Un coléoptère noir assis sur la main d'une personne.

Dératisation et désinsectisation : le locataire doit-il payer ?

La présence de cafards, de souris ou de punaises de lit peut être très désagréable. La dératisation et la désinsectisation sont des solutions nécessaires, généralement effectuées par des professionnels. Faire appel à une entreprise spécialisée facilite ces tâches grâce à des équipements spécifiques et à des experts qualifiés.

Pourquoi faire appel à une entreprise spécialisée ?

Faire appel à une entreprise spécialisée offre des avantages tels que des services d’entretien, une garantie d’hygiène optimale, et l’utilisation de professionnels qualifiés avec des connaissances spécifiques. Ces entreprises doivent avoir des autorisations, des assurances et utilisent des outils sécurisés, minimisant l’utilisation d’insecticides dangereux pour l’environnement.

Lire aussi : Gestion locative : faire confiance à un professionnel

Qui doit payer pour la dératisation et la désinsectisation ?

Le financement de la dératisation peut être source de conflit entre locataires et propriétaires. En général, pour les pièces privatives ou communes, le propriétaire est responsable des coûts. Les propriétaires sont tenus de suivre les règles sanitaires départementales, mais en cas de négligence du locataire, les frais peuvent lui incomber.

Lire aussi : Comment se débarrasser des punaises de lit — Conseils et astuces

Le choix de l’entreprise

Le choix d’une entreprise spécialisée est crucial. Les professionnels doivent être certifiés, avoir des références clients, et des tarifs transparents. Les lois strictes régissant ce secteur exigent que les professionnels suivent des formations pour obtenir un certificat, garantissant leurs compétences.

Le déroulement de la dératisation et de la désinsectisation

Pour éliminer les nuisibles, une entreprise spécialisée doit effectuer une visite des lieux. Cette étape est cruciale pour un diagnostic complet et la détermination de la technique à utiliser. Les experts repèrent le type d’infestation et d’animaux grâce à des indices comme les excréments, les traces, ou les bruits dans les murs. La deuxième visite implique une intervention professionnelle avec les outils nécessaires.

Lire aussi : Qui doit payer le compteur d’eau : locataire ou propriétaire ?

4.6/5 - (21 votes)

Originally posted 2021-03-31 15:00:19.

A lire également