Assurance habitation sans franchise : tout savoir

assurance habitation sans franchise

L’assurance habitation sans franchise est une formule d’assurance qui offre une couverture intégrale des frais en cas de sinistre. Contrairement aux formules classiques, elle permet donc à son souscripteur de ne pas avoir à engager de frais de réparation lorsqu’il est victime d’un vol, d’un bris de vitre, d’une catastrophe (incendie ou dégât des eaux) ou de tout autre sinistre touchant son logement. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ? Quelles sont les options offertes ? Comment obtenir les meilleurs prix ? Toutes les réponses dans ce guide pratique.

Qu’est-ce que la franchise d’assurance habitation ?

Comme pour tout autre type de contrat d’assurance, la franchise d’assurance habitation est la somme qui reste à la charge de l’assuré après l’indemnisation d’un sinistre par l’assureur. Elle peut prendre la forme d’un montant fixe ou correspondre à un pourcentage du montant des dommages causés par le sinistre. Dans le second cas, elle est donc proportionnelle à l’ampleur des dégâts constatés, avec un plafond maximal de reversement.

Mais ce n’est pas tout, en fonction du contrat d’assurance habitation, on distingue plusieurs types de franchises habitation :

  • La franchise relative ou franchise simple. Ici, l’assureur intervient uniquement lorsque le montant de l’indemnisation est au moins égal à celui de la franchise. Par exemple, pour une franchise de 200 euros, le montant du sinistre doit être supérieur à ce plancher avant que les assurés n’obtiennent une indemnisation. Si l’évaluation des dégâts subis est inférieure à ce montant, les assurés prennent totalement en charge les travaux de réparation du sinistre, que leur responsabilité soit engagée ou non.
  • La franchise absolue : ici, quel que soit le montant du sinistre à indemniser, l’assureur intervient. Toutefois, avec cette formule, le montant de la franchise est déduit de l’indemnisation. Par exemple, si la franchise est de 200 euros et qu’un sinistre de 500 euros survient, l’assuré percevra 300 euros d’indemnités.

En matière d’assurance habitation, il existe également une franchise établie par la loi. Elle est de 1 500 euros pour les sinistres naturels importants comme la sécheresse ou la réhydratation des sols. Pour les autres dommages et dégâts liés à une catastrophe naturelle, elle est fixée à 380 euros.

A lire aussi : Assurance habitation et franchise : on fait le topo

Comment fonctionne une assurance habitation sans franchise ?

L’assurance habitation sans franchise offre aux assurés une prise en charge particulièrement intéressante pour leur maison en cas de sinistre. Qu’ils soient responsables ou pas, ils peuvent en effet envisager sereinement les réparations pour la garantie souscrite. Par exemple, si vous avez souscrit à un contrat d’assurance habitation sans franchise pour la garantie bris de glace et que la vitre de l’une des fenêtres de la maison se casse, vous pouvez déclarer les dommages à votre assureur pour la faire remplacer. Ce dernier prendra en charge l’ensemble des frais concernant :

  • L’intervention de l’expert pour constater le sinistre ;
  • L’intervention d’un professionnel pour l’établissement d’un devis ;
  • L’achat d’une nouvelle fenêtre ;
  • L’intervention pour le remplacement de la fenêtre.

assurance habitation sans franchise mode d'emploi

Pourquoi choisir une assurance habitation sans franchise ?

Un incident domestique peut survenir à tout moment. Dans ces cas, avoir une assurance habitation sans franchise peut s’avérer salvateur, surtout quand on traverse une mauvaise passe financière. Grâce à l’indemnisation de votre assureur, vous pourrez en effet effectuer les travaux de réparation des dommages très rapidement sans avoir à sortir de l’argent de votre poche. Dans certains cas, cela peut représenter des centaines d’euros d’économies pour le propriétaire.

Par ailleurs, l’assurance habitation sans franchise est particulièrement avantageuse pour les personnes possédant des biens de grande valeur dans leur résidence ou pour celles qui habitent dans des zones où les risques de vol sont particulièrement élevés. Certes, la cotisation annuelle à payer est plus élevée que celle d’une assurance habitation avec franchise, mais c’est une couverture plus sûre pour votre résidence. De plus, en vous y prenant bien, vous pouvez dénicher la formule la plus avantageuse au meilleur prix.

Trouver une assurance habitation 100 % sans franchise, c’est possible ?

De nombreuses compagnies d’assurance proposent des contrats d’assurance habitation sans franchise. Cependant il est important de garder à l’esprit que très peu d’assureurs proposent une formule multirisque totalement sans franchise. Les quelques compagnies qui le font imposent par ailleurs une prime très élevée.

Si votre budget ne vous permet pas de souscrire à ce type de couverture, l’option la plus adéquate est donc de se rabattre sur un contrat dans lequel les franchises ne concernent pas les garanties qui sont les plus importantes à vos yeux. Chaque garantie est en effet liée à une franchise.

Prenez donc le temps d’évaluer et de définir les principaux risques que vous jugez importants d’être couverts, et cherchez une assurance qui propose des garanties sans franchise pour ces derniers. Ainsi, en cas de survenue du sinistre, vous pourrez recevoir une indemnisation sans avoir à engager de gros frais.

Comment dénicher la bonne assurance habitation sans franchise ?

Afin de trouver rapidement la bonne compagnie pour votre assurance habitation sans franchise, l’idéal est de vous servir d’un comparateur d’assurances en ligne. Après avoir identifié les garanties les plus importantes pour vous, lancez la recherche afin d’obtenir les offres des assureurs qui proposent les types de contrats qui correspondent à votre requête.

Vous pourrez ensuite prendre le temps de demander des devis en ligne et de les comparer avant de souscrire auprès de l’assureur qui vous propose l’offre la plus avantageuse.

A lire aussi : Assurance habitation : comment faire son choix

Article précédentEstimation immobilière : on vous dit tout
Article suivantScolinfo, la solution pour un suivi scolaire simplifié