Quelles sont les aides pour l’achat de volet roulant en 2022 ?

installation volet roulant

En fonction du modèle, des dimensions et du système d’ouverture, l’installation d’un volet roulant peut dans certains cas rapidement se révéler très onéreuse. Heureusement, la pose et le remplacement d’un volet roulant font partie des travaux éligibles à certaines aides financières des pouvoirs publics, notamment dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Les aides pour l’achat de volets roulants en 2022 vous permettent en effet de réduire le coût d’acquisition et d’installation de votre nouveau matériel. Subvention MaPrimeRenov, TVA réduite à 5,5 %, éco-prêt à taux zéro, crédit d’impôt…voici le détail des différentes subventions auxquelles vous pouvez prétendre pour l’acquisition de votre équipement.

Le crédit d’impôt pour volet roulant motorisé

En 2022, la motorisation de volet roulant reste éligible à un crédit d’impôt spécifique sous certaines conditions. En effet, le dispositif doit être installé dans le cadre de travaux d’accessibilité du logement pour les personnes à mobilité réduite. Le taux de ce crédit d’impôt pour volet roulant s’élève alors à 25 % du montant des dépenses, prix d’un volet roulant compris. Cette aide est soumise à un plafond de 5 000 euros pour une personne seule et de 10 000 euros pour un couple. Une majoration de 400 euros est accordée par personne à charge ou 200 euros par enfant en garde alternée. Ce plafond s’applique à l’ensemble des travaux d’accessibilité effectués au cours des 5 dernières années. L’installation d’un volet roulant et la motorisation permettent ainsi de profiter d’un crédit d’impôt de 25 %, même sans la présence d’une personne invalide au sein du foyer fiscal.

Ma Prime Rénov pour l’achat de volet roulant solaire

Les travaux pour l’installation de volets roulants ne sont pas éligibles au dispositif MaPrimeRénov en tant que tels. Il n’existe donc pas de subvention MaPrimeRénov pour les volets roulants génériques à proprement parler. Toutefois, les volets roulants électriques se déclinent en version solaire et sont alors, dans ce cas de figure, éligibles au dispositif MaPrimeRénov. Le montant de l’aide pour l’installation de volets roulants solaires est compris entre 39 euros et 179 euros par équipement, dans le cadre de l’isolation des parois vitrées en simple vitrage.

 

Si vous prévoyez des travaux plus importants de rénovation, MaPrimeRénov est également applicable pour des forfaits de rénovation globale (bouquets de plusieurs travaux) pouvant atteindre 14 000 euros. Pour en bénéficier, les travaux doivent en revanche être obligatoirement confiés à un professionnel ou à une entreprise agréée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement).

Ma Prime Rénov Sérénité de l’Anah

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) a mis en place différentes subventions pour aider les ménages à financer leurs travaux d’économies d’énergie. La pose d’un volet roulant contribuant à l’amélioration énergétique d’un logement, ce type de travaux est donc éligible à la prime énergie. Cette aide s’applique à tous les travaux qui apportent un gain énergétique d’au moins 35 % dans le logement. En fonction de vos ressources, Ma Prime Rénov Sérénité peut atteindre entre 35 % et 50 % du montant des dépenses engagées pour la réalisation des travaux.

 

L’octroi de cette aide est toutefois soumis à plusieurs conditions. En effet, vous devez tout d’abord être propriétaire d’un logement de plus de 15 ans et y résider afin de pouvoir prétendre à cette aide. De même, il convient de faire réaliser les travaux par un professionnel agréé RGE. Par ailleurs, le particulier qui sollicite cette prime ne doit pas avoir bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro au cours des cinq dernières années. Enfin, certains plafonds de ressources sont à respecter pour être éligible à ce type de subvention.

La TVA réduite à 5,5 %

Certains travaux d’amélioration énergétique sont éligibles à la TVA 5,5 % au lieu de 20 %. C’est notamment le cas de la pose de volets roulants. Bien que le crédit d’impôt pour les volets roulants n’existe plus depuis 2020, une TVA particulière de 5,5 % pour le remplacement de certains équipements s’applique y compris pour les volets roulants. Pour en bénéficier, les volets roulants doivent être mis en place par un artisan agréé RGE et posés dans un logement bâti depuis plus de 2 ans.

 

Qui plus est, le dispositif doit respecter des niveaux de performance énergétique fixés par la réglementation, avec notamment un coefficient de résistance thermique (R) supérieur à 0,22 m²K/W. Cette TVA privilégiée s’adresse aux propriétaires résidents ou bailleurs, aux locataires et même aux occupants à titre gratuit du logement. Outre ces cas de figure, vous pouvez tout de même profiter d’une TVA avantageuse pour la pose de volets roulants en rénovation avec un taux intermédiaire de 10 %.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un programme d’aide financière qui permet de bénéficier d’un prêt bancaire à des conditions particulièrement avantageuses pour un montant maximum de 50 000 euros (autrefois 30 000 euros) à rembourser en 10 ans sans aucun intérêt comme son nom l’indique. Les intérêts sont, en effet, intégralement pris en charge par l’État.

 

Ce dispositif s’adresse à tout propriétaire occupant ou non, pour les logements construits depuis plus de deux ans et faisant office de résidence principale pour le propriétaire ou le locataire. Dans le cadre de travaux d’installation de volets roulants, cette aide est accordée si les travaux engagés concernent le changement d’au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres en ouverture double vitrage. Autre condition pour prétendre à ce prêt, il convient d’opter pour des volets roulants isolants avec des critères de performance spécifiques. Enfin, là encore, les travaux doivent être réalisés par un professionnel agréé RGE. 

4.9/5 - (12 votes)