private equity FPCI

FPCI : Tout savoir à propos du FPCI

Le FPCI est un placement financier qui permet aux investisseurs avertis, ou aux professionnels d’investir sur les marchés. Voici tout ce qu’il faut savoir pour utiliser correctement ce type de fonds et savoir s’il s’agit de la solution la plus adaptée pour investir son capital. 

Qu’est-ce qu’un FPCI ?

Le terme FPCI signifie Fond Professionnel de Capital Investissement. Ce type de fonds appartient la catégorie des OPCVM, autrement dit les Organisations de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières. Ce sont des véhicules financiers qui permettent aux investisseurs de placer leur capital sur différents marchés regroupés dans des fonds gérés par un gestionnaire. 

Un FPCI permet un investissement en Private Equity, c’est-à-dire en plaçant son capital sur des entreprises non-cotées qui cherchent à lever des fonds. Ces entreprises représentent au moins 50 % de l’actif d’un FPCI. Elles peuvent être basées en France ou à l’étranger. Pour la seconde moitié de leurs actifs, les gestionnaires de ces fonds sont libres de choisir dans quel type de placements investir le capital des souscripteurs. 

À quoi sert un FPCI ?

Ces fonds sont des investissements qui se destinent en premiers lieux aux investisseurs professionnels et assimilés.  En effet, il faut disposer d’un capital d’au moins 100 000 € à placer pour acquérir des parts dans un tel placement. 

Comment fonctionne un FPCI ?

La durée de vie d’un FPCI est définie au moment de la création du fonds. Elle est variable, mais se situe dans la majorité des cas entre 5 et 10 ans. La durée de vie de l’investissement se décompose en 4 grandes étapes. 

La souscription des parts de fonds 

La période de souscription des parts de fonds dure entre 1 et 3 ans. C’est à ce moment que le FPCI est constitué et que la société de gestion ouvre la souscription des parts auprès des investisseurs qui souhaitent placer y placer leur capital. 

L’investissement du capital

Une fois le nombre de parts nécessaires à l’investissement atteint, le gestionnaire du FPCI va placer le capital collecté auprès des investisseurs. Il cherche alors les meilleurs placements possibles et accompagne les entreprises sur lesquelles le FPCI investit de l’argent pour assurer une bonne rentabilité des investissements. Cette phase peut durer jusqu’à 6 ans.  

La pré-liquidation du FPCI

Le gestionnaire du fond cesse ses prises de participations en vue de préparer la liquidation du fond et le remboursement des investisseurs. Le FPCI cède petit à petit les titres détenus. Cette étape prend environ 1 an. 

La liquidation et le remboursement des investisseurs 

L’intégralité des titres détenus par le FPCI sont cédés. Les investisseurs récupèrent leur capital augmenté des bénéfices réalisés pendant la durée de leur placement. Une partie des gains revient aux gestionnaires du FPCI en fonction des performances réalisées.

Pourquoi utiliser un FPCI : avantages et inconvénients 

Comme chaque placement financier, un FPCI possède des avantages et des inconvénients qu’il est important de connaître compte tenu des sommes importantes à placer. 

Avantages du FPCI

Le premier avantage d’investir dans des parts de fonds en FPCI est la rentabilité potentiellement importante. Ces fonds placent leur capital sur des entreprises matures ayant un potentiel de croissance démontré. Les gestionnaires disposent d’une grande liberté pour établir leur stratégie de placement, ce qui permet d’atteindre des performances de l’ordre de 11,5 % en moyenne. 

Le second avantage du FPCI réside dans le fait que la diversification des investissements qui le composent permettent une dilution du risque. Dernier atout majeur : des plus-values exonérées d’impôts après 5 ans de détention des parts. 

Inconvénients du FPCI

Revers de sa rentabilité importante, le FPCI est un placement à risque élevé, car le capital n’est pas garanti. Second inconvénient : sa rentabilité dépend beaucoup de la qualité du travail de la société de gestion du fond. Enfin, il s’agit d’un investissement de long terme, puisque le capital est immobilisé pour une période qui va de 5 à 10 ans. Compte tenu de l’importance du ticket d’entrée ce n’est pas négligeable. 

Le FPCI est un type de fonds d’investissement qui permet de placer de l’argent dans des entreprises non-côtées. Les souscripteurs achètent des parts qu’ils doivent conserver entre 5 et 10 ans pour un montant de 100 000 € minimum. Le fond est géré par une société de gestion libre de définir sa stratégie. C’est un placement qui peut s’avérer très rentable à condition de pouvoir immobiliser son capital sur le long terme et de bien choisir la société de gestion du FPCI.

4.2/5 - (34 votes)

A lire également