Faut-il investir en immobilier ou sur le marché forex ?

0
34

Que l’on soit jeune ou moins jeune, l’investissement immobilier reste incontournable pour beaucoup d’entre nous. Cependant, le développement de nouveaux marchés financiers a créé des opportunités d’investissement parfois très attractives. Le marché forex notamment est l’un des plus populaires parmi les investisseurs après dans SCPI. Nous faisons le point dans cet article et pesons le pour et le contre de ces deux catégories d’investissement.

Marché forex : le pour et le contre

Le marché des devises, appelé également marché forex ou marché des changes, a l’avantage d’être le marché le plus liquide du monde. En effet, selon le dernier rapport triennal de la Banque des règlements internationaux (BRI) publié en 2019, le volume quotidien moyen sur ce marché est évalué à 6 600 milliards de dollars. Ceux qui se lancent dans le forex trading n’ont donc pas à s’inquiéter de trouver une contrepartie le jour où ils souhaitent liquider leurs positions.

Un autre avantage du marché forex est l’absence de barrière à l’entrée ainsi que la possibilité d’utiliser l’effet de levier. Cela signifie que vous ne devez investir qu’un capital réduit pour pouvoir espérer des rendements parfois conséquents. Le marché des devises est donc nettement plus accessible que le marché immobilier. Enfin, le marché des devises permet de réaliser des gains ou des pertes parfois à très court terme ce qui n’est pas forcément le cas de l’immobilier qui est plutôt considéré comme un investissement à long terme.

Au rayon du contre on notera la volatilité quelquefois élevée. Cela signifie que l’amplitude des cours sur une période de temps donnée est parfois importante. Les gains peuvent donc être conséquents mais les pertes également. En outre si vous tradez avec des produits dérivés, vous n’êtes pas physiquement propriétaire des devises. Il n’y a donc pas d’actif tangible à la clé.

Marché immobilier : le pour et le contre

Source : Pixabay.

L’investissement immobilier est souvent considéré comme un investissement de bon père de famille. Il s’agit d’une forme d’épargne forcée qui vous garantit un loyer mais également un bien physique et tangible. Pour autant qu’ils soient soigneusement sélectionnés, les biens immobiliers ont la particularité d’augmenter en valeur au fur et à mesure du temps contrairement à beaucoup de biens mobiliers. Les taux d’intérêt bas permettent d’obtenir un financement avec des conditions intéressantes et vous pouvez bénéficier d’incitants fiscaux. En outre, le bien immobilier pour autant qu’il soit bien entretenu permet d’engendrer des revenus passifs fort précieux en temps de disette.

En revanche, l’investissement immobilier peut également réserver de mauvaises surprises. En cas de locataire insolvable, de travaux impromptus ou d’autres mésaventures, il est très facile de se retrouver la corde au cou. Un bien immobilier est par définition peu liquide et difficile à vendre dans l’urgence. Ce n’est donc pas un investissement idéal pour ceux qui souhaitent bénéficier de liquidités rapidement. L’investissement immobilier a également un coût important et engendre des frais. Il sera difficile de réaliser un investissement immobilier juteux sans l’apport de fonds propres.

Verdict : forex ou immobilier ?

Vous l’aurez compris, les deux marchés répondent à des attentes différentes et ont leurs caractéristiques propres. L’un n’exclut pas l’autre. L’investisseur doit donc prendre le temps d’évaluer ses besoins et ses ressources avant de décider à quel marché donner sa préférence ou comment pondérer son portefeuille d’investissement. Nous espérons cependant que ce petit guide vous aidera à faire le point.

Lire aussi : Gagner de l’argent en louant votre maison, guide complet.