Affacturage : quels atouts pour une entreprise ? Comment bien choisir son factor ?

Affacturage : quels atouts pour une entreprise ? Comment bien choisir son factor ?

Peu connu du public, l’affacturage est pourtant une solution dont doivent profiter les entreprises. Il s’agit d’un financement à court-terme, dont elles peuvent se servir pour financer leurs dettes commerciales. Passer par un factor est le moyen de profiter de ce genre de financement. Sa mission consiste à délivrer toutes les factures, puis s’occuper de leur recouvrement.

En quoi l’affacturage est-il utile pour une entreprise ? Comment choisir son factor ?

Ses avantages

En ce qui concerne les avantages et inconvénients de l’afacturage, voici l’essentiel de ses points positifs :

Un outil de financement

Grâce à l’affacturage, l’entreprise est en mesure d’accroitre la qualité de son cycle client. Les dettes peuvent ainsi être payées de manière rapide, et jusqu’à hauteur de 85 % de leurs valeurs. En somme, il en résulte une amélioration de la trésorerie, et un meilleur équilibre des finances.

Une administration des dettes

L’affacturage est très efficace dans les contextes de factures retournées non soldées. Le dispositif permet de recouvrer les créances, en proposant un service financier complet. Il inclut une gestion juridique, comptable et de toute la partie administrative. Les entreprises peuvent ainsi se focaliser sur d’autres objectifs, autres que l’administration des crédits clients et recouvrements.

Une évaluation sûre des clients

L’entreprise peut désormais se passer des requêtes de renseignements à propos de la clientèle. Tout est désormais pris en charge par le factor.

Une prévention des risques clients

Les probabilités de retards dans les paiements sont réduites grâce à l’affacturage. L’entreprise s’évite ainsi une position d’insolvabilité client. Les dettes de l’entreprise sont sécurisées, puisque le factor couvrira 100 % des factures qui lui seront transmises. Bien entendu, tout dépendra des termes du contrat.

Ses inconvénients

Bien qu’utile, l’affacturage possède quand même quelques points négatifs. En voici un aperçu :

Cherté des contrats pour les TPE et PME

Les taux d’un contrat d’affacturage sont intéressants au départ. Après, le contractant peut découvrir des frais supplémentaires qui viennent gonfler les commissions prévues. Certains factors exigent même une garantie sur un pourcentage du chiffre d’affaires. D’autres requièrent que le chef d’entreprise se porte garant à titre personnel.

Une solution oppressive

Dans la plupart des cas, le contrat d’affacturage engage l’entreprise sur une durée importante. Cela peut être compris entre quelques mois, ou des années. Il arrive même que les factors clôturent l’ensemble des postes clients.

Une relation client en danger

Certains factors sont peu compétents en relance. Pourtant, de nombreuses entreprises considèrent cette partie de la relation client comme capitale. Elle peut fortement être mise en danger par une externalisation.

Lire aussi : Investir dans l’immobilier : comparatif 2020 VS 2021

Choix du factor : comment procéder ?

Choisir son factor n’est pas toujours simple. Cependant, considérer certains critères comme ceux qui suivent vous aidera énormément :

Le type d’affacturage

Avant de signer tout contrat d’affacturage, il faudrait en comprendre la nature. Dans le milieu, deux formes existent. Il s’agit de :

  • L’affacturage avec recours : si les créanciers ne payent pas leurs dettes, le factor ne vous exigera rien en retour.
  • L’affacturage sans recours : vous pourriez être amené à rembourser, même si vos créanciers n’honorent pas leurs engagements.

L’expérience

Faites une enquête avant de signer un contrat d’affacturage. Son but doit permettre de savoir si le factor est expérimenté. De cette manière, vous pourrez juger de la qualité des services qui vous seront proposés. N’hésitez pas à collecter des avis d’anciens clients. Plus important encore : assurez-vous, que, le factor est agréé comme tel.

Le domaine d’exercice

Toutes les sociétés d’affacturage ne se valent pas. Il est préférable d’en opter pour une, qui officie dans le même secteur que vous. Si votre entreprise est dans la mode, l’idéal serait donc que le factor ait une certaine expérience. N’écoutez pas ces entreprises d’affacturage qui se disent aptes à travailler dans tous les domaines. Privilégiez un spécialiste.

Le taux de garantie

En général, une exigence d’un taux de garantie de 10 % est faite par les factors. Cette valeur peut aller jusqu’à 15 % et même au-delà. Un comparatif des différentes offres serait l’idéal, afin de faire le meilleur choix. Vous aurez ainsi l’assurance d’être en face d’un factor adapté à vos besoins.

Bien choisir un factor peut être bénéfique pour votre entreprise. Vous ne pourrez y arriver, qu’en évaluant les avantages et inconvénients de cette solution.

Lire aussi : Quelles assurances pour votre entreprise ?

Article précédentComment acheter ou vendre de l’or ?
Article suivantProcessus d’achat en entreprise : qu’est-ce que l’e-procurement ?