Actualité crédit

Peut-on faire un rachat de crédit au chômage ?

Peut-on faire un rachat de crédit au chômage ?

Le rachat de crédit constitue souvent une solution profitable pour retrouver une situation financière équilibrée. Mais est-ce envisageable lorsqu’on est demandeur d’emploi ? Nous vous répondons dans cet article.

Le rachat de crédit, c’est quoi ?

Le rachat de crédit désigne une opération financière qui consiste en le fait de regrouper tout ou partie de vos crédits préexistants en un seul et unique crédit. Vous ne remboursez ainsi plus qu’un seul prêt. Le but étant de réduire le montant des remboursements mensuels. Toutefois, cette restructuration des emprunts ne pourra être réalisée qu’avec un rallongement de la dette sur le long terme, et donc des intérêts plus élevés.

Le rachat de crédit quand on est demandeur d’emploi : quel intérêt ?

Quels que soient les crédits souscrits (crédits immobiliers, personnels, renouvelables…), lorsque vous les avez obtenus, vous bénéficiiez certainement de revenus réguliers. Après la perte de votre emploi, il devient parfois difficile d’assurer le remboursement des crédits souscrits auparavant. Ce qui peut vous exposer au surendettement, pouvant aller jusqu’au fichage bancaire. C’est là que réside l’intérêt de souscrire un rachat de crédit lorsqu’on est sans emploi. En effet, comme vu précédemment, un rachat de crédit permet de regrouper vos crédits préexistants aux fins de réduire les mensualités de remboursement.

En somme, si vous êtes sans emploi, l’avantage de souscrire un rachat de crédit résidera dans le fait de pourvoir réduire vos mensualités et ainsi retrouver une situation financière plus saine.

Être sans emploi est-il rédhibitoire pour souscrire un rachat de crédit ?

D’années en années, les établissements bancaires et financiers renforcent leurs exigences pour accorder un rachat de crédit, si bien qu’un pourcentage conséquent de demandes n’aboutissent pas. Cela s’explique par le fait que de nombreux souscripteurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels, n’ont finalement pas honoré leurs mensualités de remboursement une fois l’obtention de leur rachat de crédit, ce qui a ensuite généré des pertes financières importantes pour les établissements bancaires. Cela arrive généralement lorsque les souscripteurs déposent un dossier de surendettement à la Banque de France, qui a pris la décision de supprimer tout ou partie de leurs dettes.

Le système de Scoring

Afin de minimiser les risques de devoir faire face à ces problèmes d’insolvabilité, les banques ont mis en place un système de Scoring. Il consiste en le fait d’attribuer une note à chaque dossier en fonction de critères d’obtention bien établis. Les demandes devront donc atteindre un « score » suffisant pour que la banque puisse y donner suite

Lire aussi :  Peut-on faire un prêt après un rachat de crédit ?

Parmi les critères d’obtention les plus déterminants, on retrouve la situation professionnelle du demandeur. En effet, les salariés en CDI ou les entrepreneurs de plus de 3 ans d’ancienneté seront clairement privilégiés.

Vous l’aurez compris, au vu de ce système, il s’avère finalement assez compromis de bénéficier d’un rachat de crédit en étant en situation de recherche d’emploi…

Mais ne vous découragez pas ! Si vous parvenez à remplir d’autres critères, il se peut que la banque accepte de racheter vos crédits, nonobstant votre situation.

A savoir : l’outil du Scoring est né aux États-Unis au début des années cinquante. Il est parfois décrié en ce qu’il tend à déshumaniser le processus de la demande de prêt, puisqu’il se base sur des échantillons de statistiques.

Obtenir un rachat de crédit au chômage : les cas spécifiques d’obtention

Dans certains cas, même en étant demandeur d’emploi, vous aurez des chances d’obtenir un rachat de crédit. Pour cela, vous devrez répondre à d’autres critères posés par les banques. Les voici.

Hypothéquer ses biens

Si vous êtes demandeur d’emploi et propriétaire de biens immobiliers, vous avez la possibilité d’hypothéquer vos biens pour obtenir un rachat de crédit. Dans ce cas, la banque se montrera certainement moins frileuse puisqu’elle disposera d’une garantie, dans l’hypothèse où vous ne parvenez pas à honorer vos mensualités.

Avoir un co-emprunteur

En effet, parmi les critères pris en compte par les banques, on retrouve, certes, votre situation professionnelle et vos revenus, mais également… Ceux de votre co-emprunteur. Si ce dernier présente une situation professionnelle stable, avec un revenu minimal de 1500 €, la banque pourra envisager de vous accorder un rachat de crédit.

Avoir une tierce personne qui se porte caution

Autre possibilité, vous pouvez également vous tourner vers une tierce personne qui accepte de se porter caution. Ainsi, dans l’hypothèse où vous ne parvenez pas à honorer vos mensualités, la banque aura l’assurance de pouvoir se tourner vers la personne qui s’est portée caution pour se faire rembourser. Évidemment, au préalable, la banque étudiera la situation professionnelle de la personne qui s’est portée caution. Par ailleurs, si elle possède des biens, elle aura la possibilité de les hypothéquer pour légitimer sa position de garant.

Lire aussi :  Comment faire un rachat de crédit à la consommation ?

Le rachat de crédit souscrit en banque : les solutions alternatives

Si malgré tout, votre demande de rachat de crédit n’a pas été acceptée par les banques, il vous reste la possibilité de vous tourner vers des solutions alternatives.

Le rachat de crédit entre particuliers

Il s’agit d’une solution alternative qui peut s’avérer intéressante pour les emprunteurs en situation de chômage. Ici, le prêteur ne sera pas une banque, mais tout bonnement un particulier, qui se souciera certainement moins de votre situation professionnelle que n’importe quel établissement bancaire. C’est notamment le cas des prêts d’argent entre famille ou amis, dont le seul critère pris en compte sera le lien de confiance. Mais ce type de rachat de crédit peut également être souscrit avec une tierce personne avec laquelle vous partagez une relation de confiance mutuelle.

Le report d’échéances

Le report d’échéances est une option incluse dans le contrat de prêt. Il vous est ainsi possible de solliciter ce report afin d’interrompre le remboursement des mensualités durant plusieurs mois. Cela vous permettra de vous accorder un peu de temps avant de retrouver un emploi.

Conclusion

En principe, vous aurez très peu de chances d’obtenir un rachat de crédit en étant demandeur d’emploi. Toutefois, en répondant à certains critères spécifiques, même en étant demandeur d’emploi, il vous sera possible d’obtenir un regroupement de crédit. Rien ne vous empêche donc de tenter une demande de rachat de crédit. Puis, si votre demande de rachat de crédit n’aboutit pas auprès des banques, il vous reste la possibilité de vous tourner vers des solutions alternatives telles que le rachat de crédit entre particuliers ou le report d’échéances.

A propos de l'auteur

Anais Peresson

Anais Peresson

Je m’appelle Anaïs et suis titulaire d’une Maîtrise de Droit Economique et des Affaires. J’ai l’habitude de traiter de multiples sujets, des plus légers aux plus complexes, particulièrement dans les domaines du Droit et de la Finance.