PER en ligne : les bonnes raisons de l’adopter en 2021

Source de l'image : freepik.com

Au cœur de grands questionnements, le nouveau Plan d’épargne retraite mis en avant par la loi Pacte en mai 2019 connaît encore l’hésitation des investisseurs. En effet, l’idée de devoir s’engager sur le long terme n’est pas toujours au goût des individus, même si le but de ce dernier est de prévoir ses jours d’inactivités futurs. Et pourtant, ouvrir un PER en ligne offre de multiples avantages ! Retour sur les raisons pour lesquelles détenir d’un PER est source de plusieurs attraits majeurs pour ses adhérents.

Regroupement de l’ensemble des produits d’épargne retraite

Si le marché enregistre actuellement de multiples produits d’épargne retraite, il peut s’avérer difficile pour les intéressés de trouver le meilleur dispositif à favoriser. Présentant, en effet, chacun leurs propres avantages, la souscription à toutes ces offres n’est point intéressante côté gestion. La mise en place par la loi Pacte du PER s’avère être une solution pertinente à cet obstacle majeur.

Succédant à l’ensemble des produits d’épargne, le PER se dote d’une organisation classée sous 3 catégories distinctes : le PER individuel ; le PER collectif d’entreprises et le PER obligatoire. Regroupant les différents dispositifs initiaux, ces 3 divisions se caractérisent comme suit…

  • PER individuel: suppléant de 3 dispositifs dont le produit d’épargne retraite populaire (perp) ; la loi Madelin destinée aux travailleurs non-salariés (non agricoles), et tous types de Préfon (contrat préretraite pour agent de la fonction publique), le compte PER individuel est ouvert à tous, sans limite d’âge ni condition de statut. Totalement facultatif, ce dernier permet de se construire un capital pour sa retraite. Retrouvez ici les meilleurs PER en ligne.
  • PER collectif d’entreprise: substitut du PERCO, ce dispositif est celui qui est instauré pour les entreprises à destination de tous leurs salariés. Ce dernier a pour objectif de collecter les sommes l’épargne salariale et est totalement facultatif.
  • PER obligatoire: également affecté aux entreprises pour l’ensemble ou une partie des salariés, le PER obligatoire remplace le PERE de l’article 83. Les salariés pourront, à travers ce dispositif, se constituer une épargne retraite cotisée de moitié par son entreprise et des versements personnels modulables.

En outre, le PER est un unique compte qui regroupe tous les dispositifs d’épargne retraite. Les adhérents pourront ainsi profiter d’une gestion simplifiée de leur économie pour la retraite. Le tout sans avoir à multiplier le nombre de contrats, tout au long de sa vie.

A lire aussi : Comment choisir son gestionnaire de patrimoine ?

Épargne retraite continue tout au long de ses années d’activités

Auparavant la règle était simple : lorsque vous quittez un employeur, vous perdez l’épargne retraite réalisée durant les années d’activité au sein de cette structure. Le PER vient à bout de ce système et octroie une réelle portabilité de votre contrat et donc de vos économies !

Ainsi, si un employé désire quitter une entreprise, il n’aura pas à craindre pour son capital retraite. La somme acquise sur le PER au cours de sa carrière professionnelle pourra être transférée sur n’importe quel autre plan d’épargne retraite : PER à PER ; PERP vers PER ; Madelin à PER ; PERCO à PER ou même PERE vers PER.

Les frais de transmission sont limités à 1 % ou 0 % selon la situation. Ceux qui procèdent à un transfert dans les 5 années qui suivent la date du 1er versement dans son plan seront facturés à 1 % de ses avoirs. Les frais sont nuls pour les propriétaires de comptes PER valide depuis plus de 5 ans désirant réalisés un transfert.

Cette portabilité est sans doute l’un des apports majeurs de ce dispositif instauré par le gouvernement. Il s’agit également d’une fonctionnalité qui octroie une sérénité importante pour les détenteurs de compte PER. La réforme de l’épargne retraite harmonise et simplifie ainsi la gestion de leurs avoirs aux adhérents.

Libre choix de la méthode de sortie du capital à l’échéance

Le moyen de récupérer ses avoirs pécuniaires une fois à la retraite est également une contrainte majeure de la majorité des plans actuels. Avec le PER en ligne, le titulaire d’un PER est désormais en mesure de choisir la méthode à partir de laquelle il souhaite toucher son capital retraite :

  • en rente viagère : des versements réguliers seront réalisés (par mois ou par trimestre) jusqu’à son décès. Le propriétaire du PER touchera donc sa retraite au fur et à mesure ;
  • sortie en capitale totale : à l’âge de la retraite, le titulaire débloque en une seule fois le montant de sa retraite ;
  • sortie en capitale partielle ou fractionnée : la durée du fractionnement est fixée par le gestionnaire du compte PER.
Article précédentUn logiciel immobilier tellement fluide que vous allez l’adorer !
Article suivantAppartement à Lyon : comment valoriser l’ancien ?