Comment bloquer le prélèvement KSM ?

Image2

Si vous cherchez à bloquer ou arrêter le prélèvement KSM, lisez attentivement notre article de bout en bout afin de comprendre la démarche la plus adaptée à votre situation.

L’assurance est un service auquel souscrit un individu afin de prévenir la survenance d’un événement aléatoire (Risque) moyennant le paiement d’un montant appelé prime.

Elle permet de garantir une certaine sécurité au cas où un événement malheureux se réalisait.

L’Homme s’assure par conséquent contre les dommages, préjudices ou autres problèmes qu’il aurait causés ou qui surviendraient dans le futur.

Si vous avez déjà souscrit à une assurance, vous savez qu’un courtier en assurance peut s’avérer être une grande aide pour vous.

En effet, cet intermédiaire financier vous propose les meilleurs produits du marché. Cependant, il peut arriver que vous ayez besoin de mettre fin au contrat de votre courtier pour divers motifs.

Lorsque la rétractation est mal faite, le courtier peut continuer à faire les prélèvements à intervalle régulier. Nous vous dévoilons ici comment empêcher d’être prélevé par KSM.

Présentation de KSM

Courtier d’assurance, KSM est une société française enregistrée sous le numéro 120 68 094 à l’ORIAS (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance).

Cette structure crée des produits d’assurances tout en prenant le soin d’adapter ses solutions aux besoins des clients.

KSM sert d’intermédiaire entre les compagnies d’assurance et tous ceux qui désirent y souscrire.

Image3

Résiliation d’un contrat d’assurance

Un contrat d’assurance souscrit chez KSM ou ailleurs peut être résilié à l’échéance ou en dehors de l’échéance.

Résilier son contrat à l’échéance

Il est prévu pour les deux parties à un contrat d’assurance, l’assureur et l’assuré, la possibilité d’y mettre fin annuellement.

L’assuré préviendra donc son assureur au moins deux mois avant que le contrat n’aille à son terme. Lorsque cela n’est pas fait, le contrat d’assurance est tacitement reconduit pour l’année à venir et l’assuré devra donc les cotisations pour cette nouvelle année.

Cependant, l’assuré pourra faire opposition à la tacite reconduction du contrat d’assurance.

L’assureur devra faciliter cette tacite reconduction (ou son arrêt) en rappelant la date butoir où le contrat arrivera à terme.

Résilier son contrat en dehors de l’échéance

Après la première année, quelques contrats d’assurance comme l’assurance multirisque habitation ou l’assurance automobile pourront être résiliés.

Quand c’est une assurance obligatoire, la demande de résiliation sera demandée par votre nouvel assureur. Ce dernier doit s’assurer de votre couverture dans la période transitoire.

Les cas particuliers

Il arrive qu’en dehors des deux options précédemment développées, les deux parties au contrat d’assurance veuillent y mettre fin. Ce sont :

  • le déménagement,
  • le mariage,
  • la retraite,
  • la vente ou l’achat du bien assuré,
  • la perte définitive du bien…

Comment résilier son contrat chez KSM

Résilier son contrat d’assurance relève du parcours de combattant, d’autant plus que la plupart du temps ils sont en reconduction tacite d’une année sur l’autre.

À quel moment et sous quelles conditions peut-on rompre son contrat d’assurance ?

Attention, à la signature du contrat d’assurance, ce sont des clauses écrites en petit caractère sur le contrat. Vous devriez déjà avoir pris connaissance de ces clauses afin de vous protéger à l’avenir, au cas où vous décideriez de rompre votre souscription.

Pour résilier votre contrat, vous avez la possibilité de le faire de deux manières :

  • Résiliation par voie électronique
  • Résiliation par voie postale
  • Résiliation en ligne

Image4

Résiliation en ligne

Pour la résiliation en ligne, il y a pas mal d’options intéressantes. Plusieurs plateformes en ligne sont prêtes pour vous accompagner dans ces démarches.

En effet, des services de résiliation en ligne sont disponibles pour vous aider à rompre votre contrat en toute sécurité. C’est le cas de resilier.fr par exemple qui est un site spécialisé dans le soutien aux ruptures de contrat.

