Formation paie de qualité : tout savoir

formation paie

Chargé d’établir le bulletin de salaire au sein d’une entreprise ou d’une administration, le gestionnaire de paie occupe une place capitale dans toute structure. Hormis ce rôle, il intervient dans d’autres domaines en fonction du type de structure. Mais comment devenir un Gestionnaire de paie ? Découvrez toutes les informations nécessaires avant de vous lancer dans une formation paie.

Le métier de gestionnaire de paie : que retenir ?

Le gestionnaire de paie se charge de la gestion des fiches de paie des salariés de l’entreprise. Il est habilité à calculer les salaires en tenant compte de différents paramètres tels que :

  • les cotisations ;
  • les congés ;
  • les arrêts ;
  • les taxes ;
  • les primes, etc.

Ainsi, il comptera et vérifiera tous les bulletins tout en s’assurant que l’ensemble des informations sont correctes. Il s’agit d’un professionnel de plus en plus sollicité dans les entreprises en raison de la complexité des bulletins de paie.

Le gestionnaire de paie doit donc s’assurer de la rémunération des salariés dans les meilleures conditions. Par ailleurs, la gestion administrative du personnel lui revient également, que ce soit pour les cas de maladie, d’absence ou encore de promotion. Pour réussir ces différentes missions, opter pour une formation paie de qualité se révèle indispensable. Vous devrez opter pour un établissement de formation connu pour son sérieux et son efficacité pédagogique.

Devenir gestionnaire de paie : quelles sont les qualités requises ?

Outre l’aspect strictement comptable et procédural, le métier de gestionnaire de paie intègre également une dimension relationnelle. Du fait, les qualités requises dans ce secteur sont non seulement techniques, mais aussi personnelles. En effet, le gestionnaire de paie se doit d’être organisé et rigoureux tout en faisant preuve d’empathie et de pédagogie. Il devra également développer une grande capacité d’adaptation et un respect strict de la confidentialité.

De plus, la culture et l’évolution des connaissances se révèlent indispensables dans ce métier. Le but étant de faire une mise à jour perpétuelle dans le secteur de la gestion administrative des employés et du droit social. Quelles sont alors les qualités incontournables d’un bon gestionnaire de paie ?   Avec une formation de paie de qualité, le bon gestionnaire de paie maitrise parfaitement les outils de gestion du personnel et des logiciels de paie. Dans certains cas, un bon niveau de langue anglaise et une connaissance approfondie des terminologies sociales et comptables s’avèrent nécessaires.

Puisque prendre en charge la paie d’un cabinet d’expertise-comptable relève d’une lourde responsabilité, les compétences attendues d’un gestionnaire de paie sont pointues.

Quelles sont les formations nécessaires pour devenir un gestionnaire de paie ?

Pour devenir un gestionnaire de paie, un diplôme de  niveau bac +2 ou bac + est requis. Afin d’y arriver, plusieurs choix s’offrent à vous. En effet, vous avez la possibilité de choisir :

  • un cursus classique de type BTS comptabilité-gestion ;
  • une filière AES à l’université ;
  • un DUT en gestion des entreprises et des administrations ;
  • Une licence professionnelle relative à la gestion de la paie et du personnel.

En outre, il existe d’autres formations spécifiques souvent sanctionnées par un titre professionnel certifié de niveau III. Cependant, l’idéal serait d’acquérir des expériences au sein d’un centre de gestion externalisé ou d’un cabinet comptable. La législation relative à la gestion du personnel et à la paie évoluant de façon perpétuelle. Qui plus est, les enseignements théoriques deviennent rapidement caducs.

Que savoir avant la formation en gestion de paie ?

Avant de vous lancer dans les cours, il est important d’avoir une idée sur la situation du métier qui est sans doute florissante. Sachez que toutes les organisations recherchent les talents d’un collaborateur paie. Vous avez ainsi le choix d’exercer dans un centre de gestion des paies, au sein d’un cabinet d’expertise-comptable ou pour les agences d’intérim, dans une entreprise petite ou grande et dans la fonction publique.

Puisque le nombre de candidats nécessaire à la satisfaction de la demande est insuffisant, les recruteurs permettent aux jeunes diplômés de participer au processus de recrutement. Cette mesure assure à certains jeunes un emploi dès leur sortie de la formation notamment s’ils optent pour la case « stage » ou « alternance ».

Pour ce qui est des conditions d’exercice du métier, certaines mesures doivent être strictement respectées (le respect des horaires, le sérieux dans le travail…). Les stagiaires peuvent par exemple être sollicités lors de la préparation des bulletins de salaire en fin de mois.

En définitive, pour devenir un bon gestionnaire de paie, vous devez suivre une formation paie de choix. En ce qui concerne le diplôme, faites le choix en fonction de votre école et de la liste de diplômes exigés pour acquérir ce titre.

Article précédent118 400 pour faire opposition à votre carte bancaire
Article suivantComment devenir un promoteur immobilier à titre privé