Robinetterie industrielle : quels paramètres prendre en compte pour bien choisir ?

robinetterie industrielle

La robinetterie industrielle désigne l’ensemble des équipements formant le réseau d’alimentation ou de distribution des fluides au sein d’une unité de production. Afin de garantir la performance de cette installation, il est essentiel que celle-ci soit constituée de pièces adaptées à l’activité de l’industrie. Voici donc quelques conseils pour bien choisir sa robinetterie industrielle.

Les caractéristiques des fluides pour bien choisir sa robinetterie industrielle

L’un des principaux critères de performance d’une robinetterie industrielle réside dans son aptitude à conduire les fluides sans les détériorer, mais aussi sans être dégradée à son tour par ces derniers. Pour cela, il est donc indispensable de choisir les éléments du système en tenant compte de toutes les caractéristiques des fluides à véhiculer.

Dans ce cadre, l’intervention d’un expert industriel est vivement recommandée afin, non seulement de sélectionner les équipements adéquats, mais également de gagner du temps dans ce processus délicat. Grâce à son expertise, ce dernier peut accompagner l’entreprise dans son choix, en tenant notamment compte des caractéristiques ci-après :

La nature et l’état des fluides conduits par la robinetterie industrielle

Il s’agit ici de s’assurer que les fluides qui circuleront régulièrement dans la robinetterie sont compatibles avec les matériaux et autres éléments constitutifs du matériel.

Par exemple, une robinetterie sensible à la corrosion est inadaptée à un produit corrosif. De même, une robinetterie industrielle conçue avec des matériaux potentiellement toxiques ne peut être utilisée pour le transport de fluides alimentaires.

Il est donc important de déterminer en amont si le fluide à transporter est :

  • Gazeux ;
  • Abrasif ;
  • Explosif
  • Corrosif ;
  • Alimentaire ;
  • Pulvérulent, etc.

Lire aussi: 3 conseils pour mettre en place un drainage industriel

La température des fluides

Selon le matériau constituant le corps du robinet et les sièges assurant l’étanchéité, la tenue en température est plus moins efficace. Il est donc nécessaire de considérer les températures de service maximale et minimale admissibles.

La pression

Les pressions minimale et maximale admises par les équipements doivent être prises en compte. Si la pression du fluide n’entre pas dans cet intervalle, alors le matériel n’est pas adapté.

Lire aussi: Quels sont les raccords hydrauliques adaptés à la haute pression ?

Tenir compte de l’usage du robinet industriel

En plus d’être adaptée aux fluides qui y transitent, une bonne robinetterie industrielle doit aussi correspondre à l’usage prévu. Ce dernier fait intervenir trois paramètres importants :

Le type de manœuvre

Selon la forme de robinet choisi, les manœuvres peuvent être effectuées par levier, par volant ou encore de manière automatique.

En règle générale, les leviers sont installés pour les vannes ¼ de tour, tandis que pour les vannes multitours, une manœuvre par volant est, la plupart du temps, imposée. En ce qui concerne les robinets à motorisation électrique ou pneumatique, ils intègrent une platine ISO qui permet de les actionner plus facilement.

Le choix idéal ici, dépend aussi bien du confort d’utilisation recherché que des contraintes liées au budget ou à la nature de l’installation générale.

Le type de raccordement

Diverses formes de raccordement sont possibles :

  • A brides : EN1092 ou EN 1759 ;
  • Taraudé : de type BSP ou NPT ;
  • À souder : de type SW (Socket Welding) ou BW (But Welding), etc.

Il s’agit d’un critère plutôt technique pour lequel l’expertise d’un professionnel est vivement recommandée. Au moment du raccordement, assurez-vous de vérifier l’encombrement du robinet en vue d’assurer un remplacement convenable d’un éventuel robinet existant.

L’environnement de la robinetterie industrielle

En fonction du lieu où le matériel doit être installé, certaines normes peuvent s’imposer. C’est par exemple le cas de la norme ATEX qui régit la protection des travailleurs dans les zones potentiellement dangereuses en raison de risques d’explosion. Le respect des normes de sécurité incendie est également indispensable en fonction des fluides convoyés.

Lire aussi : Menuiserie : quels sont les matériaux les plus recherchés ?

5/5 - (18 votes)
Article précédentComparateurs d’assurance habitation : des outils utiles mais pas suffisants !
Article suivantAgriculteurs : améliorez l’hygiène des vaches avec l’épilateur thermique