Quels sont les critères de choix d’une pompe à chaleur air/eau ?

d3d41b76d3c752c7dec149825e03d5e5 1

Enfin, vous vous décidez à installer une pompe à chaleur air-eau dans votre maison. Cependant, la multiplicité des offres du marché ne vous permet pas de faire un choix. Entre la variété des modèles et la diversification des systèmes de fonctionnement, vous restez vraiment indécis.

Pourtant, une seule chose vous tient à cœur : dénicher la parfaite pompe à chaleur air/eau qui répondra à vos besoins. Pour vous tirer d’affaire, lisez cet article, et apprenez quelques critères de choix d’une PAC.

Préférer un modèle de pompe à chaleur air/eau

Dans le commerce, vous trouverez deux différents modèles de pompe à chaleur air/eau : les monoblocs et les biblocs. Comme leur nom l’indique, les pompes à chaleur monoblocs sont livrées en un bloc unique regroupant le compresseur et le module hydraulique. Leur rattachement jusqu’au circuit de réchauffage se fait avec un lien hydromécanique.  

Ensuite, il y a les pompes à chaleur air/eau biblocs qui présentent une configuration différente de celle des monoblocs. Ici, le compresseur et le module hydraulique ne sont pas installés dans un même habitacle. De plus, le contact entre les deux unités est réalisé par un lien frigorifique.

En général, les appareils biblocs sont perçus comme étant les plus performants. Cependant, il importe de préciser que le coût d’achat et d’installation de ce type de pompe n’est pas à la portée de tous. À ce propos, il est conseillé de bien s’informer sur les prix pompe à chaleur air eau avant de faire un choix.

Miser sur la température de la sortie d’eau

En voulant choisir une pompe à chaleur, il est fondamental d’en apprendre davantage sur les différentes technologies de fonctionnement de ces appareils. En premier point, il y a les pompes à chaleur air/eau de basse température.

Ce sont des appareils qui optimisent le rendement en réduisant les écarts de températures entre l’extérieur et l’intérieur. Ainsi, ils produisent une eau dont la température varie entre 35 et 45 ° C.

Ces types de pompes sont recommandés aussi bien dans les nouvelles constructions que dans les anciennes. En effet, dans le premier cas, ils permettent la mise en place d’un émetteur adapté. Et dans le cas d’une rénovation, ils s’harmonisent parfaitement avec des radiateurs de basse température.

La seconde catégorie de pompe à chaleur air-eau est dite à haute température. Celle-ci a la capacité de chauffer l’eau jusqu’à une température égale à 65 ° C. Puisque son installation ne dérange pas les systèmes de chauffage déjà mis en place, il est très recommandé dans les projets de rénovation.

Analyser le coefficient de performance de la pompe à chaleur

Le Coefficient de Performance (COP) donne une idée du rendement de votre appareil. De façon concrète, il est un rapport entre le volume de chaleur libérée et la consommation d’énergie électrique nécessaire au fonctionnement du compresseur. Alors, pour un COP égal à 3,5, vous bénéficierez d’un chauffage équivalent à 3,5 kW, contre 1 kW d’énergie électrique.

Ici, il importe de préciser qu’un juste dimensionnement doit être effectué avant l’installation de votre appareil. Cette disposition permettra d’une part de connaitre la puissance calorifique exacte de votre pompe à chaleur et d’optimiser d’autre part la pérennité de la machine.

4.7/5 - (23 votes)