Marché de l’immobilier en 2022 : les nouvelles tendances.

9735c9fb3ce506bb8522fd916cd2fcef

En 2021, l’immobilier a connu une évolution tumultueuse avec une hausse des prix de 7,4 % en moyenne ainsi qu’une augmentation énorme des ventes de logements anciens. Qu’en sera-t-il en 2022 ? Voilà la question que se posent tous les acteurs du marché immobilier français. Découvrez dans cet article les grandes tendances du marché immobilier en 2022.

Une tendance à la hausse pour l’immobilier neuf

Avec la reconduction du PTZ ou prêt à taux zéro jusqu’en décembre 2022, le marché de l’immobilier neuf va connaître une tendance à la hausse.  Le PTZ est un prêt accordé sous condition de ressources qui exclut un remboursement d’intérêt. C’est ainsi une aide financière très importante qui contribue à faciliter aux ménages français, l’acquisition de biens immobiliers neufs dans des zones tendues.

7ff7cb1359e6e16a2190ab81278364b7

Les dernières opportunités à saisir avec le dispositif Pinel

Avec la reconduction du dispositif Pinel et de ses avantages jusqu’à décembre 2022, les investisseurs pourraient profiter de très belles opportunités d’investissement cette année. En effet, une fois en 2023, les réductions d’impôts permises par le dispositif Pinel seront moins intéressantes. L’année 2022 connaîtra donc sûrement une explosion de l’achat de logements neufs en France.

Des achats immobiliers tournés de plus en plus vers la campagne en 2022

L’émergence de la covid a poussé les Français à changer leur mode de vie habituel. Ils optent par exemple plus souvent pour le télétravail. Les conséquences de ces nouvelles pratiques dans le secteur de l’immobilier se traduisent par une tendance de plus en plus importante à l’exode urbain. Selon une étude du CSN (Conseil Supérieur du Notariat), l’achat de maisons avec extérieur a été plus plébiscité que celui d’appartement dans les grandes métropoles en 2021. En effet, entre janvier et octobre 2021, le prix des maisons a connu une hausse importante de +9 %  contre +5,2 % pour les appartements. Cette tendance pourrait ainsi s’accentuer en 2022 et même prendre de l’ampleur.

Le prix de l’immobilier en 2022

Suite à plusieurs années de fortes hausses, on observe aujourd’hui un essoufflement du marché immobilier dans plusieurs secteurs géographiques. Avec les prix qui sont de plus en plus inaccessibles, la demande immobilière connaît alors une grande baisse. En effet, le pouvoir d’achat des Français ne connaît pas une évolution aussi rapide que celle des prix. Ces augmentations en 2022 seront donc plus localisées et moins importantes. D’après certaines études, la croissance des prix de l’immobilier en 2022 va connaître une stabilisation autour de 2 % en moyenne. Cette tendance s’explique aussi par :

  • le fait que l’année 2022 est une année électorale. On observe en effet à chaque scrutin présidentiel, un attentisme qui gagne aussi bien les vendeurs que les  acheteurs de biens immobiliers ;
  • les dispositions prises par le Haut Conseil de la Stabilité financière, qui ont limité l’accès au crédit immobilier de certains ménages. Ces dispositions visent à prévenir tous risques de surendettement.

Durant l’année 2022, les investisseurs et acheteurs pourraient donc retrouver beaucoup plus de pouvoir dans les transactions immobilières.

Stabilité des loyers en 2022

Comme précisé plus haut, le prix de l’immobilier évoluera peu en 2022. Il en sera de même pour le montant des loyers. Ceci est dû principalement à : la loi d’encadrement des loyers en zones tendues et à l’impact négatif de la crise sanitaire sur les moyens financiers des locataires. Rappelons que les loyers ont augmenté de 0,2 % en 2020 et de 0,1 % durant le 1er trimestre de l’année 2021. Il est donc recommandé aux investisseurs immobiliers d’être très attentifs à la rentabilité de leurs achats.

Des taux bas de crédit immobilier en 2022

Les taux de crédits immobiliers ont connu une hausse considérable durant l’année 2021. Toutefois, en 2022, il pourrait y avoir une amélioration. En effet, le niveau des taux de prêt immobilier va rester bas durant toute l’année. Il y aura quelques augmentations légères et temporaires, mais rien d’important à craindre. Ceci est dû à la volonté qu’ont les banques d’attirer de nouveaux clients grâce au crédit immobilier. Ce dernier est en effet un produit d’appel idéal, qui facilite la fidélisation de client pour de nombreuses années.  La majorité des banques va donc proposer des taux d’emprunt très bas afin d’augmenter efficacement leur part de marché.

4.1/5 - (39 votes)