Les avantages de domicilier son auto-entreprise

pourquoi domicilier auto entreprise

Comme pour les autres formes de sociétés commerciales, la constitution d’une auto-entreprise doit également être soumise à la réalisation de diverses procédures. L’un des nombreux avantages de cette forme d’entreprise c’est que les formalités relatives à sa création sont considérablement simplifiées dans le but d’alléger les auto-entrepreneurs des complexités qui peuvent être rencontrées au cours d’une constitution normale d’une société.

L’étape de la domiciliation figure parmi ces démarches, une étape à la fois cruciale et obligatoire pour la vie sociale de toute forme d’entreprise. Ce caractère obligatoire s’explique tout simplement par le fait que sans elle, l’auto-entreprise ne pourra pas jouir d’une immatriculation au RCS ou au RM. En matière de possibilité, l’auto-entrepreneur peut choisir entre plusieurs alternatives différentes, qui présentent chacune leurs avantages. Découvrons-les ensemble le sujet « Domiciliation auto-entrepreneur avantages ».

L’essentiel à savoir sur le statut auto-entrepreneur

L’auto-entreprise, dénommée depuis peu par le terme « micro-entreprise » est l’une des nombreuses formes sociétales qui existent. Elle permet à son fondateur (qui d’ailleurs doit obligatoirement être une personne physique) d’exercer une activité indépendante, à son propre compte. Elle se démarque des autres formes de sociétés car dans son cas, l’auto-entrepreneur peut exercer plusieurs activités professionnelles à la fois, que ce soit en tant qu’activité principale ou secondaire.

En outre, les modalités de sa création ont été conçues pour aider le plus possible son fondateur par l’allègement des différentes procédures y afférentes.
De nombreux entrepreneurs choisissent cette alternative, sans doute pour les avantages non négligeables que cette forme d’entreprise peut offrir.

Outre ceux cités ci-dessus, elle est très avantageuse pour ceux dont les moyens financiers sont assez limités pour commencer l’exploitation de l’activité professionnelle, mais aussi une option parfaite pour commencer seule l’aventure entrepreneuriale.
Le statut auto-entrepreneur offre également une garantie à son créateur. En d’autres termes, ce régime permet de minimiser les risques, notamment en matière fiscale.

En effet, si aucun résultat ou chiffre d’affaires n’a été réalisé, l’auto-entrepreneur ne paiera aucun impôt relatif à l’exercice de son activité professionnelle. Il en est de même concernant les diverses cotisations sociales qui lui incombent, c’est-à-dire que les différentes charges sociales ne seront calculées qu’à partir du chiffre d’affaires réalisé. Ce sont les avantages liés au régime simplifié des indépendants.

La domiciliation d’une auto-entreprise, les options possibles et leurs avantages

La définition de la domiciliation d’entreprise

Comme il a été mentionné précédemment, la domiciliation d’entreprise est une étape obligatoire lors de sa constitution, quelle que soit la forme juridique de celle-ci. Elle consiste à attribuer une adresse administrative, juridique, fiscale et aussi sociale à une société, une adresse qui correspondra à son siège social. L’obtention d’une immatriculation dépend de la réalisation de cette étape.

En effet, ce sera grâce à une attestation de domiciliation qu’un entrepreneur/auto-entrepreneur pourra immatriculer son entreprise au registre du commerce et des sociétés (RCS) s’il s’agit d’une activité commerciale, ou au niveau du registre du métier (RM) dans le cas d’une activité artisanale.

Par ailleurs, le siège social sera également indispensable pour la détermination de la nationalité de l’auto-entreprise. Par exemple, si elle est installée en France, alors elle aura la nationalité française, et la loi qui lui sera applicable sera la législation française. Cette adresse désignera aussi le tribunal compétent pour trancher tout litige lié à l’auto-entreprise.

Lire aussi: Pourquoi faire domicilier son entreprise au Luxembourg ?

