Fontaine à eau obligatoire en 2022 : qui est concerné par la loi AGEC ?

41e38d9c514d267ec5d90c08c5c06491

La préservation de l’environnement et des ressources est le combat que beaucoup de pays et d’organisations mènent aujourd’hui. En effet, il est important de préserver l’environnement et toutes les matières disponibles pour le bien-être de chacun. C’est dans cette optique que la loi anti-gaspillage pour l’économie circulaire a été votée. Son action est vaste et elle vise principalement à s’orienter vers un modèle circulaire en ce qui concerne les modes de production et de consommation. Découvrez plus de précisions sur cette loi dans cet article.

Qu’est-ce que la loi AGEC et qui est concerné ?

La loi AGEC intervient dans le cadre de la lutte contre le gaspillage. Son but principal est d’apporter un véritable changement dans les habitudes de production et de consommation. De manière précise, la loi AGEC vise à transformer l’économie linéaire en une gestion circulaire. Il ne s’agira plus de produire, de consommer et de jeter, mais de pouvoir se servir de ce qui est jeté pour recommencer un nouveau cycle de production.

La loi anti-gaspillage pour l’économie circulaire fonde ses bases sur cinq axes à savoir :

  • Sortir du plastique jetable ;
  • Lutter contre le gaspillage et le réemploi solidaire ;
  • Mieux informer les consommateurs ;
  • Agir pour l’obsolescence programmée ;
  • Mieux produire.

Depuis la promulgation de la loi en février 2021, de nombreuses actions ont été mises en place pour passer le message. Le début de la sensibilisation a commencé avec le déploiement du dispositif de vrac. Il oblige le vendeur à accepter les contenants que lui apporte un client lors d’un achat chez lui. Par la suite, la limitation du suremballage plastique grâce au bonus-malus et l’interdiction de la distribution des bouteilles en plastiques dans les entreprises ont suivi. Dès 2022, d’autres mesures seront prises dans le cadre de la loi agec notamment en ce qui concerne les établissements qui reçoivent du public. Ils seront dans l’obligation d’avoir des fontaines raccordées au réseau d’eau potable pour permettre à leurs clients et visiteurs de s’hydrater facilement. D’autres mesures suivront pour réellement inculquer la notion d’économie circulaire.

En ce qui concerne les personnes concernées, il faut rappeler qu’il s’agit de tout le monde à divers niveaux. En effet, les gouvernements et les différentes organisations veulent faire comprendre l’enjeu qui se cache derrière cette nouvelle loi. Outre le fait de préserver les ressources, la loi AGEC vise également à s’assurer que les générations futures puissent bénéficier d’un environnement sain où les biens et matières premières ne sont pas gaspillés. Pour faire passer le message, il est important d’impliquer les différents acteurs comme :

  • Les industries (agroalimentaire, fabrication de jouets, textiles, automobiles) ;
  • Les chaines de restauration ;
  • Les hôtels, et autres.

Quels sont les impacts positifs pour les clients ?

Les quatre axes sur lesquels se base la loi AGEC visent à mettre le client au cœur de la gestion de son environnement. Avec elle, il pourra bénéficier de meilleures informations sur la question de la pollution causée par les déchets plastiques. Le client ou consommateur pourra alors accompagner les initiatives qui sont prises dans le cadre de la lutte contre les déchets plastiques. D’un autre côté, il pourra être exigeant vis-à-vis des acteurs concernés. Par exemple sur le volet de la restauration, un client pourra s’assurer qu’il est servi dans une assiette réutilisable plutôt qu’un contenant jetable.

Lire aussi: Comment améliorer la performance et la productivité de votre industrie ?

Quels sont les impacts positifs pour la planète ?

Aujourd’hui plus que jamais, l’humanité a besoin de préserver ses ressources et de faire de l’environnement un endroit sans danger pour les futures générations. Les déchets plastiques sont à la base de nombreux dégâts dans le monde. Pollution atmosphérique, aquatiques sont entre autres les différentes manières par lesquelles le plastique dégrade l’environnement. D’un autre côté, le gaspillage des ressources crée un véritable manque en matières premières créant un déséquilibre alimentaire.

Sur ces points, il urge comme l’a rappelé Pédri lors de son discours au cours de la cérémonie du ballon d’or 2021 de s’inscrire dans la logique du recyclage des déchets plastiques. Grâce à un tel acte, il est plus facile de contrôler les dégâts qu’ils causent. Dans le même temps, il faut penser à la rationalisation dans l’usage des ressources et matières premières. Pour les plus importantes, une stratégie de renouvellement doit pouvoir être mise en place tout en respectant le dernier axe de la loi AGEC.

En résumé, la loi AGEC touche tous les secteurs d’activité. À travers ses articles et les mesures déployées, il serait possible, d’ici 2025, d’atteindre une économie circulaire dans la production et la consommation.

Lire aussi: Entreprises : comment limiter les coûts ?

4/5 - (26 votes)