Investir en nue-propriété : un achat immobilier avantageux

FENETRE APPART

L’achat immobilier en nue-propriété est une forme d’acquisition de bien à moindre coût. C’est un achat idéal pour investir dans le foncier, pour laisser un bien à ses enfants ou pour anticiper sur l’avenir. Pour mieux savoir si ce type d’investissement immobilier vous convient, nous vous exposons ici ses caractéristiques et ses avantages.

Mais qu’est-ce que la nue-propriété ?

« Nue » signifie que vous possédez le bien sans en avoir l’usage immédiat. Pour en investir en nue-propriété, le bien doit avoir fait l’objet d’un démembrement. Autrement dit, il doit être divisé entre l’usufruitier et le propriétaire. Le premier peut occuper le bien ou l’utiliser pour percevoir les loyers. Le second dispose du bien et peut le vendre s’il veut. Sachez que l’achat en viager ressemble à de la nue-propriété mais le paiement du bien est mensualisé dans ce cas.

L’usufruit n’est pas définitif et l’acquéreur prend pleine possession des lieux au bout de 10 à 20 ans, selon les contrats. Il finit donc par avoir la pleine propriété de son bien. Cela sans frais supplémentaires. Ce type d’acquisition immobilière est évidemment très intéressant lorsqu’il se fait dans une zone à forte demande en logement locatif. Ainsi, acheter en nue-propriété en ville et centre-ville est l’idéal.

Lire aussi : Vente immobilière : comment faire estimer votre bien ?

Quels sont les avantages de la nue-propriété ?

Pour le vendeur, c’est l’assurance de rester chez soi encore quelques années, le temps de préparer son changement de vie. C’est une bonne option dans le cas d’un départ en retraite. C’est aussi une façon de garder une certaine liberté sur son bien. Ainsi, si le vendeur reste l’usufruitier, il a toujours la possibilité de louer son logement quelques années encore. C’est aussi une entrée d’argent sûre car elle se fait en une seule fois.

Pour l’acquéreur, l’avantage numéro 1, c’est de devenir propriétaire à moindre coût. Cette option est une aubaine pour ceux qui veulent investir dans un logement pas cher. En effet, la réduction de 30 à 40 % correspond aux années durant lesquelles il n’aura pas l’usufruit de son bien.

C’est en quelque sorte les loyers dont il ne bénéficiera pas. Autre avantage : celui de la fiscalité. L’impôt sur le revenu et l’impôt sur la fortune ne concerne pas ce type d’achat en nue-propriété. De plus, vous n’aurez pas à payer de taxe foncière ou immobilière avant d’avoir la jouissance de votre logement.

Pourquoi devenir nu propriétaire ?

Si vous avez été séduit par les avantages liés à la nue-propriété, que vous soyez vendeur ou acheteur, vous savez pourquoi cela vous intéresse. Pour le vendeur, c’est l’assurance de recevoir l’intégralité de la somme liée à la vente de son bien. Ceci une fois l’acte notarié signé. Cette somme lui permettra de réaliser ses projets, de procéder à des travaux dans une autre propriété, par exemple.

Pour l’acheteur, c’est la sécurité dans l’avenir. Ce dernier doit bien veiller à acheter en DUH (Droit d’Usage et d’Habitation) car cela signifie que le vendeur ne conserve que le droit de vivre dans le logement. Si le contrat est signé avec la conservation de l’usufruit, cela signifie que le vendeur peut y vivre et le louer. Un inconvénient si l’acheteur veut récupérer la jouissance de son bien et que ce dernier a été mis en location.

Lire aussi : Travaux de copropriété : des solutions pour faire des économies toute l’année !

4.5/5 - (41 votes)
Article précédentQuel constructeur de maison choisir en Savoie ?
Article suivantBanque Populaire Occitane : services, tarifs et souscription