Poêle à granulés : fonctionnement, avantages et aides à l’achat

poele a granules

Le poêle à granulés est une solution de chauffage adoptée par de plus en plus de ménages français. Utilisé comme chauffage principal ou d’appoint, il présente plusieurs avantages qui contribuent à son succès. De plus, en tant que solution écologique, il est éligible à plusieurs dispositifs d’aides gouvernementales.

Quels sont les avantages d’un poêle à granulés ?

En comparaison des autres modes de chauffage, l’utilisation d’un poêle à granulés présente plusieurs avantages intéressants :

Le poêle à granulés : un choix eco-friendly

Le chauffage à granulés permet de réduire le bilan énergétique d’un logement. Ce système émet peu de fumée, et ne génère ni d’odeurs ni de polluants. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles le gouvernement propose des aides pour l’installation d’un poêle à granulés.

Une faible consommation d’énergie

Les poêles à granulés consomment peu d’énergie pour générer une quantité importante de chaleur. De plus, grâce au système de vis sans fin, il est très facile de contrôler leur consommation. Une fois que la pièce est suffisamment chauffée, la vis tourne lentement pour fournir les granulés à petite dose.

Un fonctionnement autonome

Contrairement à une cheminée ou à un poêle à bûches, le poêle à pellets s’alimente de manière automatique. Ce qui réduit considérablement les interventions humaines et garantit plus de sécurité. Certains modèles peuvent même être pilotés à distance.

Un combustible peu onéreux

En plus d’utiliser un combustible 100% renouvelable, le granulé de bois est la deuxième source d’énergie de chauffage la moins chère au monde. Son utilisation réduit donc considérablement la facture énergétique du foyer.

Entretien simple et facile

Le chauffage aux granulés nécessite moins d’entretien qu’un chauffage au bois traditionnel. Pour garantir un bon fonctionnement, il suffit de nettoyer la chambre de combustion une fois par semaine et de faire un entretien général une fois par an.

Mais comment fonctionne un poêle à granulés ?

Le poêle à granulés est un système de chauffage qui est alimenté par des granulés de bois. Ces derniers sont de petits bâtonnets de bois obtenus grâce au compactage des résidus de scieries.

Une fois chargés dans le réservoir de la machine, les granulés sont transportés jusqu’à une chambre de combustion fonctionnant grâce à un système de vis sans fin.

Le feu est ensuite activé à l’aide d’une résistance électrique, et un ventilateur apporte l’oxygène nécessaire pour générer la flamme. La combustion des granulés crée alors une chaleur qui se diffuse dans la pièce ou, selon l’installation, dans toute la maison. La fumée est, pour sa part, évacuée jusqu’au toit par un conduit.

Lire aussi : Isolation par l’extérieur ou l’intérieur : le comparatif

poele a granules 2

Quels sont les différents types de poêles à granulés ?

On distingue principalement trois types de poêles à granulés :

Les poêles à granulés à convection naturelle

Le poêle à convection naturelle est composé d’un foyer en fonte et d’un habillage en acier, en faïence ou en céramique. Il chauffe l’intérieur de la pièce grâce au phénomène de convection naturelle.

Son entretien se limite au ramonage et il ne subit jamais de panne, car il ne comprend pas de composant électronique ou de pièce en mouvement.

Son principal point faible se situe au niveau de l’homogénéité de la chaleur. En effet, la chaleur générée par ce type poêle est répartie de manière inégale entre le plafond et le sol. Certaines zones de la pièce peuvent donc être beaucoup plus chaudes que d’autres.

Les poêles à granulés à convection forcée

À la différence du modèle à convection naturelle, le poêle à granulés à convection forcée est équipé d’un ventilateur qui diffuse de manière homogène la chaleur dans la pièce. Il permet ainsi de chauffer plus rapidement la maison et de couvrir de grandes surfaces. La température peut être augmentée ou baissée en modulant la vitesse du ventilateur.

Toutefois, son utilisation n’est pas sans inconvénient. L’utilisation d’un poêle à convection forcée entraîne en effet une consommation plus ou moins importante d’électricité. De plus, le bruit du ventilateur peut occasionner une gêne importante.

Les modèles canalisables

Le poêle canalisable permet de chauffer simultanément plusieurs pièces grâce à un réseau de distribution de chaleur. Il peut servir de mode de chauffage principal pour la maison si la puissance est suffisante et si les canalisations ne sont pas longues. Il permet une répartition uniforme de la chaleur dans toutes les pièces.

Son prix d’achat peut cependant constituer un frein. Bienheureusement, il est éligible à une aide à la rénovation énergétique.

Quelles sont les aides financières pour l’installation d’un poêle à granulés ?

Pour encourager les particuliers qui font ce choix, le gouvernement a prévu plusieurs aides pour l’installation d’un poêle à granulés. On distingue notamment :

Notez qu’il est possible de cumuler plusieurs de ces aides financières en vue de réduire le montant de l’installation de votre poêle à granulés.

Lire aussi : Les panneaux solaires : une solution viable pour réduire ses factures ?

4.4/5 - (35 votes)