Actualité crédit

Est-il possible de faire un 2ème rachat de crédit ?

Est-il possible de faire un 2ème rachat de crédit ?

Après avoir effectué un premier rachat de crédit, vous avez effectivement la possibilité d’en souscrire un second. Toutefois, il existe certaines conditions à respecter. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

Avant tout, rappelons ce qu’est un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération de crédit qui consiste en le fait de regrouper l’ensemble de vos crédits en cours, cela afin de mettre en place une seule échéance de remboursement.  Vous ne remboursez donc plus qu’un seul prêt. Le montant des mensualités s’avère amoindri mais leur nombre augmente. Le regroupement de crédit implique la plupart du temps un changement de banque. Le nouvel établissement bancaire rachète ainsi les prêts à regrouper et les rembourse à votre place. Puis, vous souscrivez un nouveau crédit unique à des conditions plus avantageuses.

Et un 2ème rachat de crédit, c’est quoi ?

Un second rachat de crédit consiste en un second regroupement de prêt après en avoir déjà réalisé un premier. Tout comme celui qui le précède, le 2ème rachat de crédit a pour but de regrouper vos prêts et ainsi obtenir une échéance de remboursement unique et allégée. Le souscripteur sollicite ainsi une nouvelle restructuration de prêt en faisant racheter son premier rachat de crédit.  Cela, toujours dans l’intérêt de retrouver un certain équilibre budgétaire. Ce qui lui offre ainsi une nouvelle marge de manœuvre pour le financement de nouveaux projets tels que l’achat d’un véhicule, un voyage ou des travaux dans votre logement. En théorie, le rachat de crédit peut être réitéré à l’infini. Mais en pratique, vous devrez respecter certaines conditions.

Souscrire un 2ème rachat de crédit : quelles sont les conditions ?

Pour souscrire un second rachat de crédit, vous devrez toutefois respecter plusieurs conditions.

Le délai à respecter entre les deux rachats de crédit

La première condition à respecter est le délai qui court entre le premier regroupement de crédit et le second. En effet, vous devrez généralement patienter au minimum 1 an entre les deux requêtes. Cependant, il existe des exceptions :

  • Si le souscripteur souhaite réaliser un second rachat de crédit pour financer un nouveau projet, ce délai n’a pas lieu d’être. Par exemple, si vous vous trouvez face à l’obligation de réaliser un emprunt pour financer des travaux de rénovation imprévus dans votre logement, vous pourrez demander un 2ème rachat de crédit afin d’inclure le nouvel emprunt dans le regroupement de crédits en cours.
  • Également, la condition de délai ne tient plus si le montant du second rachat de crédit est plus élevé que le premier. Cet écart ne devra cependant pas dépasser 20%.
Lire aussi :  Peut-on faire un rachat de crédit au chômage ?

La renégociation de crédit

Après avoir laissé passer un délai d’1 an, vous devrez entamer une renégociation de crédit avec les établissements prêteurs. L’intérêt étant d’éviter d’affecter le regroupement de crédits en cours avec des pénalités de remboursement anticipé.

Pour cela, sachez qu’il est possible de faire appel à un intermédiaire spécialiste du regroupement de crédit, autrement appelé « courtier en rachat de crédit ». Grâce à son excellente connaissance du marché, il se chargera de défendre votre requête auprès des organismes de crédit et ainsi obtenir les taux les plus avantageux pour vous. Pour bien choisir votre courtier, nous vous conseillons de vérifier son inscription à l’Orias. Il s’agit du registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. Ensuite, n’hésitez pas à demander d’autres renseignements sur le courtier à propos de son ancienneté, ou en vous tournant vers les avis d’autres clients.

Les pièces justificatives à fournir

Les pièces justificatives à fournir seront généralement similaires à celles demandées lors d’un premier rachat de crédit :

  • Un justificatif d’identité (copie de la carte nationale d’identité ou passeport de l’emprunteur) ;
  • Un justificatif de domicile datant de moins de trois mois (facture d’eau, électricité, téléphone…) ;
  • Les justificatifs de vos prêts, c’est-à-dire l’ensemble des contrats de prêts avec les conditions générales des crédits ;
  • Des justificatifs de revenus, c’est-à-dire votre dernier bulletin de salaire si vous êtes salarié avec une copie de votre dernier avis d’imposition ;
  • Des justificatifs de logement, c’est-à-dire les trois dernières quittances de loyer si vous êtes locataire, ou votre acte de propriété (ou acte d’achat) si vous êtes propriétaire de votre logement.
Lire aussi :  Est-il possible de renégocier un rachat de crédit ?

Toutefois, lors d’un second rachat de crédit, il arrive que l’organisme de crédit réclame également une garantie par cession sur salaire, ou bien la souscription d’un prêt hypothécaire. Cette dernière s’adresse aux propriétaires et aux demandeurs d’accession à la propriété, lorsque le montant du rachat dépasse le seuil des 200 000€.

Demander un 2ème rachat de crédit : la décision de la banque

Pour prendre sa décision, la banque soumettra votre requête aux critères d’obtention traditionnels, tels que :

  • L’étude réactualisée du profil de l’emprunteur (situations professionnelle, personnelle et patrimoniale) ;
  • La capacité de remboursement ;
  • Le taux d’endettement supportable.

Sachez qu’une fois transmis à l’organisme de crédit, votre dossier passera devant un comité d’engagement interne. Votre seconde demande de rachat de crédit recevra alors un avis favorable ou sera refusée. Le délai d’instruction est de 10 jours environ.

A savoir : Les banques sont souvent plus réceptives à un dossier de 2ème rachat de crédit lorsque le souscripteur fait face aux conséquences d’un accident de la vie.

Souscrire un deuxième rachat de crédit : pour quelles raisons ?

Comme son précédent, le second rachat de crédit permet d’amoindrir les mensualités de remboursement. En somme, si vous sentez que le remboursement de rachat de crédit en cours rend les fins de mois difficiles, ou si vous souhaitez anticiper une telle situation, une nouvelle restructuration de vos emprunts peut s’avérer intéressante.

Mais de nombreuses raisons peuvent pousser à envisager un second rachat de crédit, parmi lesquelles :

  • Bénéficier d’un contexte de taux plus favorable afin de réduire ses mensualités et ainsi alléger sa dette ;
  • Financer un nouveau projet sans pour autant augmenter le taux d’endettement ;
  • Faire face à des dépenses nouvelles ou imprévues ;
  • Effectuer un remboursement anticipé partiel du premier rachat de crédit après vous être reconstitué une épargne issue du premier refinancement des crédits en cours ;
  • Réduire le niveau d’endettement si vous avez pour projet d’acheter un bien immobilier ;
  • Éviter le recours à un crédit renouvelable au moment d’une mauvaise passe financière comme la perte d’emploi ou une séparation.

A propos de l'auteur

Anais Peresson

Anais Peresson

Je m’appelle Anaïs et suis titulaire d’une Maîtrise de Droit Economique et des Affaires. J’ai l’habitude de traiter de multiples sujets, des plus légers aux plus complexes, particulièrement dans les domaines du Droit et de la Finance.