Vente immobilière : comment faire estimer votre bien ?

immobiliere estimer comment votre vente

Il n’y a qu’un moyen d’obtenir un prix plus élevé pour votre maison, c’est d’avoir plusieurs acheteurs potentiels qui s’intéressent à votre bien. Un des moyens les plus efficaces pour attirer ces acheteurs est de faire estimer votre bien. Cela vous permettra de voir les différents prix proposés par les agences immobilières. Vous pourrez ainsi proposer un prix plus élevé et attirer plus facilement des acheteurs potentiels.

De même, une estimation permet aux agences immobilières de vous proposer des prix plus intéressants. Le prix estimé est donc la première étape dans la vente de votre bien. En effet, cette estimation va permettre aux agences immobilières d’établir un devis. Ce dernier vous permettra de choisir l’agence immobilière avec lequel vous aurez envie de travailler et avec qui vous aurez envie d’atteindre votre objectif.

Estimer un bien immobilier en ligne

De nos jours, tout se digitalise, même les estimations immobilières. Il existe en effet des sites et des outils très bien conçus qui prennent en compte tous les paramètres permettant d’évaluer la valeur de votre maison ou de votre appartement.

En fonction de la nature du bien à estimer, les méthodes d’estimation des différents sites internet ne sont pas forcément identiques. Mais la grande majorité des outils proposent une estimation pour un logement en bon état. Il en est de même pour un logement en bon état avec des travaux à prévoir et un bien en mauvais état. Ces estimations sont ainsi des moyennes qui vous permettront de juger de la justesse de votre estimation immobilière.

Dans un premier temps, vous allez devoir définir le type de logement que vous souhaitez évaluer. Il faudra ensuite indiquer le nombre d’étages, la surface du bien et la superficie du terrain. Vous devrez également préciser le nombre de pièces, le nombre d’appartements et le nombre de chambres.

estimation bien immobilier

Estimation d’un logement en bon état

Pour estimer un logement en bon état, il faut indiquer la superficie de l’appartement, le nombre de pièces et la surface du terrain. Mais aussi le nombre d’étages, la date d’achèvement des travaux, la date de construction et l’année d’achat.

Un logement avec des travaux à prévoir

Pour estimer un logement avec des travaux à prévoir, il faudra indiquer la superficie et le nombre de pièces. Vous devrez également indiquer la surface du terrain ainsi que l’état du logement. Pour cela, vous pouvez simplement cliquer sur le bouton « Logement avec travaux à prévoir » et sélectionner les données correspondantes. Cette fonctionnalité est très utile si vous voulez connaître le prix d’achat d’un appartement avec des travaux à prévoir.

Il vous sera également possible de valoriser un logement après travaux. Pour cela, il vous suffira de modifier la superficie des pièces et le coût des travaux.

Comment calculer le prix d’une maison à rénover ou à réhabiliter ?

Avant de démarrer une rénovation, il est souvent conseillé de faire un audit de la maison qui va être restaurée ou réhabilitée. Cet audit permet de vérifier notamment l’état complet des murs et des fondations et de connaître le niveau d’investissement à prévoir pour la restauration ou la réhabilitation de la maison. Pour calculer le prix d’une maison à rénover ou à réhabiliter, il convient alors de déterminer le coût du bois, du plâtre, des plaques de plâtre, des tuiles, des briques, du ciment et des autres matériaux.

Il est également nécessaire de déterminer le coût des matériaux de revêtement pour les plafonds, les murs et les sols. D’autres éléments sont à prendre en compte lors de l’évaluation du prix d’une maison à rénover ou à réhabiliter, comme la surface du bien, sa superficie habitable, son état énergétique ou encore la quantité de travail nécessaire pour la rénovation ou la réhabilitation.

Afin de connaître le coût d’une maison, il est également possible de faire appel à un expert en rénovation ou en réhabilitation de logements. Ce dernier peut également intervenir dans le cadre d’un audit complet de la maison qui doit être restaurée ou réhabilitée. Il pourra également se charger du suivi du chantier et du respect des délais et des budgets prévus.

