Investissement immobilier : comment créer un projet immobilier en toute sécurité ?

visu investissement immobilier immobilier securite comment

Aujourd’hui encore, investir dans l’immobilier reste une valeur refuge. Toutefois, ce n’est pas une raison suffisante pour se lancer sur un coup de tête. En d’autres termes, que ce soit pour vous constituer un patrimoine familial ou avoir des revenus complémentaires grâce aux revenus locatifs, un projet immobilier doit se préparer avec beaucoup de soin.

Définir ses objectifs, capital avant de se lancer dans un projet immobilier

Avant de se lancer dans un projet immobilier, il est impératif de passer par l’étape de la définition de vos objectifs. D’abord, vous devez vous poser les bonnes questions : pourquoi investir dans l’immobilier ? Cet investissement répond-il à un besoin particulier ?

Vous devez également vous interroger sur la destination de ce bien. Recherchez-vous un logement familial, une résidence secondaire ou un investissement locatif ? En effet, 45 % des investisseurs achètent un bien immobilier dans le but d’avoir un revenu supplémentaire pour leur retraite tandis que 27 % font ce placement dans le but de le louer ou de le revendre avec une plus-value.

Par ailleurs, vous devez savoir que la stratégie à mettre en place dépend en grande partie de la typologie de votre projet immobilier. Vous avez quelques doutes sur le projet immobilier qui sera le plus rentable pour vous ? Constitué de marchands de biens professionnels, lecerclemdb.com vous propose un accompagnement personnalisé dans votre investissement immobilier. Cela vous permettra de devenir un professionnel en exploitant vos forces et en remédiant à vos faiblesses.

investissement immobilier projet

Évaluer son budget, essentiel pour le projet immobilier

Il est impensable de se lancer dans un projet immobilier sans avoir au préalable évalué sa situation financière. En d’autres termes, que vous souhaitiez investir dans l’immobilier neuf ou ancien, vous devez avant tout évaluer le montant de votre épargne ainsi que votre flux de trésorerie. Bien estimer votre budget, vous permettra d’une part de savoir dans quelles conditions votre projet immobilier est réalisable.

D’autre part, cette estimation vous sera également utile dans votre recherche de biens, car elle vous permettra de vous concentrer exclusivement sur ceux qui sont à votre portée. En effet, si un bien immobilier ancien coûte moins cher à l’achat, il peut faire appel à un certain nombre de travaux plus ou moins coûteux. Par contre, un appartement neuf vous reviendra plus cher au moment de l’acquisition, mais il vous permettra de bénéficier d’un projet clé en main et vous rend éligible à différents projets de défiscalisation.

Par ailleurs, estimer votre budget vous permettra de jauger vos capacités d’emprunt. En effet, vous devez savoir que les banques ne vous feront pas de propositions avant d’avoir pris en compte votre situation contractuelle et professionnelle. Elles évalueront également le montant de votre apport ainsi que votre ratio charges/rémunération nette.

L’un des secrets de la réussite d’un projet immobilier est l’anticipation. C’est pourquoi vous devez également penser à préparer votre dossier de financement. Ainsi, lorsque vous aurez trouvé le bien parfait pour vous, vous mettrez moins de temps à remplir les formalités.

Bien choisir la zone dans laquelle investir dans l’immobilier

La zone d’investissement, plus précisément l’emplacement du bien, joue un rôle prépondérant dans la réussite d’un projet immobilier. En effet, il est essentiel que le bien soit bien situé. Vous devez donc prendre en considération certains critères :

  • La localisation : un quartier bien situé vous permettra de valoriser votre bien sur le long terme. En cas de chute de l’immobilier, vous aurez plus de chances d’amortir votre investissement. Vous pourrez également trouver plus facilement un locataire ou un acheteur pour votre logement ;
  • La proximité des équipements collectifs et la desserte des transports : crèches, écoles, universités, commerces, bus, espaces verts, bus, métro, etc.
  • L’état du marché locatif (pour un investissement locatif) : les biens recherchés par les locataires dans cette zone (maison, appartement, superficie, nombre de pièces…) et l’éligibilité du bien aux dispositifs de défiscalisation.

Par ailleurs, si vous optez pour un investissement locatif, vous devez opter pour une zone où la demande locative est plus forte que l’offre. Les régions ou les zones comme Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux sont également des villes avec un fort dynamisme économique, un niveau d’emploi élevé et une démographie évolutive. Ceci permet de garantir la rentabilité de votre investissement immobilier.

Il faut noter que la zone choisie déterminera également le montant du loyer à percevoir. Pour que votre investissement soit rentable, ce dernier devra supérieur aux mensualités de votre crédit immobilier.

Bien s’informer sur la fiscalité

Avant de vous lancer dans un projet immobilier, vous devez également vous intéresser à sa fiscalité. En effet, le régime d’imposition joue un rôle très important dans la rentabilité de votre investissement, surtout pour un investissement locatif.

Pour une location vide, certaines charges comme les travaux ou les intérêts du prêt immobilier sont déductibles. En effet, si ces charges sont plus élevées que le montant du loyer, on parle de déficit financier, ce qui entraîne une exonération d’impôts.

investissement immobilier projet

Si vous êtes le propriétaire d’une location meublée et que vous possédez le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), vous bénéficiez d’une réduction d’impôts. Par ailleurs, si vos revenus locatifs ne sont pas supérieurs à 32 100 €, vous ne serez imposé qu’à hauteur de 50 %.

Par contre, si vos revenus dépassent les 32 100 € par an, vous serez soumis au régime réel d’imposition. Dans ce cas, les charges suivantes seront déduites : les impôts locaux, les frais d’établissement, les frais d’entretien ou d’aménagement, les frais de gestion et d’assurances, les intérêts d’emprunt, etc.

Bien choisir ses partenaires pour son projet immobilier

Même si vous disposez de gros moyens financiers, vous aurez beaucoup de mal à vous en sortir si vous vous lancez seul dans un projet immobilier. En effet, à moins que vous ayez une bonne connaissance du marché ainsi que des connaissances spécifiques qui vous permettent de gérer des aspects tels que le financement, la fiscalité, vous aurez besoin d’un ou plusieurs partenaires.

S’entourer de partenaires de qualité est d’autant plus impératif si vous vivez à l’extérieur. Par exemple, une banque fiable vous accompagnera tout au long de votre projet, mais elle vous aidera également dans les démarches de constitution de votre dossier de financement.

Le fond de sécurité, un outil essentiel pour votre investissement

Lorsqu’on choisit d’investir dans l’immobilier, les imprévus ne manquent pas et pour éviter les mauvaises surprises, vous devez être préparé à faire face. C’est pourquoi nous vous recommandons de disposer d’un fond de sécurité. Encore appelé l’épargne de précaution, ce dernier est une réserve d’argent qui peut être disponible dans les meilleurs délais. Il a pour but de vous permettre de faire face rapidement à une dépense imprévue sans que vos finances soient en danger.

Le montant de votre fond de sécurité dépend de vous. L’essentiel est de disposer d’une avance suffisante pour payer plusieurs mois de mensualités de prêt immobilier, en cas de défaillance d’un locataire par exemple, ou pour engager une réparation urgente.

Lire aussi: Acheter sur plan : 5 conseils pour réussir l’achat de votre logement neuf

Article précédentAssurance smartphone : pourquoi et comment assurer son mobile ?
Article suivantLes avantages d’un investissement immobilier dans le neuf