Les différentes solutions pour domicilier une auto-entreprise

L’auto-entrepreneur aura le choix entre diverses alternatives pour domicilier son auto-entreprise. Tout dépend de ses moyens, de ses projets et bien évidemment des besoins qu’exige l’exploitation de son activité professionnelle. Chacune d’entre elles a leurs avantages.

• Le siège social au domicile personnel de l’auto-entrepreneur

Cette solution, également possible pour toute forme de société, est fréquemment utilisée pour toute nouvelle activité en phase de démarrage. Elle consiste à domicilier une auto-entreprise au local d’habitation de l’auto-entrepreneur. Sa réalisation est soumise à certaines conditions, notamment le respect de certaines règles de l’urbanisme et de copropriété. En outre, l’intéressé doit s’assurer qu’aucune clause contractuelle ne l’interdit (les clauses au contrat de bail notamment). Dans tous les cas, il faut impérativement avoir l’aval du bailleur.

L’avantage de ce type de domiciliation c’est que les frais relatifs aux différentes charges seront diminués. Par exemple, les frais de l’entreprise seront associés à ceux du domicile personnel. En plus, l’auto-entrepreneur gagnera beaucoup de temps, car la gestion du courrier sera également simplifiée. En effet, ils seront tous acheminés à son domicile personnel. Le seul inconvénient dans ce cas, c’est que cette adresse sera connue par tout le monde.

• Le local commercial comme siège social

C’est aussi une solution envisageable pour l’auto-entrepreneur, mais la moins utilisée pour des raisons de soucis financiers. Il s’agit de trouver un local professionnel pour domicilier son auto-entreprise. Aucun problème apparent n’existera s’il est propriétaire du local en question. En revanche, il n’est pas évident pour lui de payer un loyer mensuel dans le cas d’une location, qui peut revenir très chère, vu que son activité n’est qu’en phase de démarrage et que les moyens financiers sont assez limités. Le seul point positif c’est qu’il pourra emménager à sa guise le local en question afin de l’adapter convenablement à l’activité qu’il envisage d’exploiter.

• Les pépinières d’entreprises

C’est l’une des formes de domiciliation collective à laquelle l’auto-entrepreneur peut choisir. Son auto-entreprise partagera en commun des locaux avec d’autres entreprises. Le but principal de cette pratique est d’aider et d’encourager les entreprises en herbe pour un développement plus rapide. Elles mettent à la disposition des domiciliés des services adaptés à leurs besoins tels que des équipements bureautiques, des aides techniques ainsi que des locaux parfaitement adaptés à tout type de secteur.

Les pépinières favorisent également le réseautage entre les jeunes entreprises dans le seul but d’accélérer leur développement. Enfin, lorsque l’auto-entreprise sera apte à nager dans le grand bain et quitter la pépinière, celle-ci l’aide dans son processus d’adaptation aux autres entreprises de son secteur.

• La domiciliation commerciale et ses avantages

Pour la majorité des entreprises, qu’elles soient sous la forme sociétale ou régie par le statut auto-entrepreneur, la domiciliation commerciale reste l’alternative la plus utilisée. Elle consiste à domicilier une entreprise par le biais d’une société de domiciliation spécialisée en la matière. C’est une solution très avantageuse pour de nombreuses raisons. D’abord, elle est relativement abordable (les prix varient d’une société de domiciliation à une autre), et offre de nombreux services annexes outre les adresses de prestige dont elle propose.

Parmi ces services, on peut citer la permanence téléphonique, la gestion du courrier (en général, il s’agit de la réexpédition et de la numérisation), la mise à disposition des bureaux adaptés pour recevoir une clientèle et pour des réunions. Elle accompagne aussi l’auto-entrepreneur dans les diverses démarches administratives et juridiques, allant des procédures de création à tant d’autres formalités au cours de l’existence sociale. Pour rappel, la durée de la domiciliation commerciale est de trois mois, mais renouvelable par tacite reconduction.

Lire aussi: Comment faire connaître son entreprise ?

4.2/5 - (11 votes)
Article précédent4 étapes pour réussir son recrutement de commerciaux en entreprise
Article suivantLes Français souhaitent développer leur épargne en 2021 et l’investir