Immobilier : Quel est l’impact du Covid-19 sur le marché ?

0
194
immobilier impact covid 19

Disposer d’un espace extérieur est devenu une véritable tendance en France ces dernières années. Avec la crise sanitaire qu’on traverse actuellement à cause de la pandémie du coronavirus, la présence de cet espace extérieur devient davantage un critère de choix en matière d’immobilier pour la plupart des Français, surtout avec le confinement. Quelles conséquences pourraient engendrer alors cette pandémie du Covid-19 sur le marché immobilier ?

Choix immobilier : l’importance d’un jardin ou d’un espace extérieur

Crise sanitaire et confinement, voilà ce que nous vivons actuellement. Alors que la plupart des Français ont été habitués à sortir dès que l’envie leur prend, il n’est pas toujours facile de se retrouver chez soi sans pouvoir en sortir librement. Cette sensation d’un certain étouffement a induit à davantage d’appréciation pour la présence d’un jardin ou d’un espace extérieur aménagé pour un grand nombre de français. Si ce n’est pas encore le bon moment pour un déménagement, les enquêtes réalisées auprès de la population française ont démontré que 20 % envisagent fortement le changement de logement, avec premier critère de choix, la présence d’un jardin ou d’un espace extérieur, du moins d’un balcon ou d’une petite terrasse. Ces quelques semaines de confinement ont fait prendre conscience à de nombreuses familles les inconvénients et les contraintes de partager le même espace de vie, sans pour autant disposer du confort habituel, d’où cet impact indéniable sur les critères de choix des produits immobiliers qui bouleversera sans aucun doute le marché dans peu de temps.

immobilier impact covid 19 avis

Une certaine baisse des ventes pour les mois à venir

Au cours de cette période de confinement, force est de constater que les visites ne sont plus possibles. Quand il n’y a pas de visites, logiquement, aucune vente ne pourra se faire. Cette chute indéniable des transactions immobilières sera perçue certainement au cours des derniers mois de cette année 2020. Comme aucun de nous n’est encore en mesure de présenter exactement l’ampleur de la crise économique engendrée par cette crise sanitaire du Covid-19, il faut tout de même prévoir une plus longue durée de la baisse des ventes immobilières, voire jusqu’au premier trimestre de l’année 2021. D’un autre côté cependant, si l’on se fie aux envies des Français à vouloir changer de logement et acquérir une propriété plus grande, notamment avec un espace extérieur, il faut aussi s’attendre à une certaine stabilisation du marché. D’ailleurs, même si les acteurs du secteur immobilier ne peuvent se déplacer au sein de leurs agences pour assurer leur travail habituel, la continuité des activités se poursuit d’une certaine manière sur Internet. En effet, une visite virtuelle des maisons est proposée par de nombreuses agences immobilières pour essayer de limiter l’impact du Covid-19 sur le marché immobilier.

immobilier impact covid 19 conseils

Un éventuel retour vers la stabilisation du marché immobilier début 2021

Malgré le confinement, les professionnels du domaine immobilier tentent de poursuivre leurs activités. Ainsi un sondage a été effectué pour mieux connaître l’état d’esprit des Français concernant le domaine immobilier face à cette pandémie du coronavirus. Si bon nombre d’entre eux ne remettent pas en cause leur projet immobilier d’avant cette crise, ceux à la recherche d’un nouveau logement semblent exiger davantage de critères dans leurs choix. Un exemple précis, déjà démontré plus haut, est ce certain engouement pour un logement avec espace extérieur. Le fait est que le confinement et le chômage partiel, combiné aux incertitudes économiques, ont mené la population française à réfléchir davantage sur leur mode de vie et leur projet d’avenir. En effet, le sondage réalisé a aussi démontré l’envie des Français à disposer d’un logement plus proche de la nature. Par contre, si disposer d’un logement à proximité du lieu de travail a toujours été un critère de choix des plus importants auparavant, ce n’est plus le cas pour la plupart des Français. La question se pose d’ailleurs s’il reste toujours intéressant d’investir dans l’immobilier ou pas après le Covid-19 ?