Immobilier

Faut-il investir dans le secteur de l’immobilier ?

Faut-il investir dans le secteur de l'immobilier ?

Vous songez à investir dans l’immobilier ? Si l’investissement immobilier est depuis longtemps considéré comme un placement sûr et rentable, cela est-il toujours le cas à l’heure actuelle ? Nous vous répondons dans cet article.

Investir dans l’immobilier, ça veut dire quoi ?

L’investissement immobilier consiste à acquérir un bien soit en vue de l’occuper, soit en vue d’en faire un moyen de production de revenus grâce à la mise en location à un tiers, en percevant des loyers ou à la revente, par la réalisation d’une plus-value. Il ne s’agit donc pas d’un geste anodin. C’est pourquoi, avant d’investir, vous devez vous assurer que les conditions sont réellement favorables afin de ne pas placer votre argent dans des options à risques.

L’investissement immobilier rime-t-il toujours avec rentabilité ?

C’est la première question à vous poser avant de choisir un investissement. En effet, si investir ne s’avère pas suffisamment rentable, il n’a aucune raison d’être et ne représente donc pas une réelle opportunité pour vos finances.

Pour répondre à cette question, vous devrez vous intéresser à l’évolution du marché ainsi qu’aux taux de crédit appliqués.

L’évolution des prix du marché immobilier

Aujourd’hui, la tendance générale est à la hausse des prix d’achat. Ce qui n’est pas très opportun pour ceux qui souhaitent investir, sauf en cas d’achat-revente. Toutefois, il est important de préciser que les prix au m2 varient sensiblement selon les quartiers, les villes et les régions.

En 2020, la crise sanitaire et économique entrainée par la pandémie de Coronavirus pourrait fortement impacter le marché immobilier. Il est donc difficile de se projeter à demain dans un tel climat d’incertitude.  Toutefois, le prix du marché n’est pas le seul élément à prendre en compte pour évaluer la rentabilité d’un investissement immobilier. Le taux d’emprunt joue aussi un rôle déterminant.

Le rôle prépondérant des taux d’emprunt immobilier

Depuis plusieurs années, les taux d’emprunt des crédits immobiliers demeure en forte baisse, cela afin d’encourager l’investissement et l’acquisition des biens en vente. Les taux d’emprunt accordés par les banques n’ont jamais été aussi compétitifs, ce qui favorise considérablement la dynamisation des marchés immobiliers en France.

C’est pourquoi, même si d’année en année, les prix de l’immobilier ont tendance à augmenter, les faibles taux de crédit permettent encore de réaliser des investissements rentables sur le long terme. En effet, de nombreux experts considèrent que l’avenir du marché immobilier en France s’appuie désormais essentiellement sur le niveau des taux de crédit immobilier. Pour cette raison, le marché immobilier a par exemple été particulièrement dynamique en 2019, malgré la hausse des prix.  Il est donc toujours rentable d’investir dans l’immobilier.

Investir dans l’immobilier : pour quelles raisons et à quels risques ?

Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons vous exposer les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier, avant de vous faire part des risques qui accompagnent un tel investissement.

Les raisons d’investir dans l’immobilier

Il existe de nombreuses raisons de se lancer dans l’investissement immobilier.

Le marché immobilier est porteur

En choisissant un emplacement géographique prisé, vous avez la certitude de trouver une forte demande locative. En effet, il manquerait près de 150 000 logements de plus par an. Il n’y a donc pas autant d’offres que de demandes en France.

Lire aussi :  Comment procéder pour estimer une maison ?

L’immobilier a une valeur tangible

Investir dans la pierre est une valeur sûre, puisqu’il s’agit d’un investissement concret, que l’on peut toucher et qui perdurera dans le temps. Cela vous permet donc de mieux maitriser la perte sur votre bien et donc d’assurer vos arrières. De plus, l’immobilier a l’avantage de ne pas être investi dans les marchés financiers, ce qui est fort rassurant pour l’investisseur.

Investir dans l’immobilier peut se faire sans apport

Il est tout à fait possible d’investir dans l’immobilier sans avoir de capital de départ, puisqu’il peut être intégralement financé par un crédit immobilier. C’est donc un avantage de taille, lorsque l’on sait, comme vu précédemment, que les taux d’emprunt n’ont jamais été aussi faibles…

La garantie de l’assurance emprunteur

L’immobilier permet de couvrir votre investissement au travers d’un crédit bancaire via l’assurance emprunteur, qui permet de couvrir votre emprunt en cas d’incapacité de rembourser l’intégralité du capital restant dû. En effet, l’assurance emprunteur garantit la pris en charge des échéances de votre crédit immobilier en cas de décès, maladie, perte d’autonomie, perte d’emploi ou incapacité temporaire de travail.

La possibilité de réduire sa fiscalité

Selon le type de bien immobilier dans lequel vous souhaitez investir, sachez qu’il est possible de réduire votre fiscalité à travers divers dispositifs mis en place par l’État tels que la Loi Pinel ou le dispositif Cosse pour obtenir un avantage sur la fiscalité de vos revenus locatifs, ce qui vous permet d’amortir une part importante du prix d’achat du bien.

