Caméra espion et assurance voiture

Dans le cadre d’un accident plus ou moins grave, il est parfois difficile de déterminer qui en est la cause lorsque les parts de responsabilités ne sont pas précises. Cette situation peut influer sur les prises en charge par l’assurance. C’est dans ce contexte que faire appel à une caméra espion peut être la solution pour résoudre le problème. Mais plusieurs questions se posent. Voici quelques éléments de réponses pour vous aider.

La diversité des caméras espions et leurs avantages

Comme son nom l’indique, la caméra espion se présente sous différentes formes, elle est camouflée pour ne pas être visible par un tiers. Elle peut être cachée dans un stylo, une paire de lunettes, ou une clé USB. Leurs performances sont aujourd’hui très élevées. Les images enregistrées sont en haute définition. Grâce au Wi-Fi, elles peuvent être directement consultées sur votre smartphone.

Certains modèles proposent une vision nocturne, vous permettant ainsi d’avoir des images bien claires même de nuit. D’autres disposent d’une capacité de stockage importante. Il existe des caméras spécialement destinées à être installées dans un véhicule. Si vous vous posez la question de savoir quel est l’avantage des caméras espions dans une voiture, nous vous donnons quelques réponses à cela.

Lorsqu’elle installée à des endroits stratégiques et qu’elle dispose d’un détecteur de mouvement pour la déclencher, les images captées sont actuellement d’excellente qualité. Elle peut être utilisée dans un cadre professionnel ou pour un usage privé. Elle s’installe sans qu’il soit nécessaire d’effectuer de grosses installations. Exit les caméras filaires d’antan qui nécessitaient l’intervention de professionnels pour cacher les fils, entre autres.

caméra espion et assurance voiture

Quelles sont les utilisations de la caméra espion ?

Installer des caméras chez soi, sur la façade de sa boutique ou dans son entreprise est une façon de se protéger contre les vols et les infractions qui ne cessent de se multiplier. Cependant, les caméras de surveillance classiques restent très visibles. Les malfaiteurs s’y sont adaptés et ont trouvé la parade en coupant les câbles qui alimentent le dispositif. Avec une caméra espion, ce problème ne se pose pas, car elle est autonome dans son fonctionnement, se place n’importe où, et souvent elle ne se remarque pas.

La caméra espion est aussi un outil efficace pour la chasse ou pour l’observation d’animaux dans leur milieu naturel. Elle est étanche et supporte de fortes variations de température, les aléas climatiques, etc. La caméra espion est également essentielle pour la surveillance des personnes âgées vivant seules chez elles, pour les protéger et pour s’assurer de leur sécurité, surtout si elles ont des problèmes de santé. Autre avantage non négligeable, la caméra espion, installée dans votre véhicule peut vous être utile si vous vous retrouvez au cœur d’un accident et qu’il devient difficile de déterminer la part de responsabilité de chacun.

A lire aussi : Assurances et sécurité : préservez vos biens

La dashcam et l’assurance voiture

La dashcam ou la caméra embarquée est une caméra qu’affectionnent les amateurs de sports extrêmes. Elle est actuellement largement adoptée par les automobilistes français. Son installation permet à ces derniers de filmer la route, mais aussi ce qui se passe dans la voiture. Plus de 30 000 véhicules en sont aujourd’hui équipés. Certains assureurs proposent eux-mêmes cet équipement un peu particulier et accompagnent cette option d’une minoration de 10% de la prime d’assurance.

Pour l’assureur, la dashcam est un outil d’une aide indispensable lorsqu’un accident matériel ou corporel se produit. Comme le ferait une boîte noire dans un crash d’avion, elle permet de retracer le déroulement de l’accident avant qu’il ne se produise. Cela aura pour effet de définir la part de responsabilité des personnes impliquées dans l’accident.

La preuve par l’image est la meilleure protection que vous puissiez avoir en cas d’accident. La caméra de bord vous donne l’opportunité de vous défendre auprès de votre assurance, mais aussi au tribunal si celui-ci est saisi. Cependant, il est important de connaître la législation qui régit son utilisation. La Commission nationale de l’informatique et des libertés de France interdit l’utilisation de la caméra en dehors du cadre strictement privé. Cela s’applique dans la voiture puisque la caméra est orientée vers la voie publique. Elle filme donc les piétons et les autres véhicules.

Si vous avez installé une dashcam dans votre véhicule, vous devez en informer ceux que vous véhiculez. Par ailleurs, vous devez également faire part de l’utilité finale des enregistrements que vous avez faits, si vous devez prouver votre innocence auprès de votre assureur. Vous avez en outre l’obligation de déterminer la durée de conservation de la bande. Au-delà de la procédure judiciaire ou de la demande de remboursement par l’assurance, l’enregistrement devra être supprimé. Pourtant, au niveau des assureurs, l’utilisation de la dashcam est illégale. Il ne peut tirer profit des informations privées des différents protagonistes, car cela est contraire à la loi.

dashcam et assurance voiture

À noter que seul le constat amiable est valable en cas d’accident. Les enregistrements ne peuvent être apportés comme éléments de preuves. Pour l’assureur, le constat produit par les deux protagonistes et certifié par un expert est la pièce essentielle pour justifier la responsabilité de chacun. Toutefois, si la dashcam entre dans le contrat d’assurance que vous avez souscrit, vous devez obligatoirement remettre les enregistrements à l’assureur.

Si vous devez présenter ces preuves devant un juge, vous devez savoir que celui-ci n’est pas tenu d’en prendre considération. Le visionnage des enregistrements ne sera qu’informatif et n’influera pas sur le verdict prononcé par le juge. Il pourra conclure que vous aviez une part de fautes et que vous devez l’assumer.

Néanmoins, s’il y a délit de fuite de la part de l’autre conducteur, vous pouvez vous servir de vos enregistrements pour communiquer les informations sur son véhicule aux forces de l’ordre. Elles pourront ainsi d’effectuer des recherches à partir de l’immatriculation, de la couleur et de la marque de la voiture. Elles peuvent également dresser le profil du conducteur. Mais cela reste à leur unique appréciation puisque la réglementation n’est pas encore très précise concernant la dashcam dans ce type de situation.

A lire aussi : Comment changer d’assurance auto ?