Lire aussi: Quel panneau de bois pour rénover sa maison ?

Estimation d’un bien immobilier par un expert immobilier

Il est également possible de faire évaluer son bien par une personne physique rompue aux métiers de l’immobilier. Tout comme les agences immobilières, les experts de ce domaine sont tenus à une déontologie stricte. La plus importante des précautions à prendre est l’interdiction pour l’expert de faire partie des personnes susceptibles d’acheter le bien. Cela peut être un membre de la famille, un ami ou encore un collègue. Lorsqu’il s’agit d’un professionnel, ceci est également valable pour les employés de l’entreprise au sein de laquelle il est inscrit.

Le recours à un expert immobilier ne prive pas le vendeur de la possibilité de vendre lui-même son bien. Dans ce cas, il est conseillé d’adopter une attitude très professionnelle. L’expertise doit être menée en toute objectivité.

Bien sûr, rien ne vous empêche de coupler vos recherches. Vous pouvez tout à fait commencer par effectuer une estimation en ligne, puis la compléter avec une estimation en direct. Si les résultats divergent, vous pourrez toujours éclaircir la situation avec l’expert immobilier que vous avez engagé. Votre objectif est simple : définir le prix le plus juste pour votre maison ou votre appartement. Pour cela, tous les moyens sont bons.

Qu’est-ce que le négoce pour un bien immobilier ?

Le négoce de l’immobilier, c’est le fait de négocier les prix des biens immobiliers à vendre ou à louer. Il peut s’agir de vendre un bien dans lequel on a investi, ou d’acheter un bien dans lequel on souhaite investir. Pour réussir dans le négoce du foncier, il faut avoir une connaissance du marché immobilier et du marché boursier. Il est aussi nécessaire d’avoir des connaissances en droit immobilier, ce qui permet de négocier correctement les baux.

Il est important de ne pas confondre le négoce de l’immobilier avec l’achat et vente de biens immobiliers. Le négoce de l’immobilier est un métier qui consiste à acheter et revendre des biens immobiliers. Dans le domaine de la transaction immobilière, il existe plusieurs types de négociations :

  • La négociation de l’achat ou de la vente d’un bien immobilier ;
  • La négociation d’un bail ;
  • La négociation d’une créance hypothécaire ;
  • La négociation d’un plan de financement.

Quoiqu’il en soit, et pour que les négociations se passent bien, une bonne estimation immobilière sera nécessaire au préalable.

Quels sont les critères d’évaluation d’un bien ?

Qu’elle se fasse en ligne ou en présentiel, l’estimation se base sur des critères précis : surface en m2, matériaux, ancienneté, localisation, isolation, etc. Chaque critère devra être renseigné avec précision, car il comptera dans l’estimation précise de votre maison ou de votre appartement. Il conviendra également de préciser de quel type de bien il s’agit, son exposition, les espaces perdus, la surface du garage (surfaces non habitables), ou encore la présence d’un jardin. Précisez également si le bien présente une possibilité d’extension, cela peut également jouer dans l’estimation. Si des coûts de rénovation sont à prévoir, il conviendra bien sûr de le mentionner.

L’estimation immobilière est ainsi une étape importante qui conditionne souvent l’accord du vendeur, et pas seulement sur la valeur du bien, mais aussi sur sa qualité et son état, les charges et les aménagements. La pratique de l’estimation immobilière s’est largement développée et professionnalisée au cours des dernières décennies. L’engouement pour ce métier a même conduit à la création d’écoles nationales d’estimation, et à la constitution des associations professionnelles. Pour les propriétaires, c’est l’assurance de proposer leur bien immobilier au juste prix pour vendre mieux, et plus vite.

Lire aussi: Vente immobilière et location à Strasbourg : les diagnostics concernés

4.7/5 - (31 votes)
Article précédentAssurance vie ou PEA : dans quoi faut-il investir ?
Article suivantCrédit Agricole Ille-et-Vilaine : services, tarifs et souscription