Comment lire et interpréter un code défaut BMW ?

code defaut bmw moteur 1

Lorsqu’une BMW rencontre un problème, l’unité de contrôle électronique (ECU ou Engine Control Unit) enregistre un code défaut dans sa mémoire. En fonction de la nature de la panne rencontrée, ce code peut prendre diverses formes. Dans ce guide pratique, nous vous expliquons donc en détail ce qu’est un code défaut BMW, comment le décrypter et comment s’en servir pour un diagnostic efficace.

Code défaut BMW : qu’est-ce que c’est ?

Depuis 1996, toutes les BMW sont dotées d’une prise de diagnostic OBD (On-Board Diagnostics). Il s’agit d’un système par lequel on accède à un ensemble de données liées à l’état de fonctionnement de la voiture.

Grâce à ces données, les pannes et défauts sont repérés puis traduits sous forme de codes erreurs ou DTC (Date Trouble Diagnostic). Ce sont donc ces derniers qui sont stockés puis affichés sur l’interface de votre système OBD.

Important : Les codes défaut ne définissent pas la panne dont il s’agit avec précision. En réalité, chaque code défaut BMW correspond à une zone d’erreur. Il vous donne donc une idée globale des problèmes auxquels votre véhicule est probablement en train de faire face. Il suffit de suivre cette piste pour identifier la véritable source du code.

Comment afficher un code défaut BMW ?

Afin d’accéder aux données recueillies par l’unité de contrôle électronique, vous devez disposer d’un outil de diagnostic approprié. Celui-ci doit être connecté à la prise OBD. Vous avez le choix entre un outil standard et un outil Bluetooth.

Le premier comprend un lecteur qu’il faut brancher à la prise de diagnostic. Quant à la deuxième version, vous pouvez la connecter à votre téléphone pour lire les données. La prise de diagnostic est située derrière une trappe sur la partie inférieure du tableau de bord de votre voiture.

Vous la trouverez sur le côté gauche de la colonne de direction. Cette prise est triangulaire et possède 16 broches.

code defaut BMW scanner

Comment lire le code erreur affiché ?

À l’instar des DTC standards, les codes défaut BMW prennent la forme d’un code alphanumérique généralement constitué de cinq caractères.

Le premier caractère

Il s’agit d’une lettre qui fait référence au compartiment du véhicule qui est concerné. Il s’agit de l’un des caractères suivants :

  • U pour User (Réseau de communication) ;
  • P pour Powertrain (Moteur et Boîte) ;
  • B pour Body (Carrosserie) ;
  • C pour Châssis.

Le compartiment touché est également qualifié de famille du code dans le jargon du système OBD-II.

Le deuxième caractère

Il s’agit d’un chiffre compris entre 0 et 3, mais les chiffres 0 et 1 sont les plus fréquents. Ce caractère vous permet de savoir si la panne est contrôlée par la SAE/l’ISO ou le fabricant (BMW en l’occurrence).

Les problèmes dépendant de la SAE (Society of Automotive Engineers) ou de l’ISO (Organisation internationale de normalisation) sont représentés par le chiffre 0. Ils sont qualifiés de défauts génériques. Quant à ceux qui sont spécifiques au constructeur automobile, c’est le chiffre 1 qui les représente majoritairement.

Le troisième caractère du code défaut BMW

Le troisième caractère du Trouble Code est un chiffre compris entre 0 et 7. C’est grâce à lui que vous pouvez identifier le système du véhicule qui est concerné par la panne :

  • Le chiffre 0 concerne la mesure du carburant et de l’air et contrôle auxiliaire des émissions ;
  • Le chiffre 1 fait uniquement référence à la mesure du carburant et de l’air ;
  • Le chiffre 2 concerne le dosage de carburant et d’air (circuit d’injection) ;
  • Le chiffre 3 touche aux systèmes d’allumage ou ratés ;
  • Le chiffre 4 a rapport aux contrôles d’émission auxiliaires ;
  • Le chiffre 5 fait référence aux systèmes de contrôle de la vitesse du véhicule et de contrôle du ralenti.

Quant aux chiffres 6 et 7, ils sont respectivement liés à l’ordinateur/circuit de sortie et à la transmission. Le chiffre 7 peut être remplacé par 8 ou par 9. Enfin, dans certains cas, le troisième caractère est une lettre entre A, B et C. Celles-ci indiquent l’atteinte du sous-système propulsion hybride.

Lire aussi : Code défaut P20E8 : qu’est-ce que c’est et comment y remédier ?

Les deux derniers caractères principaux

Les quatrième et cinquième caractères du code erreur d’une BMW sont des chiffres. Ceux-ci définissent le numéro d’un cylindre ou d’une rangée de cylindres. Ils vous permettent aussi d’avoir plus d’informations sur la panne :

  • Permanence ou intermittence du défaut ;
  • Circuit ouvert ou court ;
  • Signal d’entrée élevé ou faible.

code defaut BMW

Les caractères supplémentaires du code erreur BMW

Afin de rendre le diagnostic encore plus précis, deux caractères supplémentaires peuvent être ajoutés au code. Ils sont donc reliés aux cinq principaux caractères par un trait d’union. Les caractères supplémentaires précisent le type de panne dont il est question indépendamment de la famille du code (P, B, C ou U).

Il existe plus de 100 double caractères XX pouvant être ajoutés au code défaut d’une BMW. Cela dit, il est plus fréquent que l’on rencontre les suivants :

  • 07 pour panne mécanique ;
  • 00 pour valeur du signal inconnue ;
  • 49 pour panne électronique interne ;
  • 4A pour composant incorrect installé ;
  • 3A pour signal avec trop d’impulsions ;
  • 08 pour panne du signal/message relatif au bus de données.

Il se pourrait également que vous rencontriez 2 A pour signal bloqué dans la plage, 01 pour panne électrique générale, OA pour panne électrique générale 2 ou A3 pour tension du système élevée.

Comment régler la panne indiquée par un code défaut BMW ?

Pour corriger le défaut enregistré, il faut avant tout identifier l’origine du problème. Si vous avez des connaissances et un minimum d’expérience, vous pouvez utiliser le libellé du code erreur comme point de départ. Sinon, il est préférable de confier le travail à un technicien automobile pour être sûr de ne pas se tromper.

Si vous repérez le problème et que vous souhaitez le résoudre vous-même, des manuels de réparation ainsi que le manuel du fabricant vous seront d’une grande utilité.

Cependant, faites attention, car les correctifs qui ont fonctionné pour un autre utilisateur ne sont pas forcément adaptés à votre situation. D’où l’intérêt d’avoir un minimum de connaissances et d’expérience en la matière.

Code défaut BMW : ce qu’il faut retenir

Les codes défaut ou Data Trouble Diagnostic d’une BMW sont des codes alphanumériques constitués de cinq caractères principaux et parfois de deux caractères supplémentaires. Ils déterminent une zone d’erreur servant de repère pour identifier la cause sous-jacente du problème relevé.

Si vous n’avez ni l’expérience ni les compétences nécessaires pour réparer la panne identifiée, contactez un professionnel.

Lire aussi : Comment obtenir et décrypter un code défaut Opel ?

4.4/5 - (30 votes)