Pourquoi et comment souscrire une assurance professionnelle ?

Contracter une assurance professionnelle relève d’une obligation légale pour certains entrepreneurs. Toutefois, malgré l’absence de ce devoir, tous les professionnels ont intérêt à souscrire une assurance. Les entrepreneurs ont accès à d’innombrables offres d’assurance dédiées aux professionnels. Il est crucial de bien choisir l’offre la plus adaptée à l’activité de l’entreprise pour profiter de tous les avantages d’une assurance professionnelle. L’agence de courtiers spécialisés en assurance des entreprises, Langelier Assurances, suggèrent ses services complets et dédiés pour la recherche de la formule la plus adéquate.

Les différents types d’assurances dédiées aux professionnels et leur utilité

Une assurance professionnelle incluant la garantie responsabilité civile professionnelle, également appelé assurance erreurs et omissions, est obligatoire pour la plupart des entrepreneurs issus de différents secteurs. Outre l’assurance de base, il existe d’autres types d’assurance professionnelle couvrant des risques en particulier et intégrant des garanties spécifiques.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

Les spécialistes dans des domaines variés, comme les professionnels du BTP (ingénieurs, architectes, etc.), les comptables, les médecins spécialistes (psychologues, cardiologues, pédiatres…), les professionnels du droit (avocats, huissiers, notaires…), etc., œuvrant au Québec sont tenues de souscrire l’assurance responsabilité civile professionnelle.

Cette police d’assurance prévoit la prise en charge des dommages causés à autrui (les tiers, les consommateurs, etc.) dans le cadre de l’exercice des fonctions professionnelles. Les incidents qui surviennent sur le terrain ou dans les locaux de l’enseigne peuvent engendrer des dépenses conséquentes. La gestion des finances en entreprise constituent la base de la pérennité des activités. Des sorties d’argent imprévues altèrent la bonne marche de la société et constituent un des principaux facteurs occasionnant la faillite d’une entreprise.

En outre, l’assurance professionnelle atteste de la crédibilité de l’entreprise et constitue, ainsi, un argument commercial important.

L’assurance des biens

Les compagnies d’assurance combinent généralement l’assurance des biens et l’assurance responsabilité civile professionnelle. Toutefois, dans le cas échéant, l’entrepreneur peut souscrire une offre à part entière pour l’assurance des biens. Le contrat prévoit la prise en charge des actifs de l’entreprise dont le matériel, les équipements et outils divers, les locaux, les stocks, le mobilier.

La souscription d’une assurance des biens représente notamment la principale condition pour obtenir un prêt commercial auprès d’une banque.

L’assurance véhicule professionnel

Il s’agit d’une police d’assurance spécifique, différentes de l’assurance auto de base qui est une assurance aux particuliers. Ce contrat d’assurance couvre la voiture de l’entreprise.

L’assurance des pertes d’exploitation

Les entreprises de toute envergure, issues de tous les secteurs d’activité, ont intérêt à souscrire une assurance des pertes d’exploitation. Ce contrat d’assurance professionnelle implique le remboursement des revenus perdus si la société est contrainte d’arrêter ses activités en cas d’incident majeur comme un incendie ou une catastrophe naturelle.

Cette assurance évite, ainsi, la faillite de l’entreprise.

L’assurance commerciale combinée

L’assurance commerciale combinée, ou police de l’entrepreneur, représente une offre d’assurance professionnelle qui inclut plusieurs garanties, en plus de la garantit de base. Le niveau de garantie est notamment défini selon les besoins précis et les activités de l’enseigne.

De par sa grande flexibilité, ce type d’assurance professionnelle s’avère particulièrement avantageux pour tous les professionnels.

Le meilleur moyen de trouver l’offre d’assurance professionnelle la plus adaptée

Avec la multiplication des offres d’assurance professionnelle, trouver la meilleure proposition relève du parcours du combattant. Faire appel à un courtier spécialisé dans l’assurance professionnelle représente la meilleure alternative pour identifier la formule qui convient à l’entreprise.

Le spécialiste se charge notamment de :

  • établir les risques inhérents à l’entreprise et définir les besoins de l’enseigne ;
  • identifier les offres d’assurance professionnelle les plus appropriées et demander des devis ;
  • réaliser un comparatif des propositions ;
  • sélectionner la meilleure offre ;
  • entamer les négociations en ce qui concerne notamment le prix de l’assurance et les différents points du contrat ;
  • effectuer les démarches nécessaires pour conclure le contrat et vérifier la conformité des différentes modalités.

Le professionnel fournit, par la suite, un suivi de l’application des clauses du contrat tout au long de la durée définie. Il intervient aussi dans le cadre de l’exécution des différentes procédures relatives aux clauses mentionnées dans la convention.

Les courtiers dédiés travaillent généralement en partenariat avec des assureurs qui proposent différentes formules d’assurance professionnelle. Ils obtiennent des réductions sur les coûts de l’assurance ou des tarifs préférentiels. Une baisse des dépenses constitue un véritable atout pour les entrepreneurs.

4.5/5 - (26 votes)
Article précédentComment calculer et déclarer son IFI ?
Article suivantQuel bijou offrir pour un baptême ?