Comment fonctionnent les plans d’épargne en actions ?

4f7008c81296f9f5911676ea4c0a0766 1

Le plan d’épargne en action est un outil créé en 1992 et qui permet aux particuliers d’investir dans les entreprises européennes, tout en étant exonérés d’impôts. Il s’agit en effet d’une enveloppe présentant d’énormes avantages pour les particuliers. Il s’agit également d’une méthode d’incitation à l’investissement boursier. Malgré ses avantages, le plan d’épargne en action pourrait ne pas sourire à tous les particuliers, lorsque ces derniers ne maîtrisent pas totalement son fonctionnement. Cet article vous dit tout sur le fonctionnement des plans d’action en épargne.

Quels sont les types de PEA qu’il existe ?

8fcf17ab4f7d5f06a717c0361dcedf57 1 Avant de commencer à injecter de l’argent dans les plans d’épargnes en action, il est important d’avoir toutes les informations utiles. Par exemple, il faut connaître la différence entre un compte titre boursorama et un PEA et faire des comparaisons entre les deux outils financiers. Cette comparaison vous permettra notamment de connaître les divers types de plans d’épargnes en actions qu’il existe.

Lire aussi: Quelles sont les différentes catégories de PEA disponibles sur le marché ?

Le PEA bancaire classique et le PEA-PME

Le plan d’épargne en action bancaire classique permet de faire des investissements sur des actions européennes généralement. Il peut également s’étendre aux investissements dans les organismes en placement de valeurs mobilières. Deux possibilités découlent toutefois du choix de ces organismes pour vos placements : choisir entre les fonds communs de placement et les sociétés d’investissement à capital variable. Il est également possible d’investir sur des parts des Sociétés à responsabilité limitée (S.A.R.L). Les versements de ce type de PEA sont plafonnés à 150 000 euros.

Les PEA-PME quand eux visent à faciliter les investissements dans les petites et moyennes entreprises. C’est donc une mesure incitative à l’investissement dans ce type d’entreprises. Toutefois, il est possible d’associer le plan d’épargne en action bancaire et celui des petites et moyennes entreprises, sous réserve d’un versement plafonné à 225 000 euros.

Le PEA jeune et le PEA assurance classique

Le PEA jeune a été créé en 2019 par la loi pacte de la même année. Il offre la possibilité aux jeunes majeurs de détenir un plan d’épargne en action indépendant sous réserve de versements plafonnés à 20 000 euros.

Le PEA assurance classique est sans doute le moins sollicité. Toutefois, il respecte à peu près les mêmes conditions que le Plan d’épargnes en action classique. Ses seules spécificités concernent sa forme qui est en effet un contrat de capitalisation en unités de comptes. Il faut également préciser que le PEA assurance s’ouvre généralement auprès d’une compagnie d’assurance. Une large possibilité de choix de PEA vous est donc offerte. Toutefois, vous pouvez avoir recours à des professionnels pour effectuer un bon choix, en cliquant sur https://finance-heros.fr/.

Lire aussi: Les produits d’épargne : faut-il s’y lancer ?

Comment ouvrir le plan d’épargne en action ?

Le plan d’épargne en action peut-être ouverte par toutes personnes physiques ayant atteint la majorité et qui est domiciliée en France. Elle doit également être fiscalement indépendante. La loi n’autorise qu’un seul PEA par personne et deux par foyer fiscal. L’ouverture du plan d’épargne en action peut se faire par le biais d’un établissement bancaire. Vous pouvez également ouvrir votre PEA par le biais d’un courtier. Leur offre présente plus d’avantages que celles des banques.

Lire aussi: Assurance vie ou PEA : dans quoi faut-il investir ?

4.2/5 - (35 votes)