Investir dans l’immobilier pour percevoir un complément de revenus

Opter pour l’investissement locatif immobilier, c’est-à-dire acheter un bien en vue de le louer, peut également vous permettre d’obtenir des compléments de revenus réguliers. Vous pouvez choisir de louer vide ou meublé. Mais il sera souvent plus judicieux d’opter pour la location meublée du fait des avantages fiscaux attractifs. Il existe également une autre solution : celle des SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier).

Étoffer votre patrimoine familial et le transmettre

Une fois votre bien remboursé, il vous appartient. Investir dans l’immobilier vous permet donc de devenir propriétaire de votre résidence principale ou secondaire et ainsi d’en faire profiter votre foyer. L’investissement immobilier peut ensuite être démembré (usufruit, nu-propriétaire) ou inscrit dans une société civile familiale permettant de le léguer à vos bénéficiaires.

Les risques de l’investissement immobilier

Bien qu’il soit admis qu’investir dans la pierre soit une valeur sûre, comme dans tous les investissements, le risque est un élément présent, même dans le domaine de l’immobilier. Néanmoins, il existe des solutions pour éviter ces risques.

Les fluctuations du marché immobilier

Le marché immobilier n’est en effet jamais à l’abri d’un retournement en cas de changement du contexte économique et social du pays. Mais si les transactions et les montants des ventes immobilières peuvent diminuer, les besoins locatifs, quant à eux, demeurent stables. C’est pourquoi, en cas de risque, il vaut mieux repousser la vente du bien et le mettre en location en attendant des jours meilleurs et ainsi éviter une moins-value.

Les périodes de vacance locative

La vacance locative, souvent redoutée par les propriétaires, se définit comme la période qui sépare le moment où le locataire en place quitte l’appartement ou la maison, et le moment où un nouveau locataire vient s’installer dans les lieux. Cette période n’est pas prédéfinie. Elle peut aller de seulement quelques jours ou s’étendre à plusieurs mois voire des années, selon l’attractivité du bien. Il est donc difficile de maitriser ce type de risque. Toutefois, le locataire doit respecter un préavis de 3 mois. Le propriétaire devra donc se montrer actif au niveau publicitaire durant cette période afin de trouver rapidement un nouveau locataire.

Lire aussi :  Comment trouver un garant pour une location d'appartement ?

Le risque d’impayés du locataire

Là encore, il s’agit d’un risque très redouté par les propriétaires, sachant qu’il est long et souvent difficile de faire expulser un locataire qui ne paie pas. En effet, une procédure d’expulsion qui traine en longueur peut engendrer des pertes pour le propriétaire, qui peuvent à la longue se révéler catastrophiques.

C’est pourquoi il est conseillé de se montrer méticuleux dans le choix de son locataire en exigeant des garanties solides. Souscrire à une assurance loyers impayés est aussi un excellent rempart contre les loyers impayés.

Le risque de dégradations du bien

Au même titre que le risque de loyers impayés, les propriétaires qui optent pour l’investissement immobilier locatif prennent également le risque d’avoir à faire à un locataire peu soigneux qui dégrade votre bien. Là encore, pour éviter cela, le propriétaire devra se montrer sélectif dans le choix de son locataire et soigner la rédaction du bail de location afin de pouvoir réclamer un dédommagement du locataire indélicat.

Il existe également le risque de faire face à un incident dommageable (feu, inondation). C’est pourquoi il est primordial d’assurer correctement son bien immobilier.

Le risque de malfaçons et travaux non-identifiés

Enfin, si vous souhaitez investir dans l’immobilier, vous devrez également vous montrer vigilant quant aux éventuelles malfaçons et travaux à prévoir non décelés à l’achat du bien.

En effet, ils peuvent engendrer des coûts supplémentaires importants et même devenir un véritable gouffre financier pour le propriétaire. Pour vous couvrir de ce risque, vous devrez passer le bien au peigne fin et faire appel à un diagnostiqueur immobilier qui vous rendra compte de l’état de la maison ou appartement.

Investir dans l’immobilier : les erreurs à éviter

Avant d’investir dans l’immobilier, vous devrez prendre quelques précautions. Vous devrez faire attention à :

  • Ne pas investir dans un logement trop coûteux si des travails importants sont à prévoir : en effet, si le montant du bien est trop élevé par rapport à son état, en cas de location, le bailleur sera obligé de consacrer un budget pour les travaux de rénovation. Ce qui risque de se révéler peu rentable. C’est pourquoi il est indispensable de bien faire estimer le montant des travaux avant d’investir ;
  • Ne pas espérer un retour sur investissement dans l’immédiat : gardez à l’esprit que le secteur immobilier est un domaine très rentable, mais sur le long terme. Ce que vous semez aujourd’hui sera donc récolté demain.
  • Ne pas investir sans savoir réellement pourquoi : votre investissement doit avoir un sens. Quelles sont vos motivations dans ce projet immobilier ? Définir vos critères de choix permettra d’affiner vos recherches en évitant de vous perdre en chemin.

A propos de l'auteur

Anais Peresson

Anais Peresson

Je m’appelle Anaïs et suis titulaire d’une Maîtrise de Droit Economique et des Affaires. J’ai l’habitude de traiter de multiples sujets, des plus légers aux plus complexes, particulièrement dans les domaines du Droit et de la Finance.