Décryptage du carnet d’ordre boursier

decryptage du carnet d ordre boursier

La bourse est un marché financier caractérisé par une grande rentabilité, mais également par de fortes fluctuations. En effet, placer son argent sur le marché boursier permet d’obtenir des bénéfices très intéressants. Cependant, il s’agit d’un produit d’investissement qui présente de nombreux risques, et il est possible de tout perdre. Par conséquent, il est capital de bien connaître le secteur et d’utiliser les outils adaptés pour faire des placements judicieux. Le carnet d’ordre boursier fait partie des meilleurs moyens pour réaliser des prévisions et profiter d’un investissement rentable.

Qu’est-ce que le carnet d’ordre boursier ?

Il y a environ vingt ans, les traders passaient leurs offres d’achat et de vente à travers le dispositif de la criée. Le carnet d’ordre est apparu il y a peu pour faciliter les opérations boursières, conformément aux nouvelles technologies et méthodes d’investissement.

Le carnet d’ordre boursier désigne un registre électronique d’ordres d’achat et de vente pour les titres particuliers, à tous les niveaux de prix. Il permet donc aux acteurs du marché boursier, c’est-à-dire les acheteurs et les vendeurs, de se positionner par rapport aux autres, en vue d’acquérir ou de céder des valeurs. Ce carnet vous sert donc à savoir à quel moment il serait judicieux d’acheter ou de revendre des valeurs.

Disponible sur les sites de trading sérieux et fiables, ce registre est mis à jour en temps réel. C’est un indicateur important de la profondeur du marché. Il donne au trader la possibilité d’analyser la situation de la bourse afin de ne pas commettre d’erreurs irréparables.

Si vous décidez d’utiliser un carnet d’ordre en Bourse, il serait judicieux de développer vos stratégies d’investissement en suivant un cursus auprès d’un centre de formation en trading. Vous serez alors en mesure de déterminer l’état de l’offre et de la demande à un moment précis pour une action en Bourse ou pour toute autre valeur du marché financier. Cet instrument peut être utilisé pour identifier les zones de prix où interviendront les principaux opérateurs du secteur, en fonction de la quantité des ordres boursiers, lors de l’achat ou de la vente.

Comment fonctionne le système d’achat et de vente ?

Comme mentionné ci-dessus, ce registre est disponible pour toutes les valeurs cotées, qu’il s’agisse d’actions ou de produits dérivés. Il est donc divisé en deux grands blocs. D’un côté se trouvent les achats, où l’on trouve les tarifs que les investisseurs sont disposés à payer pour acheter un titre. Du côté opposé, on retrouve les ordres de vente qui permettent de connaître le prix auquel d’autres vendeurs veulent céder ce titre.

Ces deux grandes catégories (achat et vente) sont également subdivisées en trois sections. Celles-ci donnent plus d’informations sur la confrontation de l’offre et de la demande. Dans ces colonnes, on retrouve :

  • les 5 meilleures offres de vente et les 5 meilleures demandes d’acquisition,
  • le nombre de titres de chaque ordre,
  • les cours proposés,
  • le nombre d’ordres proposés à un coût donné.

En résumé, la colonne de gauche du carnet d’ordre boursier permet d’avoir connaissance des meilleures demandes. Les ordres acheteurs en attente d’exécution sont listés et sont classés par ordre décroissant en fonction du tarif. Dans la colonne de droite sont présentées les meilleures offres. Cette section liste aussi les catégories en attente d’exécution par ordre décroissant au niveau du prix.

Ces informations sont nécessaires, car elles permettent de savoir s’il y a un déséquilibre entre le nombre de vendeurs et d’acheteurs, mais aussi s’il y a de la liquidité sur le titre. Plus le volume échangé à l’achat ou à la vente est élevé, plus il est aisé de vendre ou d’acquérir un titre.

carnet d'ordre boursier, trading, salle des marchés

Pourquoi utiliser un carnet d’ordre boursier ?

L’usage d’un carnet d’ordre offre de multiples avantages en matière d’analyse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est considéré comme l’un des instruments privilégiés de nombreux investisseurs professionnels. De fait, si vous désirez investir sur les marchés boursiers, vous aurez besoin de cet outil.

