Faut-il encore investir dans la pierre en 2022 ?

media faut il encore investir dans la pierre en 2022

L’année 2022 est-elle idéale pour investir dans la pierre ? Aujourd’hui, les investisseurs et les acquéreurs sombrent dans le doute face au contexte actuel. Cependant, jusque-là, les conditions favorables sont encore réunies pour réaliser des projets immobiliers, car l’immobilier demeure une valeur sûre. À cet effet, les taux d’emprunt sont toujours bas et de nombreux dispositifs fiscaux sont mis en place en faveur des investisseurs. De même, faire construire ou acheter sa maison représente bon nombre d’avantages.

La pierre, une véritable valeur refuge dans le secteur de l’investissement immobilier

Depuis toujours, les Français considèrent l’immobilier comme un investissement sûr et rentable. De nombreuses études en témoignent. Selon un sondage de l’Insee, plus de la moitié des Français (58 %) sont propriétaires en 2018. Une étude Ifop confirme que la pierre est la valeur la plus sécurisante, puisque 67 % des interviewés étaient de cet avis en 2019.

Par rapport au rendement obtenu via les livrets d’épargne, celui d’un investissement locatif est largement supérieur. Le rendement du livret A est de 0,5 % (1% depuis février 2022) et celui du livret d’épargne populaire de 1 %, contre 5 % à 8 % pour la location immobilière. De plus, les variations de marchés boursiers sont sans impact sur la pierre.

Même s’il y a des crises liées à la pandémie et à la guerre ukrainienne, le marché de l’immobilier reste prometteur. La demande locative est toujours élevée. Notons que la pierre représente aussi un placement sûr, si l’on prévoit d’investir dans les SCPI ou d’acheter un bien en titre de résidence principale.

Lire aussi: Immobilier neuf : un investissement aux multiples avantages

Des taux de crédit immobilier toujours intéressants

Ce début 2022 est propice à l’investissement dans l’immobilier, que ce soit pour construire ou acheter un bien (maison, appartement ou terrain à bâtir). Les investisseurs et les acquéreurs peuvent ainsi profiter des taux de crédit immobilier encore bas. En février 2022, les taux moyens oscillaient autour de 0,6 % à 1,25 % selon les durées. Néanmoins, certaines banques prévoient de légères hausses, en raison de l’augmentation des taux directeurs liée à l’inflation.

Afin de mener à bien votre projet, l’idéal est de vous adresser à un spécialiste, à l’image d’Edifides, comme un promoteur de programmes immobiliers neufs dans les villes qui vous intéressent. Ainsi, les investisseurs ou acquéreurs peuvent bénéficier de conseils avisés, afin d’obtenir une offre de crédit immobilier intéressante. Pour les investissements locatifs, les banques se montrent souvent plus flexibles lorsque les futurs loyers parviennent à couvrir les mensualités.

Précisons tout de même l’obligation pour les banques d’appliquer les mesures du HCSF depuis janvier 2022. Ainsi, le taux d’endettement d’un emprunteur doit être inférieur ou égal à 35 %, assurance de prêt comprise. La durée d’emprunt maximale est de 25 ans avec une dérogation à 27 ans (achats en VEFA).

Investissement immobilier

Des dispositifs fiscaux avantageux pour les investisseurs locatifs

Le gouvernement met en place des dispositifs fiscaux visant à inciter les Français à investir dans l’immobilier locatif. Voyons ci-dessous les dispositifs Pinel et Louer abordables.

Le dispositif Pinel

Si l’on veut profiter pleinement du dispositif Pinel, il est recommandé d’investir dans le neuf avant la fin 2022. L’investisseur bailleur peut en effet bénéficier d’abattements fiscaux allant jusqu’à 21 % du prix d’achat du bien (300 000 euros au maximum).

En contrepartie, il doit mettre en location le bien pendant 6, 9 ou 12 ans. À compter de janvier 2023, le dispositif Pinel deviendra Pinel+ proposant moins d’avantages fiscaux. Celui-ci prendra définitivement fin d’ici 2024.

Le dispositif Louer abordable

Le dispositif de défiscalisation Louer abordable permet aux investisseurs d’accéder à une belle réduction d’impôts. Un bailleur peut ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 65 % des revenus locatifs.

Pour ce faire, il doit appliquer un loyer inférieur à celui du marché local de la location et signer un accord avec l’Agence nationale d’habitat. La locution nue au titre de résidence principale doit durer 6 ou 9 ans. De plus, son locataire doit percevoir des revenus respectant un certain plafond.

Des villes attractives pour investir dans l’immobilier

Après les périodes de confinement, un grand nombre de Parisiens décident de quitter la capitale. Caen et Rouen sont parmi les villes les plus convoitées par les investisseurs et les acquéreurs.

