Code défaut Audi : qu’est-ce que c’est et comment l’interpréter ?

code defaut audi vehicule

Les codes défaut ou DTC (Data Trouble Code) servent à repérer facilement l’origine des pannes que présente un véhicule. Certains sont universels alors que les autres sont spécifiques au constructeur automobile. Voici ce que vous devez savoir à propos des codes défaut Audi.

Code défaut Audi : qu’est-ce que c’est ?

Comme la majorité des voitures, les Audi sont dotées du système embarqué OBD (On-Board Diagnostics). Ce dernier repère les pannes ou défauts, les traduit et les stocke sous forme de code. Chaque code se rapporte à une zone d’erreur et non à une panne spécifique.

Autrement dit, il s’agit d’un point de départ pour identifier le problème sous-jacent avec précision. Les DTC Audi sont des codes erreur génériques. Également qualifiés de codes standards, ces derniers ont une signification standard, peu importe la marque ou le modèle du véhicule. Ils peuvent donc être lus et décodés par n’importe quel appareil.

Comment interpréter un code erreur Audi ?

L’interprétation d’un DTC Audi passe par la connaissance de son format. Ce dernier prend la forme d’un code alphanumérique (chiffres et lettres) de 5 caractères principaux. Chacun d’eux a sa signification et leur combinaison détermine la lecture de l’ensemble.

Le premier caractère du code défaut Audi

Le premier caractère du code défaut Audi est l’une des quatre lettres suivantes :

  • P (groupe motopropulseur) ;
  • U (Réseau de l’utilisateur) ;
  • B (carrosserie) ;
  • C (Châssis).

Ce caractère indique la famille à laquelle appartient le Trouble Code.

Le deuxième caractère

Le deuxième caractère du DTC est généralement un chiffre entre 0 et 1, mais il peut aussi aller jusqu’à 3. Ce chiffre détermine si le type de panne auquel votre véhicule est confronté dépend du fabricant ou de la SAE/l’ISO.

Pour les problèmes spécifiques au constructeur automobile, le premier caractère est suivi par le chiffre 1. Le caractère 0 lui se rapporte aux défauts génériques, contrôlés par la SAE (Society of Automotive Engineers) ou l’ISO (Organisation internationale de normalisation).

Le troisième caractère du code erreur Audi

Le troisième caractère est un chiffre ou une lettre en fonction du sous-système atteint par la panne :

  • 0/1/2 définit une atteinte du contrôle du dosage air/carburant ;
  • 3 se rapporte au système d’allumage ou raté d’allumage ;
  • 4 touche au contrôle antipollution auxiliaire ;
  • 5 fait allusion à la vitesse du véhicule, le contrôle de ralenti et les entrées auxiliaires ;
  • 6 concerne l’ordinateur de bord et l’information sorties auxiliaires ;
  • 7/8/9 indiquent que la panne est liée au contrôle de la transmission (boîte de vitesses).

Lorsque le troisième caractère est une lettre, il varie entre A, B et C. C’est alors le sous-système propulsion hybride qui est touché.

Lire aussi : Code défaut DF025 : interprétation et correction

Le quatrième et le cinquième caractère

Les deux derniers caractères principaux définissent le numéro d’un cylindre ou d’une rangée de cylindres. Ils donnent également des détails sur la permanence ou au contraire l’intermittence du problème. S’il s’agit d’un circuit ouvert ou court, d’un signal d’entrée élevé ou faible, ce sont ces deux caractères qui le précisent.

code defaut audi reparation

Les caractères supplémentaires du code erreur Audi

Pour faciliter le diagnostic, le code défaut Audi peut être complété par deux caractères supplémentaires XX. Ceux-ci donnent des informations sur le type de panne dont il s’agit et sont conjointement utilisés avec n’importe quelle famille (P, B, C et U). En présence de ces caractères supplémentaires, le Trouble Code prend la forme P0085 – XX par exemple.

La liste des double caractères pouvant s’ajouter au code standard est extrêmement longue (plus de 100 éléments). Toutefois, il y en a quelques-uns qu’il est utile de connaître :

  • 08 pour panne du signal/message relatif au bus de données ;
  • OA pour panne électrique générale 2 ;
  • 2A pour signal bloqué dans la plage ;
  • 01 pour panne électrique générale ;
  • 00 pour valeur du signal inconnue ;
  • 07 pour panne mécanique.

À ceux-là s’ajoutent les doubles caractères 3A pour signal avec trop d’impulsions, 49 pour panne électronique interne, 4A pour composant incorrect installé et A3 pour tension du système élevée.

Comment se fait la lecture d’un code défaut Audi ?

Pour lire les codes défaut de votre Audi, vous avez le choix entre :

  • Un module OBD et une application mobile comme EOBD Facile et le module IEGEEK ;
  • Le câble VAGCOM et le logiciel VCDS ;
  • Le lecteur de code défaut.

Le logiciel VCDS émule les fonctions des outils de diagnostic VAG (Volkswagen AG). De plus, par rapport à un simple lecteur OBD, il met à disposition des paramètres intéressants tels que : la date, l’heure, le kilométrage, le régime moteur au moment de l’enregistrement du code, la fréquence, la signification et détail du DTC.

La prise diagnostic OBD2 est située sous le tableau de bord du véhicule. Au besoin, renseignez-vous auprès de votre garagiste ou lisez les informations rédigées par le fabricant. Cela vous permet par exemple de connaître l’utilité de chacun des PIN figurant sur l’interface.

Code défaut Audi : que retenir ?

Les codes défaut Audi appartiennent à la liste des Data Trouble Codes standards (s’appliquant à tous les constructeurs). Pour les interpréter, il faut se baser sur leurs caractères principaux ainsi que supplémentaires. Pour vous faciliter la tâche, n’hésitez pas à utiliser des programmes tels que VCDS pour lire le code.

Lire aussi : Comment obtenir et décrypter un code défaut Opel ?

4.1/5 - (25 votes)