Tout savoir sur le crédit intérimaire

Credit-interimaire-tout-savoir

À cause de la réticence des banques pour consentir des prêts personnels aux individus à la situation financière instable, il peut s’avérer ardu pour certains d’y accéder. Les travailleurs indépendants, les employés en CDD ou encore en intérim sont les plus concernés par cet obstacle. Pour tout savoir sur le crédit intérimaire et comment en bénéficier, voici les points essentiels à considérer avant de se lancer dans sa demande.

Qu’est-ce qu’un crédit intérimaire ?

Le crédit intérimaire est un crédit accordé aux personnes en intérim sous certaines conditions pour qu’elles puissent réaliser leur projet. Ainsi, accomplir des plans immobiliers, acheter un véhicule, concrétiser un mariage ou voyager sera possible grâce à ce financement qui se propose au sein de diverses institutions spécialisées.

En effet, les organismes financiers traditionnels installent souvent des barrières à l’entrée pour les prêts aux personnes au revenu non stable. Fonctionnaires et salariés en CDI, même au modeste salaire accèdent plus facilement au crédit à la consommation par rapport aux freelances, CDD et intérimaires.

En effet, à défaut de pouvoir présenter un contrat de travail durable et des preuves de revenus continus, la banque doit compter sur la pérennité de son activité pour rembourser les mensualités. De plus en cas de maladie ou de sinistre, l’intérimaire ne bénéficie pas de la couverture de l’assurance et ne peut continuer son travail temporaire.

Ainsi, ces risques ne favorisent pas l’accord d’un crédit intérimaire auprès des institutions financières classiques. Heureusement, d’autres solutions sont envisageables pour obtenir un financement pour les profils susmentionnés.

Quels critères pour être éligible au prêt intérimaire ?

Les banques et les microfinances appliquent des principes et des conditions spécifiques d’octroi. Généralement, un statut de travailleur (indépendant ou salarié) continu depuis plus de deux ans suffit pour justifier l’accord du crédit intérimaire. La justification d’une expérience tangible facilite la démarche et le contrat d’intérimaire ne devrait pas la bloquer.

A lire aussi : Un courtier en crédit immobilier de confiance ? Faites appel à Artémis courtage

Les conditions professionnelles

Si vous êtes en intérim, la banque sera plus favorable au crédit consommation, immobilier, auto ou personnel dans les conditions suivantes :

  • Votre expérience compte au moins un an et demi ou 18 mois en tant qu’intérimaire pour signifier une certaine stabilité professionnelle
  • Vos périodes d’inactivité sont relativement courtes. Elles s’apprécient en fonction de la durée moyenne entre deux missions.
  • Vos tâches se sont déroulées dans la même entreprise ou dans le même domaine, et votre secteur reste actif sans saisonnalité tout au long de l’année.
  • Par ailleurs, une mission effective en cours au moment votre demande de crédit serait le meilleur atout pour l’obtenir.

Le profil bancaire

Par ailleurs, la souscription à un crédit consommation en parallèle avec des précédents (prêt immobilier, auto, etc.) ne doit pas dépasser un taux d’endettement total de 33 %, soit le tiers de vos revenus.

Votre capacité d’épargne constitue également un facteur favorable du fait qu’elle confirme votre aptitude à la gestion financière. Même s’il ne s’agit que de mettre de côté une centaine d’euros d’économie mensuelle (que vous pouvez d’ailleurs essayer de renflouer avant l’envoi de votre dossier). Munissez-vous des pièces justificatives de vos placements avant d’effectuer votre demande.

Enfin, pour être éligible au crédit intérimaire, vous devez présenter un dossier vierge en matière d’incidents bancaires. Un historique sans découverts à répétition, rejets de paiement pour cause de compte débiteur contribuera évidemment à vous faire des bons points. Pensez à assainir votre tenue de compte, donnez la preuve que vous êtes enclin à investir sérieusement afin que vos finances soient positives.

Tous ces principes s’appliquent et tendent vers le même but : vérifier votre capacité de remboursement.

A lire aussi: Les conditions d’une simulation de crédit

Credit-interimaire-conditions

Comment bénéficier d’un crédit en étant en intérim ?

Pour qu’une banque vous accorde le crédit consommateur en tant qu’intérimaire, vous pouvez accéder au financement en suivant la démarche suivante (tout en remplissant bien sûr les conditions mentionnées dans la rubrique précédente) :

  • Utilisez un comparateur de prêt consommation en ligne afin de découvrir l’offre la plus adaptée pour vous et le meilleur taux proposé. Des simulations s’effectuent en temps réel et gratuitement sur les sites dédiés.
  • Rapprochez-vous des organismes de crédit spécialisés
  • Faites appel au FASTT ou Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire

Quels sont les rôles du FASTT ?

