédentes ;
  • Le coliving. Cette forme de coworking met en commun plusieurs colocataires qui vivent et travaillent sur les lieux.

Dans le dernier cas par exemple, il faut être en mesure de créer un espace à la fois professionnel et personnel. Ce type d’aménagement est largement représenté sur le site officeriders.com où les environnements proposés baignent dans une atmosphère conviviale, originale et peu conventionnelle.

Pensez moderne pour aménager votre espace de coworking

Pour être sûr de toucher une grande partie du marché, il est important d’allier modernité et ergonomie dans l’aménagement de votre coworking. La technologie évolue et les entreprises n’ont pas intérêt à être à la traîne. Proposez-leur donc des espaces qui leur facilitent la tâche et leur permettent de se concentrer sur leur cœur de métier.

En matière de modernité, le mobilier est un élément essentiel. Optez pour des meubles modulables, ergonomiques et confortables. Au lieu de simples chaises, choisissez par exemple des fauteuils réglables ou à roulettes. Gardez à l’esprit qu’un environnement inconfortable est contre-productif. Misez donc sur les petits détails comme le dossier, les accoudoirs, l’assise du fauteuil, etc.

Aussi, privilégiez les meubles légers pour faciliter leur déplacement. Dans un espace où les coworkers sont appelés à interagir, le mobilier ne doit pas constituer un frein.

En dehors des meubles, pensez aussi aux autres éléments tels que les appareils bureautiques, l’accès internet, ainsi qu’au matériel non professionnel (distributeur de boissons ou de nourriture par exemple).

N’oubliez pas la taille de votre espace de coworking

Un espace de coworking peut être :

  • Micro (moins de 50 postes) ;
  • Intermédiaire (50-150 postes) ;
  • Grand (entre 150 et 500 postes) ;
  • Mastodonte (plus de 500 postes).

Le choix de la taille dépend du type de professionnels que vous ciblez. Vous pouvez commencer petit et agrandir progressivement en fonction de l’évolution de votre marché. Gardez toutefois à l’esprit que la taille de la salle détermine son aménagement. Ce dernier doit être de plus en plus strict et développé à mesure que la taille augmente.

Par exemple, dans un mastodonte, tous les types de zones proposables en coworking doivent être présents :

  • Phone box ;
  • Restaurant;
  • Bar ;
  • Zone détente ;
  • Salle de conférences ;
  • Zone de jeu, etc.

En revanche, un micro-espace est beaucoup plus centré sur les postes de travail. Les zones supplémentaires doivent donc accueillir prioritairement les besoins incontournables.

Lire aussi : Immobilier d’entreprise : tout savoir sur ce marché

4.6/5 - (19 votes)