Quels sont ses avantages pour des investissements financiers ?

Parmi les multiples atouts de ce registre, on peut citer le fait qu’il permet de déceler tout déséquilibre important dans les ordres, du côté de la vente comme de l’acquisition. Il offre aussi des indications très précises sur la tendance du cours d’un titre.

Si vous êtes un débutant dans le secteur, il est indispensable de savoir que l’organisation des ordres d’achat et de vente du carnet d’ordre se fait en fonction du prix. Ce registre indique le nombre de soumissions et d’offres disponibles pour chaque niveau de prix. Il s’agit donc d’un outil qui permet de suivre en temps réel la tendance et la dynamique du marché, afin de prendre des décisions de manière systématique, ce qui n’est pas possible avec d’autres instruments financiers.

Quelles sont les limites du carnet d’ordre boursier ?

Toutefois, il est important de ne pas perdre de vue le fait que ce registre a également ses limites. Ainsi, si vous êtes un particulier, vous aurez seulement accès aux premières lignes du carnet et ne disposerez donc pas des mêmes informations que les brokers, qui sont des professionnels du domaine.

Au nombre des transactions que vous ne verrez pas apparaître dans ce carnet, on retrouve les transactions hors carnet qui ne transitent pas par le dispositif de centralisation des ordres. Effectivement, ces transactions sont souvent trop importantes et pourraient donc causer un bouleversement du marché.

Il en est de même pour les ordres iceberg, qui sont totalement inaccessibles à partir du carnet d’ordre boursier. Pour rappel, les ordres iceberg sont des ordres dont une partie est cachée et l’autre est visible dans le registre. La raison d’être de ces ordres est de ne pas informer les acheteurs et les vendeurs de la véritable quantité d’actions qu’un investisseur désire acquérir.

S’il est vrai que cette pratique est interdite par l’AMF, elle existe toujours, parce que certains investisseurs prennent des positions en insistant plus ou moins sur le côté vendeur ou acheteur. Cette manœuvre leur permet de réduire leurs pertes ou d’inciter des vendeurs à brader leurs titres pour les acquérir à un prix bas.

marché boursier, investissements financiers

Comment utiliser un carnet d’ordre boursier ?

Lorsque vous observez de façon simultanée les transactions sur le marché boursier et le carnet d’ordre, il est fort probable que vous cerniez le fonctionnement du marché. Vous pourrez donc utiliser ces données dans le cadre de la définition d’une stratégie d’investissement en Bourse, notamment pour mettre les ordres à seuil de déclenchement.

Afin de profiter des avantages du carnet d’ordre, il est essentiel de bien l’utiliser. Il faut donc s’attarder sur la fourchette. Souvent évoquée par les investisseurs, elle correspond aux renseignements qui sont contenus dans la première ligne du carnet, qui est constituée des meilleurs ordres de vente et d’achat.

Vous devez aussi suivre le spread qui est la différence entre le meilleur prix à l’achat et le meilleur tarif à ma vente. Si le spread est très élevé, cela signifie que le marché est en état de forte nervosité tandis qu’un spread faible permet de déduire que le marché est assez calme. Cet indicateur est donc d’une importance capitale.

Comment lire le carnet d’ordre en Bourse ?

Le carnet d’ordre est composé de 6 colonnes, dont 3 correspondent aux offres pour les vendeurs et les 3 autres à la demande pour les acheteurs.

Sur la première ligne du registre, vous prendrez connaissance du nombre d’ordres passés par un ou plusieurs acquéreurs pour une valeur précise et à un tarif bien déterminé. En face de cette ligne, vous découvrirez le nombre de vendeurs, d’actions à céder et le coût total.

Les lignes qui suivent vous renseignent sur les niveaux d’ordres suivants, jusqu’au 7e niveau. Sachez cependant que la profondeur du registre affichée est celle choisie par votre courtier ou votre broker. Il ne s’agit donc pas de la profondeur réelle de la Bourse qui est beaucoup plus importante et qui est seulement accessible aux traders professionnels.

4.1/5 - (26 votes)
Article précédentLe paiement différé : de quoi s’agit-il ?
Article suivantEntreprises : comment limiter les coûts ?