Quels sont les avantages d’acheter en nue-propriété ?

acheter en nue-propriété

Acheter en nue-propriété est une formule qui peut se révéler très avantageuse pour les personnes souhaitant se constituer un patrimoine immobilier sur le long terme. Dans cet article, nous vous expliquons les avantages de ce type d’opération immobilière. Mais avant cela, revenons ensemble sur le principe de l’achat en nue-propriété.

Acheter en nue-propriété : quel est le principe ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, acheter en nue-propriété ne signifie pas acheter un local nu ou un terrain non construit.

L’achat en nue-propriété est une opération immobilière dans laquelle le bien acquis a fait l’objet d’un démembrement. En d’autres termes, le droit de propriété sur le bien a été divisé entre deux personnes distinctes : le nu-propriétaire et l’usufruitier.

Le nu-propriétaire a le droit de disposer du bien. Il peut le vendre ou le transmettre à ses héritiers dans le cadre d’une donation ou d’une succession. Quant à l’usufruitier, il possède le droit de jouissance du bien. Il peut ainsi l’utiliser lui-même ou le mettre en location en vue de percevoir des revenus.

La période de démembrement est de 10 ou 20 ans pour les programmes commercialisés par les professionnels de la nue-propriété. Mais dans le cadre d’une vente viagère, cette période s’étend jusqu’au décès de l’usufruitier.

Dans les deux cas, une fois que la période de démembrement est close, le nu-propriétaire récupère tous les droits sur la propriété. Il peut alors la louer, l’habiter ou la vendre, sans frais ni taxe.

Quels sont les intérêts d’acheter en nue-propriété ?

Acheter en nue-propriété présente plusieurs avantages :

Un prix d’achat avantageux

En achetant en nue-propriété, vous pouvez acquérir un bien immobilier à un prix nettement inférieur à sa valeur actuelle sur le marché. En effet, puisque vous ne jouissez pas immédiatement de votre droit d’usage, la décote sur le prix peut aller jusqu’à 50%. C’est donc un excellent moyen pour vous constituer un patrimoine immobilier à moindre coût.

Lire aussi : Immobilier : comment joindre facilement le propriétaire ou l’agence ?

Des charges réduites

Les travaux d’entretien et les charges courantes liées au bien sont à la charge de l’usufruitier. Le nu-propriétaire prend uniquement en charge les grosses réparations comme :

  • Les voûtes ;
  • Les murs porteurs ;
  • Le rétablissement des poutres et des couvertures entières ;
  • La réparation de la clôture ;
  • Les travaux de soutènement et de réparation des digues.

Une fiscalité avantageuse

Sur toute la période de démembrement, le nu-propriétaire ne paie ni la taxe foncière ni la taxe d’habitation. Ces deux impôts sont à la charge de l’usufruitier. De plus, le montant de l’impôt sur le revenu payé par l’acquéreur d’une nue-propriété ne change pas, car il n’encaisse pas de loyer lié au bien.

Par ailleurs, si l’achat a été fait avec un crédit, les intérêts d’emprunt sont déductibles des autres revenus fonciers si l’usufruitier est un bailleur social ou un bailleur imposable à l’impôt sur le revenu.

Autre avantage fiscal : tout au long de la durée du démembrement, la valeur de la nue-propriété n’intègre pas le patrimoine imposable à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) du nu-propriétaire. C’est l’usufruitier qui a l’obligation de déclarer le bien dans son patrimoine.

Une transmission à coût réduit

Si l’acquéreur d’une nue-propriété désire la transmettre à un héritier, les droits de donation seront uniquement calculés sur cette dernière, et non sur l’ensemble du bien.

Comme vous pouvez le constater, acheter en nue-propriété peut être très bénéfique. Cependant, avant de conclure une transaction de ce type, prenez le temps de bien évaluer le projet. Pour plus d’assurance, n’hésitez pas à demander conseil à un pro.

Lire aussi : Comment faire une offre d’achat immobilier ?

4.7/5 - (26 votes)
Article précédentBanque Courtois : services, tarifs et souscription
Article suivantBien préparer sa retraite avec un PER : fonctionnement et avantages