3 conseils pour mettre en place un drainage

3 conseils pour mettre en place un drainage industriel

S’il y a une chose qui peut menacer tout terrain en construction, c’est bien l’eau. Elle peut s’infiltrer partout et causer d’importants dommages. Il est donc primordial de prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que l’humidité, les dégâts des eaux ou les remontées capillaires n’affectent pas les fondations ou le sous-sol.

Le drainage s’avère donc être une solution efficace, mais il n’est pas toujours évident à faire. Nous vous proposons ici 3 conseils pour mettre en place un drainage.

Choisissez bien votre système de drainage

Le drainage est une technique qui consiste à évacuer l’eau des terrains ou des bâtiments en construction. Cela se réalise grâce à l’utilisation de matériaux naturels et synthétiques.

Avant de réaliser ces travaux, vous devez prendre le temps de choisir votre système de drainage. Il s’agit d’une installation qui, selon global.hauraton.com, permet de collecter les précipitations provenant de divers endroits (sites industriels, routes, places publiques…) pour les déverser dans des réseaux d’égouts. Il est composé du corps du caniveau, d’une grille, d’un avaloir et d’un obturateur. Il existe des sites spécialisés dans les équipements de drainage.

Ces plateformes spécialisées dans le domaine des systèmes de drainage de surface et de gestion des eaux pluviales vous proposent des équipements de grande qualité pour réaliser votre projet. Vous trouverez par exemple des caniveaux à la fois légers, durables et très résistants conçus avec matériaux comme le béton ou le polypropylène. Pour choisir votre système de drainage, vous devez tenir compte de paramètres tels que la classe de charge et le domaine d’application.

En ce qui concerne le premier critère, vous devez opter pour un système de drainage qui résiste très bien aux charges lourdes. Vous pouvez par exemple vous référer à la norme EN 1433 qui définit les classes de trafic léger à lourd pour la zone européenne.

Lire aussi : Robinetterie industrielle : quels paramètres prendre en compte pour bien choisir ?

Système de drainage

Drainage : identifiez l’aire de réacheminement

Après avoir choisi votre système de drainage, vous devez maintenant identifier une aire de réacheminement. Il s’agit de trouver une zone où l’on pourra rediriger l’excès d’eau, sans que les propriétés voisines en soient affectées. L’aire de réacheminement peut-être un fossé, un puits perdu ou une conduite d’égout.

Après avoir accompli cette tâche, il vous faudra trouver un tracé incliné vers l’aire de réacheminement. Une fois la voie d’évacuation idéale trouvée, vous pouvez vous servir d’une peinture aérosol à rayures pour la marquer.

Par ailleurs, il faudra choisir le type de drainage que vous souhaitez mettre en place. Vous avez le choix entre le drainage linéaire, le drainage à fentes et le drainage ponctuel. Le type linéaire consiste à aligner les caniveaux les uns après les autres, ceci permet aux eaux pluviales de s’écouler plus efficacement.

Le drainage à fentes est beaucoup plus discret et esthétique que celui linéaire bien qu’ils figurent tous les deux dans la même catégorie. Il favorise un tracé net et précis qui garantit une capacité de drainage complète. Le drainage ponctuel quant à lui, est beaucoup plus adapté aux petites surfaces.

Il permet d’évacuer les eaux grâce à des puisards que l’on raccorde à des conduites souterraines.

Creusez des tranchées pour y placer le système de drainage

Il vous faudra maintenant creuser les tranchées en vous aidant des marques de peinture que vous avez préalablement faites. Assurez-vous que les tranchées soient suffisamment profondes et larges pour accueillir le système de drainage (caniveau, grille, avaloir…). Vous pourrez garnir le pourtour du caniveau avec du béton s’il s’avère que la tranchée est trop large.

Il est également possible d’utiliser un drain (tuyau en plastique perforé) en lieu et place du système de drainage. Dans ce cas, il vous faudra le recouvrir de gravier après l’avoir posé dans la tranchée. Ensuite, vous remplissez celle-ci de terre jusqu’à la hauteur du sol d’origine.

Lire aussi : Quels sont les raccords hydrauliques adaptés à la haute pression ?

4.9/5 - (39 votes)