Caen, une ville aux nombreux attraits

Caen est située à seulement 2 heures de train de la capitale. Cette ville normande est parfaite pour investir dans l’immobilier, acheter ou construire sa maison non loin de Paris. Elle possède les atouts d’une grande cité urbaine (commerces, université, activités diverses, etc.).

Caen offre un cadre de vie agréable à travers les nombreux espaces de ses alentours (la forêt d’Ifs, les berges de l’Orne, etc.). De plus, cette agglomération accueille divers programmes immobiliers neufs et terrains constructibles à vendre. D’autres villes du Calvados attirent les investisseurs et les acquéreurs en quête d’une meilleure qualité de vie.

Rouen, une ville captivante au bord de la Seine

Rouen est une autre option intéressante pour acheter ou construire sa maison, ou encore pour investir dans l’immobilier locatif. Cette ville portuaire se trouve à moins de 2 heures de Paris. Dans le Grand Ouest, elle est réputée pour sa vie économique particulièrement dynamique.

Rouen compte de nombreuses entreprises, dont Ferrero France. Les opportunités d’emplois y sont multiples (86,6 % d’actifs). En plus de cela, en vous installant à Rouen, vous profitez d’un cadre de vie d’exception avec son centre-ville datant du Moyen-âge. Dans ses environs, de vastes espaces naturels s’apprêtent à diverses activités.

Des avantages considérables dans l’achat ou la location immobilière

Acheter un logement neuf (appartement ou maison) ou faire construire votre maison présente d’énormes avantages sur le plan technique et financier. Il convient de confier la réalisation de votre projet à un spécialiste de l’immobilier, afin d’assurer sa réussite.

Choix d’un terrain à bâtir répondant à vos besoins

Lorsque vous vous lancez dans un projet de construction de maison, vous devez d’abord acquérir le terrain adapté à vos attentes (sauf si vous avez un terrain en héritage). Ainsi, vous pouvez choisir librement un terrain disposant de toutes les caractéristiques vous permettant de construire la maison de vos rêves.

L’acquéreur a l’occasion de faire bâtir une habitation sans vis-à-vis avec plus d’espace et de verdure. Il peut acheter un terrain à bâtir offrant une magnifique vue sur la mer, les montagnes, la campagne, etc. De plus, le prix d’un terrain vacant, les taxes et les droits fonciers sont moins coûteux.

Promoteur immobilier terrain à bâtir

Accès au prêt à taux zéro

Dans le cadre de construction d’une maison au titre de résidence principale, un Français peut bénéficier du prêt à taux zéro. Pour cela, ses revenus ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources prévus.

Ce prêt aidé permet à certains ménages de financer jusqu’à 40 % leur projet immobilier. Son montant varie selon leurs revenus et la zone géographique de leur résidence. Notons que le prêt à taux zéro est cumulable avec d’autres prêts (prêt Action logement, prêt d’accession sociale, prêt épargne logement).

Réduction ou exonération des frais de notaire

Faire construire sa maison permet à un ménage d’être exonéré du paiement des frais de notaire. En effet, il n’est tenu de payer ces frais que lors de l’achat du terrain à bâtir. De plus, selon la localisation de sa résidence, il peut bénéficier d’une exonération totale ou partielle de taxes foncières durant 2 ans suivant l’acquisition.

De même, lors de l’achat d’un appartement neuf ou d’une maison neuve, un ménage profite d’une réduction de frais de notaire. Ces frais s’élèvent à 7 ou 8 % du prix dans l’ancien, alors qu’ils s’établissent à 2 ou 3 % dans le neuf.

Accès à une maison écologique et confortable

L’entrée en vigueur de la norme RT 2020 au début 2022 permet aux Français d’accéder à une maison neuve écologique. Ainsi, un logement doit afficher une consommation d’énergie inférieure ou égale à 50 KWhEP par mètre carré par an. Dans ce contexte, les ménages pourront réellement faire des économies d’énergie.

Les logements neufs doivent également respecter les normes d’accessibilité en vigueur. Leur conception doit permettre aux personnes à mobilité réduite d’y circuler aisément et d’accéder à tous les équipements.

Plus que jamais, en cette période post-Covid, l’immobilier constitue une valeur sûre. Les taux d’intérêt des crédits immobiliers demeurent intéressants, malgré de légères hausses appliquées par certaines banques. Les investisseurs ont la possibilité de profiter des dispositifs de défiscalisation, en l’occurrence Pinel et Louer abordable. De même, pour l’achat dans le neuf et la construction de maison, les avantages sont multiples.

Lire aussi: La maison c’est le projet d’une vie

4.7/5 - (28 votes)