Tout savoir sur le microcrédit

0
152
micro crédit

Quelques fois, vous avez des projets personnels comme professionnels mais vous retardez leur réalisation pour diverses raisons. Entre autres, le manque d’un capital financier constitue un obstacle au lancement des activités entrepreneuriales. Depuis plusieurs années, des institutions financières offrent la possibilité d’avoir accès à des micro crédits pour démarrer votre business. Cependant, l’accès à ce type de financement est subordonné généralement à certaines conditions. Découvrez comment obtenir un micro crédit pour réaliser vos projets !

Qu’est-ce qu’un micro crédit ?

Le micro crédit est un fonds destiné à des personnes, généralement en difficulté financière. En effet, c’est une aide octroyée à des citoyens qui ont un besoin urgent de liquidité pour faire face à des dépenses. Ce type de financement est également une solution beaucoup plus simple pour des personnes qui disposent de revenus modestes, instables, ou trop faibles pour obtenir un prêt.

Ainsi, le micro crédit a pour objectif de permettre à une catégorie de personnes d’accéder à un fonds auprès des organismes financiers même si c’est un faible montant. En particulier, il s’adresse notamment à des :

  • salariés en contrat à temps partiel ;
  • travailleurs précaires ;
  • étudiants ;
  • chômeurs.

Les différents types de micro crédit

Dans le cadre de votre recherche de micro crédit, il est nécessaire de bien se renseigner avant de faire un choix. Ceci passe par une évaluation de plusieurs possibilités afin de trouver celle qui vous convient le plus. Par exemple, pour un crédit de consommation vous pouvez utiliser un comparateur de crédit qui vous permettra d’obtenir une offre à meilleur taux sans vous déplacer.

Ainsi, le choix de ce type de micro crédit est le moyen idéal pour profiter rapidement de son capital. Parmi les offres, il existe Finfrog qui vous permet d’obtenir une somme d’argent entre 100 et 600 euros avec un remboursement en 3 ou 4 mois. Une fois votre demande envoyée et si celle-ci est acceptée, vous recevez les fonds en moins de deux jours ouvrés sur votre compte bancaire. Une solution simple, rapide et efficace ! Par ailleurs, en dehors du micro crédit personnel, vous pouvez également opter pour plusieurs autres types de micro crédits selon vos besoins.

Le micro crédit voiture

Le micro crédit voiture est un financement octroyé particulièrement pour un projet d’achat ou de réfection de véhicule. Cependant, avant de pouvoir en bénéficier, les sociétés financières exigent que l’utilisation du véhicule en question soit destinée à des fins professionnelles.

Le microcrédit professionnel

Le microcrédit professionnel est un financement alloué par les sociétés de microfinance à des professionnels ou à des entrepreneurs qui ont un projet de business particulier. Il est généralement demandé par des personnes qui ont essuyé plusieurs refus auprès des banques classiques. Cependant, même s’il ne nécessite pas de justificatifs, il faudra répondre obligatoirement à des conditions exigées par les organismes contactés avant de prétendre à ce type d’aide.

Lire aussi : Divorce et rachat de crédit : que devient le crédit ?

Comment obtenir un micro crédit

Accéder à un microcrédit personnel est tout un processus. En effet, pour obtenir ce financement, l’emprunteur ne doit pas se diriger immédiatement vers les banques. En effet, il est conseillé de passer par le biais d’un intermédiaire. Cette personne intermédiaire a pour rôle essentiel de crédibiliser et de mettre en confiance les institutions financières. Ainsi, il permet de maximiser les chances d’aboutissement de la demande d’aide.

Pour être sûr de trouver un professionnel du domaine, le bénéficiaire peut se rapprocher par exemple des centres communaux d’action sociale, de certains crédits municipaux ou des missions locales et régies de quartier. Il y a également des associations de solidarité, des associations familiales et d’autres associations spécialisées. Cependant, s’il est de la tranche de 16 à 25 ans, il est préférable d’aller vers des missions locales ou des foyers de jeunes travailleurs.

Après que le bénéficiaire ait identifié son accompagnateur et s’en est rapproché, celui-ci étudie la demande et donne son appréciation. Il devra lui fournir notamment des informations sur ses finances, sur le projet de dépense, le montant souhaité et la durée du crédit souhaité. Aussi, il faudra mettre en exergue tous les arguments dont il dispose pour appuyer sa demande notamment les biens qu’il peut mettre en gage.

Si l’accompagnateur est convaincu de la pertinence, il monte le dossier et le présente juste après aux banques locales. Ensuite, avec l’emprunteur, il se charge de faire un suivi strict du processus auprès de l’institution choisie. Une fois qu’ils ont obtenu gain de cause, l’accompagnateur est responsabilisé pour veiller à ce que le remboursement soit fait dans le respect des échéances.

lire aussi : Crédit, faut-il craindre une hausse des taux après le Covid-19 ?