Le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire ou FASTT est une association à but non lucratif qui soutient les employés intérimaires dans leur démarche d’obtention de crédit. Elle contribue également pour l’octroi d’autres formes d’aide financière et de services pour la réalisation de projets (indemnité de logement, assurance et complémentaire santé, accès au statut de propriétaire, etc.). Les agences d’intérim et les autres sociétés du travail temporaire sponsorisent le FASTT pour qu’il puisse accomplir sa vocation.

Cette initiative cherche à donner aux intérimaires la même sécurité de vie que les salariés en CDI et les fonctionnaires. Elle accompagne les concernés tout au long de leur demande de financement. En partageant vos informations personnelles et professionnelles, les offres proposées sont personnalisées avec le devis complet obtenu gratuitement. Les démarches peuvent également s’effectuer en ligne sans aucun frais et de manière rapide.

L’organisme propose également des solutions de microcrédit pour l’achat ou la remise en état d’une voiture, pour un prêt personnel en vue de mini-projets (formation, obtention du permis de conduire, emménagement, etc.). Son montant ne doit pas dépasser 5000 euros et il se rembourse sur une durée de 3 ans.

Enfin, en cas de difficultés avec des prêts en cours de remboursement, le regroupement de crédit constitue une option qui vous est ouverte. Il s’agit d’un dispositif pour limiter le surendettement familial. Le FASTT peut vous prodiguer des conseils et vous rediriger vers les institutions adaptées à votre situation.

A lire aussi : Combien de temps pour recevoir sa carte bancaire Banque Postale ?

Quelles banques accordent du crédit aux intérimaires ?

Diverses banques peuvent consentir le prêt intérimaire à travers des offres spécifiques selon le profil du demandeur.

On peut citer par exemple la banque postale qui met à disposition des formules pour l’acquisition d’une auto, de matériels informatiques ou d’autres mobiliers. De même, Monabanq, BNP Paribas et d’autres groupes présents en France proposent des crédits intérimaires allant de 1 000 € à 10 000 € sans conditions de revenus. Ils sont en général remboursables par mensualités sur une durée de 12 à 60 mois.

En revanche, les taux d’intérêt du crédit intérimaire s’avèrent plus élevés comparés aux taux annuels effectifs. Si au cours de votre engagement vous accédez à un poste de CDI, vous avez l’option du rachat de crédit. Aucune pénalité n’est prévue pour les contrats n’excédant pas le montant de 10 000 € sur 12 mois.

La plupart des offres comprend :

  • La carte bancaire au tarif préférentiel (généralement moins élevé qu’un compte classique)
  • La carte visa également à des frais compétitifs
  • Aucun frais de tenue de compte n’est engagé
  • Les retraits s’effectuent sans frais au niveau des guichets

L’analyse de votre cas inclut un rendez-vous de diagnostic pour vous orienter vers les solutions les plus adaptées : crédit bancaire, microcrédit accompagné, regroupement de crédits… suivant votre disposition.

Remarque : concernant les projets à plus 12 000 €, le prêt personnel classique s’avère être la meilleure réponse aux besoins de l’intérimaire.

Credit-interimaire-avantages

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Souscrire à un crédit de consommation en étant intérimaire ouvre à de nombreux avantages :

La rencontre des besoins

Le travailleur temporaire peut ainsi se permettre des projets : changement de véhicule, travaux et installations, voyages, etc. D’autant plus que l’intérim ne constitue pas systématiquement une situation instable. Au contraire, il peut s’agir d’un choix délibéré pour gagner de meilleurs revenus tout en disposant plus librement de son temps.

Le crédit ainsi accordé s’adapte tout à fait aux besoins spécifiques de son contractant : crédit auto, prêt personnel ou de consommation…

La rapidité

Choisir la formule en ligne auprès d’organismes de crédit directs confirmés par l’ACPR ou l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution permet de bénéficier de divers avantages :

  • La réponse immédiate et la décision permanente en 24 heures
  • La simulation sans engagement des taux et des démarches à suivre sans risque de rejet du dossier
  • L’ouverture du prêt à distance avec (ou parfois même sans, selon la société) justificatifs de revenus

Les taux appliqués

Les taux appliqués sur un crédit intérimaire sont souvent préférentiels et adaptés à la situation du contractant. Soit un taux limité pour un coût de crédit cohérent. Encore faut-il que vous ayez eu recours au bon établissement.

Toutefois, si vous obtenez un crédit auprès d’une banque traditionnelle en étant intérimaire, le taux de crédit (TAEG) sera probablement plus haut que la moyenne. La plupart des banques et institutions financières imposent généralement des taux supérieurs pour compenser le risque lié au statut de travailleur temporaire et à la capacité de remboursement.

A lire aussi : Quelles conditions pour être (presque) certain d’obtenir son crédit immobilier ?

4.6/5 - (37 votes)
Article précédentLa carte sociétaire Crédit Agricole : ses avantages
Article suivantCrédit pour chômeur : tout savoir pour obtenir un prêt sans emploi