Comment assurer son logement ?

0
75
comment-assurer-son-logement

Si vous êtes locataire, le propriétaire vous prendra toujours comme responsable de votre logement. Cette responsabilité s’étend sur les dommages éventuels que vous causerez sur le logement, mais également à son entourage. Pour vous aider à alléger les charges liées à cela, il est préférable de prendre une assurance habitation. Ainsi, pour assurer votre logement, il y a certaines démarches à suivre comme trouver l’assurance qui vous va le mieux, connaître votre situation, bien connaître vos droits et enfin vérifier le contenu de l’offre et du contrat que vos avez choisi.

Trouver l’assurance qui vous va le mieux

Que vous soyez propriétaire ou locataire, trouver le bon prestataire est toujours difficile à cause de leur nombre excessif. Généralement, un bon assureur est celui qui offre les meilleurs services au meilleur prix. Ces services peuvent être notés en termes de qualité et de quantité. Pour cela, il existe des sites vous proposant une comparaison des meilleures assurances selon votre profil et vos besoins. Avec eux, vous trouverez facilement une assurance habitation pas chère ou une qui fournit les services de qualité que vous désirez.

Reconnaître sa situation

Votre situation peut faire varier le prix, mais également le contenu de votre contrat d’assurance. Si vous louez une maison ou un appartement, sachez que non seulement vous avez besoin de l’assurance, mais aussi que vous êtes obligé de vous y souscrire. En effet, la loi oblige toutes personnes locataires à prendre une assurance habitation en guise de protection de sa personne, mais aussi du propriétaire et de ses biens. Néanmoins, un propriétaire habitant sa maison ou son appartement n’est pas forcé de faire assurer son logement. Si vous avez une situation de copropriété, certains types d’assurance sont spécialement faits pour vous et votre copropriétaire.

Connaître ses droits en tant qu’assuré

Avant de signer n’importe quel contrat, il est impératif de bien s’informer sur ses droits. Dans le cas d’assurances habitation, vous trouverez des informations complètes dans les textes juridiques suivants :

– Code des assurances : Article L113-1 à L113-17
– Code des assurances : Article R113-1 à R113-13
– Code de la consommation : Article L215-1

Cela étant, vous avez le droit à résilience, c’est-à-dire que vous pouvez mettre fin à votre contrat sous certaines conditions, pouvant être à la première échéance, après la première année, dans le cas où vous changez de situation (déménagement, aggravation ou réduction des risques d’incidents, modification du contrat en terme de prix ou contenus) ou après le décès le l’assuré.

Lire aussi : Quand souscrire à une assurance habitation ?

S’informer sur le contenu des offres et du contrat et les vérifier avant de signer

Selon votre situation ou votre besoin, les compagnies d’assurance peuvent vous proposer un certain nombre d’offres. Vous êtes donc libre de choisir et de bien vous informer avant de faire votre choix final. Sur le marché, on trouve des formules basiques, moyennes et sur-mesure. La différence entre elles réside dans les options et les garanties. Dans une formule basique, par exemple, vous ne trouverez que le minimum nécessaire comme la couverture (indemnisation ou remboursement) des dégâts d’incendies et la protection et supports juridiques. Dans les offres plus complètes, vous pouvez voir des garanties couvrant même la santé et la personne de l’assuré en plus de tout ce qui concerne sa maison. Ainsi, quand vous signez votre contrat, n’hésitez pas à bien vérifier afin d’éviter de choisir la mauvaise offre.

Lire aussi : Qu’est-ce que la responsabilité civile en assurance auto ?