Le site resilier.fr propose une procédure assez simple. D’abord, rendez-vous sur le site www.resilier.fr pour bloquer le prélèvement KSM. Écrivez en recherche « Résilier mon contrat KSM ». Une page vous donnant les informations nécessaires à la résiliation s’affichera. Lisez attentivement les instructions avant de passer à l’étape suivante.

Au cas où vous bloquez sur quelque chose ou que vous l’avez mal compris, cliquez sur le lien de la page « Nous Contacter » pour demander une assistance.

Sachez qu’il vous sera indispensable de créer un compte sur le site afin de garder une traçabilité de tout ce que vous avez fait.

Une chose est primordiale. Vous devez avant toute chose lire les CGU (Conditions Générales d’Utilisation) du site afin de prendre connaissance des conditions à respecter pour bénéficier des services de la plateforme. Il est indispensable de ne pas violer les règles sous peine de vous voir refuser l’accès à tous les services de la plateforme.

À présent, créez votre compte. Vous n’aurez qu’à remplir un formulaire simple. Soumettez vos informations et confirmez le courriel qui vous a été envoyé.

Après avoir passé toutes ces étapes, il vous suffit d’envoyer vos données via un formulaire que vous trouverez sur le site.

Après cette étape, vous rédigerez une lettre de résiliation. Pour lui conférer plus de légitimité, il est souvent préférable d’envoyer votre lettre de résiliation à KSM via un courrier recommandé.

Ce type de lettre peut vous permettre plus tard de prouver légalement l’envoi de votre lettre de résiliation.

C’est important, comme nous l’avons mentionné plus haut, d’avoir un accès à l’espace client. Cette démarche vous permet de retrouver tous vos courriers recommandés.

Une fois que vous aurez soumis une demande pour bloquer votre prélèvement KSM, vous disposerez des pièces nécessaires pour faire opposition en cas de contentieux.

Résiliation par voie postale

Il peut arriver que vous vouliez gérer vous-même la résiliation de votre contrat d’assurance avec KSM.

Dans ce cas, il vous faudra contacter la structure en envoyant un courrier par la poste à l’adresse postale de KSM. Là aussi, vous avez la possibilité d’avoir une preuve à présenter en cas de contentieux futur.

Une fois votre lettre rédigée, faites une photocopie ainsi que la copie des documents découlant des démarches lors de l’envoi.

Voici l’adresse ou les coordonnées de KSM :

KSM-Gestion IAG

54, boulevard Flandrin

75116 Paris

France

Cependant, il est nécessaire, voire obligatoire pour vous, d’obtenir un accusé de réception après l’envoi de votre lettre de résiliation de contrat KSM.

L’accusé de réception est un avis ou un message prouvant que celui à qui était destiné le courrier l’a reçu. En cas de non-réponse du destinataire, recommencez jusqu’à ce que vous obteniez une réponse.

Dans tous les cas, nous vous conseillons d’envoyer votre résiliation par courrier recommandé. De cette manière, vous aurez une preuve d’envoi valable légalement et serez sûr(e) à 100 % d’avoir résilié.

Image5

Résiliation par voie électronique

Cette méthode consiste à envoyer à votre assureur qui est KSM, un message via un mail portant l’étiquette « Important ».

L’adresse mail de KSM gestion figure sur vos contrats.

Astuce : Il est fort probable que pendant que vous aviez un contrat en cours, le service client vous envoyait régulièrement des notifications ou des offres.

Effets de la résiliation du contrat d’assurance

Une fois résilié, vous ne devez normalement plus être prélevée des sommes habituelles.

En effet, si vous avez donné vos coordonnées bancaires pour les prélèvements, votre assureur ne devrait plus toucher à votre compte si le contrat a été correctement résilié.

À présent que vous avez le nécessaire pour résilier votre contrat avec KSM, n’hésitez pas à le faire si le besoin se fait sentir.

Article précédentPrélèvement Chubb European Group Limited : de quoi s’agit-il ?
Article suivantAvis compte Anytime : le compte sans banque