Dératisation et désinsectisation : le locataire doit-il payer ?

Il est tout à fait possible de faire face à des soucis liés à la présence de cafards, de souris ou encore de punaises de lit dans une maison. Ces petites bêtes peuvent être vraiment désagréables au quotidien et la seule solution pour les chasser de votre logement ou de votre lieu de travail est de procéder à une dératisation et une désinfestation. Ces deux solutions ne peuvent pas être faites par des personnes qui ne disposent d’aucune connaissance dans le domaine.

Cela dit, il est pratique de faire appel à une entreprise de dératisation et désinsectation. Cette dernière est en mesure de répondre à tous vos besoins et vous permet de réaliser ces tâches plus facilement et surtout avec les matériels spécifiques.

Les lignes suivantes vous livrent toutes les informations essentielles à savoir sur la dératisation et la désinsectisation et surtout sur qui doit payer.

Pourquoi faire appel à une entreprise spécialisée ?

Pour une dératisation ou une désinsectisation, il est conseillé de faire appel à l’aide d’une entreprise spécialisée.

Le premier avantage repose sur le fait que vous pouvez profiter des services d’entretien que peut offrir la société. De plus, l’entreprise met tout en œuvre pour garantir une hygiène optimale à votre logement. Elle s’engage donc à préserver votre maison des dommages qui peuvent être causés par les petites bêtes.

Les experts qui travaillent dans ce type d’entreprise disposent de connaissances spécifiques dans le domaine et sont également dotés de qualifications nécessaires pour intervenir. Vous pouvez donc être sûr de pouvoir vivre loin des rats et des cafards après le passage des professionnels.

Ce genre de société doit également avoir des autorisations et des assurances qui garantissent des services sûrs et une sécurité optimale lorsque les experts travaillent. Les outils que les professionnels utilisent sont sécurisés et verrouillés avec une clé.

En ce qui concerne les insecticides qui peuvent être dangereux, les entreprises évitent au maximum leur utilisation. Cela permet également de préserver l’environnement de manière optimale.

A lire aussi : Gestion locative : faire confiance à un professionnel

Qui doit payer pour la dératisation et la désinsectisation ?

Lorsqu’on parle de dératisation d’un logement spécifique, le souci repose souvent sur un conflit entre le locataire et le propriétaire. En général, pour cette mission, que ce soit pour les pièces privatives ou pour les parties communes de la maison, le payeur est le propriétaire.

D’ailleurs, il existe une réglementation dans le domaine de l’hygiène et sur la dératisation. Pour le cas d’un immeuble, il est possible que les syndics décident de prendre en charge des frais liés à la dératisation. Cependant, la responsabilité et la charge financières reviennent obligatoirement aux propriétaires.

Que ce soit un bien d’habitation comme un immeuble ou un établissement public, les propriétaires doivent s’occuper de l’entretien. Et ces derniers sont dans l’obligation de suivre les règles sanitaires départementales. Si vous avez des problèmes avec les insectes nuisibles ou les rongeurs et que vous êtes locataire, il est conseillé de contacter le propriétaire pour qu’il puisse assumer ses responsabilités face à cette situation.

Mais pour que le propriétaire puisse procéder à la dératisation, il convient de faire constater la présence. Le locataire doit également effectuer un entretien optimal des lieux. Dans le cas où la présence de souris provient du fait que le logement est mal entretenu, les frais de dératisation reviennent au locataire.

Le choix de l’entreprise

Les entreprises qui se spécialisent dans la dératisation et la désinsectisation sont nombreuses. Il est donc essentiel, pour réussir la mission de chasser les petites bêtes, de faire un choix judicieux. Pour cela, vous devez prendre en compte de quelques éléments importants.

Sachez que ce type d’activité est régi par des lois spécifiques strictes. Un professionnel dans le domaine doit donc disposer des compétences requises pour intervenir. Pour cela, il doit suivre des formations qui débouchent à l’obtention d’un certificat. C’est donc à partir de ce document que vous pouvez connaître les compétences d’un professionnel.

Les références clients peuvent également mettre en avant la fiabilité d’une société. Une entreprise qui est certifiée doit donc être en mesure de proposer des contacts pour aider ses clients à éliminer les nuisibles.

Les tarifs de l’entreprise doivent être transparents. Cela dit, vous devez connaître le montant de l’intervention avant le commencement du travail en demandant un devis après la première visite de diagnostic effectué par un expert de l’entreprise.

Le déroulement de la dératisation et de la désinsectisation

Comme on a dit plus haut dans l’article, pour pouvoir éliminer les rongeurs et les petites bêtes d’un logement ou d’un immeuble, il convient de vous tourner vers une entreprise spécialisée dans le domaine.

Et pour pouvoir profiter des services de cette dernière, vous devez contacter les responsables de la société pour demander qu’un expert effectue une visite des lieux. Ce professionnel peut alors faire un diagnostic complet de la situation dans laquelle vous êtes. Il peut prendre du temps pour voir les dégâts et défini ensuite à quel point les insectes et les rongeurs ont envahi votre habitation ou vos bureaux.

Cette visite représente une étape essentielle qui peut emmener l’expert à choisir la technique à utiliser pour la dératisation et la désinsectisation. Cette méthode est également indispensable car elle aide l’expert à effectuer un repérage et à connaître donc le niveau d’infestation ainsi que le type d’insecte. C’est grâce aux excréments, aux traces qu’ils laissent, aux bruits dans les murs ou encore dans les plafonds que le professionnel peut définir le type d’animaux.

La deuxième visite est faite pour la dératisation ou la désinsectisation. Pour cela, l’entreprise doit vous envoyer des professionnels expérimentés et compétents. Ces derniers se munissent de tous les outils nécessaires pour que l’intervention puisse réussir.

A lire aussi : Qui doit payer le compteur d’eau : locataire ou propriétaire ?