Qu’est-ce qu’une assurance habitation ?

0
79
Qu’est-ce qu’une assurance habitation ?

Avec la monté en flèche de la population, la demande en terme de logement ne cesse de croître exponentiellement. Le prix des propriétés (en ville ou en périphérie) suivent également cette courbe montante. Ainsi, les gens n’ont le choix que de se tourner vers la location. Et puisque cela oblige le locataire à contracter une assurance habitation, le marché est plus que fleurissant. Cela étant, cette nature obligatoire fait ombre à la véritable nature de ce genre d’assurance. Les gens oublient ainsi ce qu’est réellement une assurance habitation en le confondant à de simples formalités et paperasseries.

Lire aussi : Quelles assurances pour votre entreprise ?

L’assurance habitation : pour vous ou pour les autres ?

L’assurance habitation est généralement synonyme de garantie et de sécurité. En cela, il n’est pas question de prévention, mais surtout de coup de main en cas de problèmes. Ainsi, pour un logement, les problèmes peuvent être d’ordre matériel, sanitaire ou encore financière. Cela étant, ce genre de « coup de main » concerne généralement plus de deux parties : le propriétaire, le ou les locataire(s) et l’entourage.

L’assurance habitation pour le propriétaire

L’assurance habitation est, ici, fait pour aider le propriétaire en cas d’accidents liés à son logement. Cette assurance permet, ainsi, de soutenir financièrement les réparations et couvrir certaines dépenses en cas de problèmes selon le type de contrat. Cela dit, ni la loi ni les compagnies ne vous obligent à le faire. Leur politique est plutôt de faire prendre conscience aux propriétaires de leurs responsabilités sur leurs biens et celles des autres. Sinon, les gros accidents sur les habitations ne sont pas aussi fréquents que ceux avec les voitures.

L’assurance habitation pour les locataires et l’entourage

Une assurance habitation n’est pas faite que pour le propriétaire. Elle est même faite pour tous ceux qui ont un toit au-dessus de leur tête. Si elle est considérée comme une main aidante pour le propriétaire, elle l’est également pour les locataires, les autres propriétaires et locataires aux alentours. En cas de dégâts majeurs, un locataire ne pourra pas tout payer lui-même, seule la présence d’une assurance peut l’aider. Cela vaut également pour les maisons aux alentours. Sans la présence d’une assurance habitation, les dégâts d’un incendie (volontaire ou involontaire) pourraient mettre fin aux économies d’une vie entière.

Les offres en assurance habitation

L’assurance habitation peut être considérée comme tout autre type de marchandises. Il n’y a pas qu’un seul genre. En effet, si l’appellation est la même partout, les formules diffèrent d’une compagnie à l’autre et encore plus sont les contenus. Cela dit, il y généralement deux formules principales à savoir : les formules complètes et les formules économiques.

Les formules complètes d’assurance habitation

Les formules complètes sont également connues comme une formule multirisque ou intégrale. Elles peuvent également être associées aux formules sur-mesure dans le cas où le contractant décide d’ajouter plus que les garanties déjà offertes. Que vous soyez propriétaire ou locataire, cette offre comprend la plupart des garanties possibles pour un contrat d’assurance habitation. Ainsi, elle est parfaite pour une location ou appropriation à durée indéfinie. Certaines entreprises proposent même des options qui concernent les aménagements extérieurs.

Les formules dites économiques

Ces formules sont appelées ainsi à cause de leur tarif, mais surtout du nombre de garanties proposées dans les contrats. Ce genre d’offre est fait pour vous éviter de dépenser pour garantir des risques que vous considérez improbables. Cela peut être une avalanche dans un lieu où il n’y a même pas de neige ou des choses comme cela. Les entreprises vous proposent donc des contrats moins pleins, mais qui contiennent le nécessaire pour pouvoir vous garantir une aide en cas de pépins. Parmi les garanties les plus basiques et importantes se trouvent les incendies et dommages électriques, ainsi que les dégâts des eaux.

Lire aussi : Comment bien choisir son assurance-vie ?