Isolation par l’extérieur ou l’intérieur : le comparatif

visuel comparatif isolation interieur exterieur par

Une maison mal isolée peut entraîner des déperditions d’énergie. Ces dernières sont à l’origine du manque de confort thermique dans votre habitation. Cela risque aussi de faire grimper vos factures énergétiques. En revanche, en procédant à une isolation thermique, vous pouvez réaliser d’importantes économies et faire diminuer vos factures sur le long terme. Pour vos projets d’isolation thermique, vous avez le choix entre une isolation thermique par l’intérieur (ITI) et une isolation thermique par l’extérieur (ITE). Vous hésitez entre ces deux techniques ? Voici un comparatif pour aiguiller votre choix.

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

Pour rappel, vous pouvez isoler les murs, le sol, le toit et les combles dans le cadre de travaux d’isolation thermique. Notez que 25 % des déperditions thermiques se passent au niveau des murs, 30 % par le toit et 10 % par le sol. Logiquement, l’isolation des murs vous offre la possibilité de choisir entre une ITE ou une ITI.

En quoi consiste l’ITE ?

Vous avez remarqué la présence de ponts thermiques au sein de votre habitation ? La meilleure solution qui s’offre à vous est donc l’isolation thermique par l’extérieur. L’isolation thermique par l’extérieur consiste à placer l’isolant, ainsi que les différentes couches de matériaux de parements sur les murs extérieurs du bâti. Vous aurez besoin de l’intervention de professionnels pour réaliser ces travaux. Vous pouvez, par exemple, contacter Isolation Énergie France pour prendre en charge l’ITE de votre maison.

Pour y parvenir, trois types d’isolants sont les plus sollicités :

  • les isolants minéraux, comme la laine de roche et la laine de verre,
  • les isolants naturels, comme le chanvre, la plume de canard, le liège et la fibre de bois,
  • les isolants synthétiques, comme le polystyrène expansé et le polyuréthane.

ITE : quels avantages ?

L’ITE présente de nombreux avantages. D’abord, elle garantit des performances thermiques et acoustiques optimales. Concrètement, une ITE doit répondre à la norme RT 2020 en fonction de la région où se trouve votre logement. De plus, elle traite efficacement les ponts thermiques tout en assurant une étanchéité optimale à l’air.

En termes de confort, une ITE améliore l’isolation acoustique de votre logement. Les murs extérieurs restent ainsi à une température constante en été comme en hiver. Résultat : vous bénéficiez d’un gain très perceptible de confort thermique. Au-delà de tout cela, vous profiterez d’économies d’énergie.

Entreprendre des travaux d’isolation thermique à l’extérieur, c’est aussi offrir du cachet, de l’esthétique et une plus longue durée de vie à votre maison. En effet, les travaux de rénovation ne gênent aucunement les occupants du logement. De plus, une ITE modifie l’apparence de votre bâti. Une multitude d’aspects extérieurs sont envisageables avec une telle technique. Cela peut passer par le choix du matériau, de la texture ou de la couleur. Ce faisant, vous êtes certain d’apporter une touche esthétique qui valorise votre logement.

Enfin, une ITE est la solution la plus efficace pour éviter les phénomènes de condensation, ainsi que l’apparition des moisissures dans votre habitation. Une isolation par l’extérieur favorise la circulation de la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur.

Lire aussi: Isolation des bâtiments : rouleaux ou panneaux ?

isolation par l'extérieur, ITE

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI)

L’isolation thermique par l’intérieur ou ITI repose sur un concept simple : la pose d’isolant du côté intérieur du bâti, plus précisément sur les murs, les sols et les sous-pentes de votre logement. D’une manière générale, c’est la technique la plus utilisée, autant pour un logement neuf qu’un logement en rénovation.

Comme pour l’ITE, l’isolation par l’intérieur nécessite l’utilisation :

  • de matériaux minéraux,
  • d’isolants naturels,
  • de matériaux synthétiques.

Toutefois, l’utilisation de nouveaux matériaux (comme les aérogels et la peinture) est aussi de plus en plus répandue.

L’isolation thermique par l’intérieur offre plusieurs avantages. Par exemple, elle limite les pertes de chaleur de manière significative. Autrement dit, vous êtes certain de réaliser des économies d’énergie une fois les travaux terminés. Une ITI coûte également moins cher (aux environs de 75 euros le mètre carré) tout en offrant un bon rapport qualité/prix. Les techniques de pose pour une ITE sont en effet plus simples et requièrent moins de main-d’œuvre.

En construction neuve, l’isolation par l’intérieur répond à la norme RT 2020. Elle garantit donc un bilan énergétique positif. Dans un logement en rénovation, une ITE est un moyen de donner du cachet à votre intérieur. Cela lui confère aussi un aspect plus moderne.

Petit bémol : une isolation par l’intérieur implique des contraintes pour les occupants de l’habitation. En effet, vous ne pourrez pas occuper les pièces où se déroulent les travaux. Ce type de travaux réduit aussi la surface habitable. Envisagez donc plutôt une rénovation par l’extérieur si vous ne voulez pas perdre de mètres carrés.

Lire aussi: Prix de l’isolation thermique d’une maison : le budget à prévoir

4/5 - (22 votes)