Est-il obligatoire d’avoir un compte bancaire professionnel ?

0
83
Est-il obligatoire d’avoir un compte bancaire professionnel ?

Créer son entreprise ne signifie pas seulement monter un business rentable. Il faut aussi savoir gérer la finance pour qu’elle puisse se développer. Dans cette optique, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel s’avère indispensable. Toutefois, elle peut être obligatoire ou facultative selon le statut de l’entreprise en question. C’est parti pour davantage d’explications !

L’intérêt d’ouvrir un compte bancaire professionnel

Pourquoi ouvrir un compte bancaire professionnel ? Pour toute entreprise effectivement, ouvrir un compte bancaire professionnel peut permettre de mieux gérer les opérations financières. C’est une excellente manière d’esquiver avant tout les risques de confusion entre les différentes opérations financières personnelles et professionnelles.

Par ailleurs, avec un compte bancaire professionnel, vous éviterez davantage les litiges lors du contrôle de l’administration fiscale. Comme son nom l’indique, ce type de compte bancaire n’est donc accessible qu’aux entreprises et sociétés. De ce fait, certains services proposés ne peuvent être bénéficié par les particuliers.

Les établissements et organismes bancaires présentent d’ailleurs dans leurs offres des services permettant de gérer plus aisément les dépenses professionnelles, surtout lorsqu’il inclut la carte entreprise. Si la loi impose ainsi l’ouverture du compte bancaire professionnel pour certaines sociétés, comment savoir alors si la vôtre est concernée ou non par cette obligation ?

Les cas d’obligation de l’ouverture d’un compte bancaire professionnel

Vous vous demandez dans quel cas l’ouverture d’un compte bancaire professionnel est-elle obligatoire ? Sachez ainsi que l’ouverture de ce type de compte en banque est surtout imposée aux créateurs de société. Toutes les sociétés, à savoir SARL, SAS, SASU ou encore EURL, doivent disposer d’un compte bancaire professionnel.

Par rapport à une entreprise individuelle, le statut d’une société est différent. En effet, si la société se retrouve dans l’obligation de détenir un capital lors de sa création, ce n’est pas le cas pour une entreprise individuelle.

Ce capital social doit être déposé à la banque et sur un compte professionnel pour obtenir le certificat de dépôt de fonds délivré par la banque, un document essentiel pour recevoir l’immatriculation. Notons toutefois qu’il n’est pas obligé de conserver le compte professionnel après l’immatriculation de la société.

Compte bancaire professionnel : une option pour les entreprises individuelles

Une entreprise individuelle n’a pas besoin d’un capital social lors de sa création. De ce fait, les fondateurs ne sont pas obligés d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Cependant, les travailleurs indépendants se retrouvent dans l’obligation d’ouvrir un compte bancaire délié de leur compte personnel et entièrement dédié aux activités de l’entreprise, surtout lorsque les chiffres d’affaires dépassent le montant des 10 000 €.

En pratique, il s’agit d’un compte bien distinct qui permet de particulariser les dépenses personnelles et privées, aux opérations financières de l’entreprise. Avec un chiffre d’affaires au-dessous des 10 000 €, les fondateurs d’entreprises individuelles peuvent utiliser leur compte bancaire personnel dans le cadre de leur activité professionnelle.

Néanmoins, aucune loi ne spécifie l’interdiction de l’ouverture d’un compte bancaire professionnel pour une entreprise individuelle. Même si elle reste une option, sa réalisation permet aux autoentrepreneurs de bénéficier des mêmes avantages que les sociétés avec les services professionnels inclus dans les offres.

La différence entre un compte bancaire professionnel et un compte professionnel

À première vue, on ne distingue pas particulièrement la différence de signification entre les deux termes : compte bancaire professionnel et compte professionnel. Cependant, il existe bel et bien une grande différence entre ces deux types de comptes bancaires réservés pour les entreprises et les sociétés. Vous pourrez alors ouvrir un compte bancaire professionnel au sein d’un établissement bancaire traditionnel ou un établissement de crédit.

Par contre, pour un compte professionnel, il ne peut être établi qu’au sein d’un établissement de paiement comme avec les néobanques. Plus concrètement, avec un compte professionnel, votre société ne risque pas d’avoir un compte bancaire déficitaire. Au sein d’une néobanque effectivement, vous n’aurez pas le droit de dépenser plus que vous ne pourriez détenir dans votre compte. Avec un compte bancaire professionnel, vous pouvez faire face à un déficit du compte de votre société.

Malgré cette différence qui se situe surtout au niveau de la sécurisation de vos fonds toutefois, il est toujours conseillé de comparer les différentes offres des banques et néobanques. Ceci vous permettra effectivement d’opter pour l’offre le plus adaptée aux besoins de votre société, de votre entreprise.