Comment savoir si son véhicule est en fourrière ?

Savoir si son véhicule est en fourrière

Si vous ne retrouvez plus votre véhicule là où vous l’avez garé, il se peut qu’il ait été mis en fourrière. Plusieurs motifs peuvent justifier cette saisie : un arrêt ou un mauvais stationnement considéré comme gênant ou abusif.

Etant donné que la mise en fourrière peut s’effectuer en l’absence du propriétaire du véhicule, le doute peut s’installer dans certaines situations.

Alors, comment savoir si son véhicule est en fourrière et qu’il n’a pas plutôt été volé ? Voici un guide avec les infos et astuces pour rapidement en avoir le cœur net.

Pour quelles raisons votre véhicule peut être mis en fourrière ?

Votre véhicule peut être envoyé en fourrière sans que vous n’en soyez automatiquement informé. Si cela arrive, c’est que vous avez probablement enfreint certaines dispositions du Code de la route liées au stationnement du véhicule.

Voici quelques motifs courants qui peuvent entraîner une mise en fourrière à votre insu :

  • Véhicule hors d’usage (épave) ;
  • Véhicule qui gêne ou empêche la circulation ;
  • Arrêt ou stationnement abusif ou dangereux ;
  • Véhicule affectant l’esthétique des sites et des paysages classés ;
  • Véhicule avec un cyclomoteur modifié dans le but de dépasser les limites de vitesse.

Si vous abandonnez votre véhicule dans un lieu public ou privé ou dans une forêt soumise au régime forestier, il peut également être envoyé en fourrière.

Que faire pour savoir si son véhicule est en fourrière ?

Selon la loi, vous devez être prévenu par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 5 jours ouvrables suivant la mise en fourrière de votre véhicule. Cette lettre précise notamment l’autorité qui a approuvé l’opération, le motif, ainsi que l’adresse de la fourrière.

Cependant, il existe plusieurs autres moyens pour vérifier au plus tôt si son véhicule est en fourrière ou pas.

Renseignez-vous auprès des autorités

Dès que vous remarquez l’absence de votre véhicule, contactez automatiquement la gendarmerie ou le poste de police le plus proche de son emplacement récent. Vous pouvez aussi contacter le service en charge de la gestion de la fourrière municipale en Mairie.

Si l’enlèvement est réalisé à Paris ou dans les départements de Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne ou de l’Essonne, contactez la préfecture de police.

Chacune de ces institutions peut vous confirmer la mise en fourrière de votre véhicule, ainsi que la fourrière dans laquelle il se trouve. Pour obtenir une réponse, il vous suffira de vous fournir le numéro d’immatriculation de votre véhicule.

Lire aussi : Quelle pièce à fournir pour changement d’adresse sur carte grise ?

Consultez les plateformes dédiées

Il existe de nombreuses plateformes sur internet qui permettent de vérifier si son véhicule est en fourrière.

Pour les automobilistes parisiens, la plateforme de téléservices de la capitale permet de retrouver n’importe quel véhicule dans les fourrières de Paris. Le processus de vérification est simple et rapide. Une fois sur la plateforme, renseignez le numéro d’immatriculation du véhicule, lancez la recherche et vous avez votre résultat en quelques secondes.

Si votre véhicule n’est pas retrouvé, pas de panique ! Renouvelez la recherche ultérieurement, car le délai de mise à jour automatique des données de la base du site est d’environ 1 heure.

Par ailleurs, il existe des sites d’information indépendants qui vous permettent de retrouver facilement les sociétés de fourrières proches de l’endroit où votre véhicule a été enlevé. Le fonctionnement est assez simple.

Renseignez la ville concernée pour obtenir le numéro et l’adresse de la fourrière qui lui est rattachée. Certaines plateformes vous renseignent même sur les démarches à effectuer pour récupérer votre véhicule.

Comment savoir si son véhicule est en fourrière grâce à l’application « Préf. Police » ?

Si votre véhicule a été enlevé à Paris ou dans la petite couronne parisienne, utilisez l’application « Préf. Police » pour le retrouver. Renseignez le numéro d’immatriculation du véhicule dans l’application pour savoir s’il a été déplacé par les services de police.

Vous êtes également informé de son emplacement et des conditions pour le récupérer. L’application vous permet aussi de trouver les services de police les plus proches de vous.

véhicule en fourrière

Comment contacter les autorités compétentes ?

Vous pouvez trouver sur internet tous les contacts dont vous aurez besoin pour retrouver votre véhicule. Par exemple, le ministère de l’Intérieur et des outre-mer met à votre disposition un outil rapide pour localiser les brigades de gendarmerie proches de votre emplacement.

Une fois sur le site, renseignez votre adresse dans le champ dédié. Une liste des commissariats les plus proches de vous s’affiche avec leurs adresses et leurs contacts. Sélectionnez celui qui vous convient et une carte vous indique l’itinéraire à suivre pour vous rendre sur place.

La préfecture de police répertorie aussi sur sa plateforme la liste et le contact de tous les commissariats qui lui sont associés.

Comment récupérer son véhicule lorsqu’il se trouve réellement en fourrière ?

Dès que vous avez la confirmation de la mise en fourrière de votre véhicule, vous pouvez entamer les démarches pour le récupérer. La première étape consiste à obtenir l’ordre de sortie ou la main levée dans un poste de police. Pour ce faire, vous devez présenter les pièces suivantes :

  • Permis de conduire ;
  • Justificatif d’identité ;
  • Attestation d’assurance ;
  • Certificat d’immatriculation du véhicule.

Rendez-vous ensuite à la fourrière pour payer les frais d’enlèvement et de garde. Si vous ne vous présentez pas après plus de 3 jours, votre véhicule est considéré comme un véhicule à remettre au service des Domaines ou un véhicule à détruire. Le récupérer peut alors devenir plus complexe.

Que retenir ?

Pour savoir si son véhicule est en fourrière, il faut :

  • Contacter la brigade de brigade ou le commissariat de police le plus proche du lieu d’enlèvement du véhicule ;
  • Utiliser le service en ligne de la préfecture de police ou l’application « Préf. Police » pour retrouver les véhicules à Paris et dans la couronne parisienne ;
  • Consulter les sites d’information indépendants des sociétés de fourrières pour le repérer si vous êtes dans le reste de la France.

Lire aussi : Comment récupérer son véhicule en fourrière ?

4.8/5 - (30 votes)