Immobilier neuf : un investissement aux multiples avantages

70124a74b9d7cd2020cc476764fc3195

En 2001, une crise du logement sans précédent a éclaté en France avec à la clé, une augmentation de 50 % des personnes sans domicile fixe selon la fondation Abbé Pierre. Cette situation s’est accentuée ces dernières années, en raison de la crise sanitaire en cours. Toutefois, l’inadéquation entre l’offre et la demande de logement est une aubaine pour les investisseurs en quête d’un placement rentable. Ils peuvent notamment s’intéresser à l’immobilier neuf qui reste un secteur d’avenir. Pour ceux qui hésitent encore à s’y engager, voici les motifs pour lesquels il est recommandé d’investir dans le neuf.

Logement neuf : un secteur très attractif

Le marché français de l’immobilier neuf est l’un des plus dynamiques au monde. Pour preuve, en dépit de la crise économique mondiale, les dernières statistiques dévoilées par les professionnels de ce secteur sont des plus impressionnantes. En effet, à en croire la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), le nombre d’habitations neuves vendues a augmenté de 27,2% au 2ème trimestre 2021 par rapport aux transactions réalisées au 2ème trimestre 2020. Par ailleurs, la Fédération française du Bâtiment (FFB) note un rebond de 16,3 % de la vente des maisons individuelles neuves, au premier semestre 2021. Ces révélations sont d’ailleurs confortées par un récent sondage d’OpinionWay, lequel renseigne que 55 % des Français affichent une préférence pour le logement neuf.

Lire aussi: Faut-il encore investir dans la pierre en 2022 ?

Pourquoi l’immobilier neuf attire autant ?

Les chiffres susmentionnés prouvent le succès de l’immobilier neuf auprès des français de tous âges. Pour se lancer sur ce marché, les investisseurs doivent choisir entre la résidence principale et le locatif. Mais quelle que soit l’option, ce secteur est bénéfique à plus d’un titre.

Une disponibilité immédiate

Le logement neuf séduit du fait qu’il ne nécessite pas de travaux de rénovation, avant l’intégration. Ainsi, vous pouvez aussitôt y aménager après acquisition de votre bien. Toutefois, pour des raisons de convenance personnelle, vous pouvez envisager de légères modifications.

Des revenus conséquents

Les locataires plébiscitent les bâtiments neufs, en raison du grand confort qu’ils procurent. Cette situation engendre évidemment une spéculation sur les loyers. Celle-ci profite à l’investisseur qui peut s’attendre à des revenus mensuels conséquents.

Une assurance responsabilité décennale

Acheter une habitation neuve pour y vivre ou pour la louer est une option très économique. Car, en plus de ce que le propriétaire est exempté des travaux de réfection, il bénéficie également de la garantie décennale. Il s’agit d’une clause contractuelle légale qui oblige le maitre d’œuvre à prendre en charge, sur une période de 10 ans après la réception, toutes les réparations relatives aux dommages empêchant l’exploitation des locaux.

Un effet levier du crédit

Si votre capital ne vous permet pas d’acquérir un bâtiment neuf qui vous intéresse, vous pouvez rajouter un prêt bancaire à votre apport personnel. Ce principe est plus connu sous l’appellation d’effet levier du crédit. Ce faisant, vous parvenez  facilement à posséder un immeuble dont la valeur dépasse vos réelles capacités financières.

Lire aussi: Immobilier locatif clé en main : quels avantages ?

Immobilier neuf : un levier de défiscalisation

La liste des avantages précédemment dévoilée n’est pas exhaustive. Mais, au-delà de tous les paramètres évoqués, il faut préciser que ce type d’investissement est également une niche fiscale. Ainsi vous avez le choix entre différents dispositifs fiscaux.

La loi Pinel

Il faut d’ores et déjà savoir que les solutions de défiscalisation permettent de réduire considérablement les taxes applicables à vos revenus locatifs. Dans ce cadre, vous pouvez investir en Pinel. Cette loi est encore valable jusqu’en 2024 tout au moins. Elle propose une réduction fiscale de 12 %, lors des six premières années. Celle-ci passe à 18% à partir de 9 ans de location. Lorsque le bien neuf est loué pendant 12 ans, vous bénéficiez de 21% de remise fiscale sans dépasser 63 000 €. Par ailleurs, pour bénéficier de cette exonération, votre bâtiment neuf doit être situé dans les Zones A, Abis, B1, B2 et C.

Le Censi-Bouvard

Ce dispositif est encore disponible en 2022. Toutefois, pour en bénéficier, les investisseurs en immobilier neuf doivent équiper décemment leur bien et le louer avec des services pendant au moins 9 ans. Ainsi, le bâtiment peut être mis en location comme une résidence d’étudiant ou un EHPAD, un an au plus après sa livraison. Le cas échéant, vous pouvez récupérer 20% de la TVA sur les fonds investis et profiter d’une réduction fiscale de 11% HT sur la valeur de la maison.

Lire aussi: La maison c’est le projet d’une vie

4.5/5 - (11 votes)