Top 4 des métiers qui recrutent le plus dans l’immobilier

Top 4 des métiers qui recrutent le plus dans l’immobilier

Depuis quelques années, l’immobilier est devenu l’un des secteurs les plus dynamiques en France. En effet, l’évolution de la population et des modes de vie a un impact direct sur les transactions immobilières. Chaque jour, des dizaines de maisons et d’appartements changent de mains et nécessitent l’intervention de professionnels qualifiés. À noter également que de nombreux projets de construction sont en cours dans certaines régions, ce qui augmente la sollicitation des professionnels. Précisons toutefois que certains métiers recrutent plus que d’autres.

Le négociateur immobilier

Il s’agit sans doute du métier le plus connu dans l’univers de l’immobilier. D’après les résultats d’un récent sondage, il existerait plus de 30 000 agences immobilières en France. Elles emploient environ 240 000 personnes . Ces agences font travailler près de 40 000 agents commerciaux qui évoluent comme indépendants.

Interlocuteur privilégié des individus en quête de logement, le négociateur immobilier possède les qualités requises pour faciliter les transactions. Souvent confondus par le grand public, le négociateur immobilier n’est pas un agent immobilier. L’agent immobilier est le mandataire de ses clients. Il s’agit, la plupart du temps, d’un réseau immobilier. Il possède une carte professionnelle de transaction dite « carte T » et délègue son mandat à un salarié ou à une personnes avec un statut d’indépendant. Cette personne est appelée un négociateur immobilier. Les négociateurs immobiliers indépendants possèdent soit le statut d’agent commercial soit utilisent la solution du portage salarial pour travailler avec un agent immobilier.

Le négociateur doit avoir du flair et le sens du contact. En effet, pour être performant il doit savoir prospecter sa clientèle et évaluer les biens afin d’obtenir rapidement des mandats. Que ce soit pour des maisons, des appartements, des locaux commerciaux ou industriels, son savoir-faire lui permet de proposer la meilleure prestation à ses clients. En général, il effectue des déplacements dans le but de convaincre les potentiels acquéreurs en faisant valoir son art de la négociation et ses connaissances techniques et juridiques.

Lire aussi : Comment devenir agent immobilier sans diplôme ?

Le promoteur immobilier

Dans le secteur de l’immobilier, la promotion est l’un des domaines d’activités les plus importants. D’après un récent recensement, la France comptait 25 200 promoteurs immobiliers qui évoluent au sein d’une entreprise. En tant que commerce-créateur, ce professionnel est sur tous les fronts. En effet, sa mission consiste à rechercher et à acheter des terrains, financer les constructions, suivre le chantier et commercialiser le bien immobilier qui en résulte.

Souvent confondu avec le négociateur immobilier, le promoteur immobilier n’a pourtant pas grand-chose à voir avec ce dernier. De façon générale, un promoteur immobilier est un commercial et un maître d’ouvrage. En effet, il intervient à la fois sur les résidences de tourisme, les locaux commerciaux ainsi que les bureaux. Pour intégrer ce corps de métier, il faut avoir un master immobilier. Précisons toutefois qu’il est possible de suivre cette formation dans une école d’immobilier ou une école de commerce.

Le juriste immobilier

Par sa formation, le juriste immobilier est habileté à jouer un rôle de conseil juridique auprès de ses interlocuteurs. Sa mission principale, c’est d’aider son client à jouir de ses droits tout en se conformant aux règlementations en vigueur en ce qui concerne les transactions immobilières. Si vous désirez acquérir un bien immobilier par exemple, votre juriste immobilier est le professionnel qui s’occupera du suivi de votre dossier administratif ainsi que de la rédaction de l’acte authentique de vente. En cas de litige, il intervient pour aider les parties en conflit à trouver rapidement un terrain d’entente.

En France, il faut suivre une formation et valider un diplôme de bac + ou bac +5 pour devenir juriste immobilier. À noter qu’il est possible d’intégrer ce corps de métier en suivant un cursus de licence et de master en droit, puis une formation spécialisée dans une école d’immobilier.

Lire aussi : Faut-il créer une holding immobilière ?

Le syndic de copropriété

Dans les biens immobiliers en partage, le syndic de copropriété est chargé de gérer les équipements collectifs et les parties communes. Principal interlocuteur des copropriétaires, ce professionnel participe à la prise de décisions concernant l’immeuble lors des assemblées générales. Sa mission consiste notamment à assurer la sécurité des lieux, la comptabilité de l’immeuble et le bon état des parties communes. Aussi simple que puisse paraitre son travail, ce professionnel joue un grand rôle qui nécessite des compétences particulières. D’ailleurs, il faut suivre une formation professionnelle aboutissant à un diplôme (BTS, DUT, licence pro, master) pour accéder à cette profession.

Maintenant que vous connaissez les professions qui recrutent le plus dans l’immobilier, il vous revient de prendre les dispositions nécessaires pour profiter des nombreux avantages qu’offre ce secteur !

4.6/5 - (17 votes)
Article précédentÉpargne avec un compte à terme : que faut-il savoir ?
Article suivantComment choisir son assurance décennale ?