Quels sont les avantages d’un CDI intérimaire ?

Cargo container worker and engineer discuss together with data in document on clipboard

p>Les CDI intérimaires sont des types de Contrat à Durée indéterminée signé avec une personne qui assure l’intérim d’un autre salarié. L’employé exécute ainsi des missions successives au sein d’une ou plusieurs entreprises. La signature d’un contrat intérimaire met l’employé à la disposition de l’entreprise qu’il l’a recruté pour assurer diverses missions et intermissions. Ainsi, le contrat intérimaire offre de nombreux avantages à l’égard de l’employé et de l’entreprise. Voici donc les avantages d’un CDI intérimaire.

Les avantages d’un contrat intérimaire à l’égard de l’employé

Compte tenu de sa particularité, les contrats intérimaires ont d’énormes avantages pour le travailleur dans divers secteurs d’activité.

Les avantages sociaux du CDI intérimaire

En plus des avantages d’un contrat à durée indéterminée, le CDI intérimaire procure d’autres avantages à l’intérimaire dont voici quelques-uns :

  • Assurer la sécurité de l’emploi,
  • Assurer une couverture sociale complète à l’employé,
  • Permettre à l’employé de varier ses expériences professionnelles,
  • Garantir une rémunération intéressante au travailleur même en cas d’absence de mission,
  • Offrir au travailleur la possibilité de jouir des congés payés,
  • Offrir une couverture sociale complète à l’intérimaire.

Grâce à ses nombreux avantages, l’agent intérimaire est traité au même titre que le travailleur ordinaire. À ce titre, il jouit de certains droits administratifs, à savoir : l’émission d’un bulletin de paie, le versement de la rémunération, le paiement de l’indemnité de fin de mission, de congés payés ainsi qu’une visite médicale. Par ailleurs, l’intérimaire dispose d’un repos hebdomadaire, et du paiement des heures supplémentaires.

Les avantages financiers d’un CDI intérimaire

Les travailleurs intérimaires jouissent de tous les avantages financiers de leur service. Il s’agit notamment des primes de qualité, de rendement et de sécurité. Lorsque l’intérimaire se déplace dans un autre lieu pour accomplir son travail, l’employeur doit lui payer les frais de déplacement, de restauration et d’hébergement.

Pendant la période des missions, les intérimaires reçoivent le salaire de référence pour le poste occupé. Au cours de la période d’intermission, ceux-ci sont rémunérés en fonction d’une rémunération mensuelle minimale garantie.

La rémunération de l’intérimaire est préalablement définie dans le contrat de travail. Les périodes d’intermission sont prises en compte lors des calculs en tant que temps de travail effectif. Pendant la période d’intermission, les congés du travailleur intérimaire sont payés selon l’ancienneté du poste occupé.

Quant aux rémunérations des agents contractuels intérimaires, ils sont payés au tarif en vigueur applicable selon le taux horaire. Le salaire de l’intérimaire ne doit pas être inférieur à celui qu’aurait reçu un autre salarié travaillant à ce même poste. Cependant, il doit accepter les missions que son employeur lui propose conformément aux clauses du contrat de travail. Ces clauses peuvent stipuler que :

  • Le travailleur doit se retrouver sur la liste des emplois concernés,
  • La mission doit être exécutée dans le périmètre de mobilité du travailleur,
  • La mission doit être effectuée dans les horaires de travail prévus dans le contrat de travail.

Par ailleurs, il existe des conditions dans lesquelles le travailleur peut effectuer des missions au-delà des limites de son contrat de travail. Il peut, dans ces cas, exercer des missions de 2 jours de plus si le nombre de jours initialement prévu est inférieur ou égal à 30 jours. Il peut faire trois jours de mission supplémentaires si le nombre de jours initialement prévu pour la mission est entre 1 et 2 mois. Le travailleur intérimaire pourra enfin faire 5 jours de plus si la mission est supérieure à 2 mois.

Lire aussi : Quelle banque choisir quand on est au chômage ?

Les avantages en nature d’un CDI intérimaire pour le travailleur

À part les avantages financiers, l’intérimaire jouit de tous les avantages en nature dans l’entreprise. Il s’agit notamment des tickets-restaurants, des prises en charge, d’une assurance individuelle. Par ailleurs, l’intérimaire profite des locaux de l’entreprise, à savoir les salles de sport, les douches, les vestiaires, les salles de soins d’urgence, les restaurants et d’autres aires de détente.

