Actualité banque

Comment déposer un chèque à la banque ?

Comment déposer un chèque à la banque ?

Il existe de multiples mode de paiement. Ceux-ci se sont en effet bien développés depuis le virage digital pris par de nombreux établissements bancaires.
Cependant, le chèque reste toujours un mode de paiement apprécié des français. Il en existe de multiples formes.

Un peu de vocabulaire

  • Chèque barré d’avance

    communément appelé chèque bancaire. Il s’agit de la forme de chèque la plus couramment utilisée. Elle est délivrée par la banque sous forme de carnet de chèque. Cette forme de chèque est gratuite. Seul son envoi peut être tarifé.

  • Chèque de banque

    ou chèque certifié. Il s’agit d’une forme de chèque sécurisée. En effet, celui-ci est établi à partir du compte technique de l’établissement financier. Celui-ci s’arrange en amont pour prélever son client du montant correspondant. Ainsi, pour le bénéficiaire, il s’agit théoriquement de la garantie pour lui de toucher la somme prévue. Malheureusement, cette forme de chèque n’échappe pas à la fraude.

  • La date de valeur

    La date de valeur est la date à laquelle le montant du chèque déposé est pris en compte dans le calcul de votre solde de compte. Cette date ne peut être supérieure à un jour ouvré par apport à la date de dépôt.

  • La date d’opération

    La date d’opération est la date à laquelle vous voyez apparaître sur votre compte le chèque déposé. A noter que votre banque n’est pas dans l’obligation de créditer votre compte le jour du dépôt du chèque. En vertu du principe de vigilance, elle peut en effet le créditer plusieurs jours plus tard afin de minimiser les risque de rejet de chèque pour cause de solde insuffisant (chèque sans provision).
    Dans la majorité des cas, la banque procède donc à une avance de fonds lorsqu’elle vous crédite votre compte avant même de s’assurer que le chèque sera honoré.

Les étapes du dépôt de chèque

Que se passe-t-il lorsque vous déposer un chèque ? Quelles sont les étapes à respecter impérativement pour s’assurer la validité de l’opération ?

Les contrôles préalables

Il est impératif de vérifier que votre chèque a été correctement rempli

  • Les coordonnées de la banque de l’émetteur
  • Nom et adresse de l’émetteur
  • La somme à payer, en chiffres et en lettres
  • La date et le lieu de sa création
  • L’absence de ratures ou de stylo correcteur

Avant de le déposer, il sera impératif de l’endosser. C’est à dire de le signer. Attention aux bénéficiaires du chèque :

  • Si celui-ci est libellé au nom de x ET y, il sera impératif que les deux parties signent
  • Par contre, si x OU y, la signature d’une seule personne est nécessaire

Un conseil supplémentaire : Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’inscrire le numéro de compte sur le dos du chèque, nous vous le conseillons. En cas de perte de celui-ci, les recherches en seront d’autant plus facilitées.

 

Remplir le bordereau de remise de chèque

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à déposer votre chèque en banque. Pour cela, plusieurs solutions :

  • Le déposer directement au sein de votre agence, dans une boite dédiée
  • Déposer votre chèque dans un automate bancaire accessible par carte bancaire. Ceci permettra d’accélérer les délais de traitement.
  • Envoyer le chèque par la poste accompagné du bordereau de remise
  • Effectuer votre dépôt en numérique, via l’application de votre banque si celle-ci a mis à disposition cette fonction. De la même manière que pour l’automate bancaire, ceci permettra d’accélérer les délais de traitement. Il vous suffira ensuite de faire suivre le chèque physique par courrier postal à l’adresse indiquée dans l’application.

 

Quels sont les risques lors d’un dépôt de chèque ?

Il existe trois risques principaux lors de l’opération de dépôt de chèque.

  • Rejet pour cause de chèque sans provision
    Bien que s’exposant à des sanctions légales, l’émetteur du chèque peut vous délivrer un chèque sans disposer des provisions nécessaires. Dans ce cas, vous recevrez le chèque déposé en retour de votre banque. Vous devrez donc vous adresser à la personne vous l’ayant remis pour paiement. Soit en liquide soit par un nouveau dépôt de chèque, cette fois-ci approvisionné.
  • Perte du chèque si envoi par la poste
    Dans ce cas, vous n’aurez pas le choix : il faudra faire opposition sur le chèque. Découvrez tous nos conseils sur cette opération dans l’article dédié.
  • Date de validité dépassée. Un chèque est en effet daté de la date du jour de sa création. Il est valable pour une durée de 1 an et 8 jours. Passé ce délai, ce moyen de paiement devient caduque. Ce qui n’enlève en rien la dette qu’à l’émetteur à votre encontre. Il faudra simplement procéder au règlement de l’opération par un autre moyen.

Combien coûte un dépôt de chèque ?

De la même façon qu’un chèque bancaire classique, le dépôt d’un chèque, qu’il s’agisse d’un chèque de banque ou chèque bancaire classique est une opération gratuite.
A noter cependant qu’il existe des frais si le chèque déposé est un chèque non barré. Ceux-ci sont de 1,5€ et correspondent aux timbres fiscaux exigibles dans ce type de transaction (le chèque n’est pas déposé sur le compte du bénéficiaire et est réglé en espèces). En savoir plus.

Le conseil d’ilbi.org

Utiliser les remise de chèques personnalisées mis à disposition par votre banque. Pré-remplies, elles vous assurent des erreurs d’écriture ou de lecture de votre numéro de compte. Vous éviterez ainsi les délais à rallonge.
A noter que de plus en plus d’établissements proposent désormais de déposer son chèque de manière électronique. N’hésitez pas à l’utiliser !

A propos de l'auteur

Karine Girardin

Karine Girardin

Après 12 ans dans la banque en tant que conseiller financier (dont 6 ans en tant que conseillère spécialisée en financement habitat), j'ai souhaité partagé mes connaissances au plus grand nombre. C'est ainsi que j'exerce, depuis fin 2018 en tant que rédactrice web freelance.