Les Français souhaitent développer leur épargne en 2021 et l’investir

Placer-son-epargne

En 2020, les Français n’ont jamais autant épargné ! Et pour cause, avec un surplus de liquidité s’élevant à 142 milliards à la fin de l’année, ces derniers ont suffisamment mis de côté pour pouvoir se faire plaisir. Toutefois, selon un récent baromètre réalisé par la société Altaprofits et l’Ifop, une majorité de la population souhaiterait plutôt développer son épargne cette année, mais aussi la placer.

39% des Français souhaitent investir leur épargne

Après une année 2020 record sur le plan de l’épargne, avec un surplus de 142 milliards de liquidités enregistrées, les Français pourraient être tentés de se faire plaisir et dépenser leur argent cette année. Pourtant, selon le « Baromètre 2021 de l’Épargne en France et en régions », réalisé en avril dernier par la société de Conseil en Gestion de Patrimoine Altaprofits et l’Ifop, une majorité de la population devrait encore se montrer prudente en 2021.

Qu’ils souhaitent plutôt investir dans des produits d’épargne réglementés, dans une assurance vie, en Bourse, ou encore en  Immobilier, 39% des Français interrogés, ont ainsi indiqué vouloir continuer de  développer leur épargne et la placer. Au final, seuls 25 % d’entre eux sont prêts à la dépenser en s’offrant des cadeaux, en partant en voyage, ou encore en s’achetant une nouvelle voiture, comme le révèle l’étude.

Les placements sans risque privilégiés

Plus concrètement, 13% des Français ont souligné vouloir investir dans des produits d’épargne réglementés, 8% dans l’achat d’une résidence principale ou secondaire, ou encore 6% en assurance vie. La Bourse (4 %), ou encore l’immobilier locatif (5 %), font également partie des autres solutions d’investissement envisagées.

En outre, l’étude révèle que près de 8 épargnants sur 10 affirment vouloir privilégier un placement sans risque même si son rendement est faible, tandis que seuls 3 % se disent prêts à investir dans des produits risqués, qui peuvent laisser espérer un rendement important.

Concernant le détail par régions, le Baromètre précise enfin que ce sont les Normands qui ont mis plus de côté et les Aquitains les moins nombreux à avoir épargné. Les Bretons n’auraient quant à eux, rien changé dans leur épargne en 2020.

Lire aussi: Opter pour le PER : quels avantages ?

Les Français attirés par le plan d’épargne retraite

Parmi les autres informations issues de cette étude, 28 % des Français auraient l’intention d’investir dans le nouveau Plan Épargne  Retraite (PER) individuel lancé en 2019 et qui permet d’épargner pour préparer sa retraite par capitalisation.

Ainsi, 80% des Français sont plus particulièrement intéressés par la déduction fiscale de leurs versements sur leur revenu imposable, tandis que la souplesse du dispositif, soit la possibilité de choisir entre une sortie en rente viagère ou en capital, séduit 78 % des répondants et la possibilité de sortie anticipée pour acheter sa résidence principale, 54 % d’entre eux.

« Jusqu’à peu, les Français inquiets pour leur retraite n’épargnaient pas pour autant. Ce baromètre montre qu’aujourd’hui ils ont commencé à prendre conscience de la nécessité de la préparer individuellement ; cela se traduit par la notoriété et par le succès que rencontre le PER, lancé il y a seulement 18 mois », a ainsi conclu Stellane Cohen, la présidente d’Altaprofits.

Lire aussi: Quel contrat d’assurance souscrire pour un indépendant ?

4.8/5 - (11 votes)
Article précédentLes avantages de domicilier son auto-entreprise
Article suivantL’expertise immobilière, pour acheter et vendre sereinement