La jouissance des congés pour événements familiaux

Lorsque vous travaillez en tant qu’intérimaire, vous avez droit à des congés lors des événements familiaux. Il s’agit notamment de 4 jours en cas de mariage, 2 jours en cas de décès d’un enfant ou d’un conjoint, 3 jours en cas de naissance ; 1 jour en cas du décès du père ou de la mère, ou du mariage d’un enfant.

L’accès des intérimaires aux plans de formation professionnelle

Lorsque vous êtes recruté en tant qu’intérimaire, l’entreprise qui vous recrute doit vous dispenser la formation nécessaire pour l’accomplissement du travail. Ces formations portent généralement sur les risques liés à votre poste, le secteur d’activité de l’entreprise, les procédures et mesures de sécurité en vigueur dans l’entreprise, et la prise en main des matériels de l’entreprise.

Le CDI intérimaire garantit le salaire minimum pour le travailleur

Dans le contrat de l’agent contractuel intérimaire, il est inscrit un salaire minimum garanti. Celui-ci est fixé ainsi qu’il suit : un salaire minimum de croissance garanti pour tout ouvrier ou employé intérimaire ; 125 % du salaire horaire minimum légal ; 115 % du SMIC pour les agents contractuels de niveau maîtrise ainsi que les techniciens.

Par ailleurs, l’intérimaire, en plus de ces rémunérations minimales ne perçoit pas de prime de précarité en fin de contrat.

Les avantages des CDI intérimaires pour les entreprises de travail temporaire

Les CDI intérimaires profitent aux entreprises de mission temporaire sur plusieurs plans.

La continuité du service et la garantie de personnel de qualité

C’est une opportunité pour les entreprises de recruter des agents intérimaires et un moyen de combler le manque de personnel. C’est une technique qui permet :

  • D’augmenter la durée de l’emploi et de fidéliser les talents,
  • D’éviter les interruptions de travail,
  • De pallier le manque de personnel,
  • D’accomplir leurs engagements vis-à-vis des citoyens et des partenaires sociaux,
  • D’accroître le chiffre d’affaires des entreprises.

Par ailleurs, les entreprises doivent respecter les règles en matière de recrutement des intérimaires pour ne pas faire l’objet de sanction.

La simplification des démarches administratives lors de l’embauche

Pour travailler en tant qu’agent contractuel intérimaire, il suffit d’aller à la rencontre de l’agence d’intérim qui propose le contenu du contrat. Ainsi, la procédure d’embauche se déroulera en quelques étapes. Il s’agira de réaliser un bilan professionnel à l’intention du candidat pour s’assurer de ses compétences professionnelles et un test d’évaluation du candidat qui portera sur ses performances et connaissances antérieures. Ensuite, l’agence d’intérim doit présenter au candidat, les différentes missions pour lesquelles il sera recruté et obtenir son consentement à travailler à un tel poste.

Le CDI intérimaire place l’entreprise au centre de la politique sociale et environnementale du gouvernement

Depuis quelques années, la politique sociale du gouvernement vise à amener les entreprises à répondre aux besoins sociaux et environnementaux des citoyens. Cependant, la responsabilité sociale de chaque employeur est d’assurer le bien-être et la santé de ses employés. Les entreprises sont donc appelées à offrir de meilleures conditions aux travailleurs en signant et en respectant le contenu des contrats intérimaires. Par ailleurs, ce type de contrat constitue un outil efficace contre les inégalités sociales et ses corollaires.

Le CDI intérimaire implique la baisse du taux de chômage

Plus de 48 000 salariés intérimaires ont été recrutés ces dernières années sous contrat intérimaire. Ces contrats sont signés à temps plein ou à temps partiel. C’est une disposition inscrite dans le code de travail. Celle-ci permet de maintenir le travailleur dans des liens professionnels avec son entreprise sans aucune restriction de ses droits, de son salaire, ainsi que ses primes. Le travailleur intérimaire est donc épanoui au cours de la durée du travail pour lequel il a été engagé.

Lire aussi : Peut-on faire un rachat de crédit au chômage ?

4.8/5 - (37 votes)